Blog suivi par 6 abonnés

Le blog de Guy de la Brosse

  • Les courses hippiques en plein désarroi

    Par
    Indéniablement et nullement critique systématique, ni oiseau de mauvaise augure, ce que l’on appelle pompeusement « l’institution des courses » connaît une crise grave et plus précisément fondamentale. Au bord du gouffre si, avec l’appui de la base, des mesures drastiques ne sont pas prises pour redresser la barre.
  • Le PMU sous le choc d’une privatisation rampante

    Par | 5 commentaires | 2 recommandés
    Ebranlé par la déréglementation des jeux en ligne, le PMU vit des jours sombres. Bertrand Meheut, ancien patron de Canal, et Cyril Linette, ancien patron de l’Equipe, en prennent les commandes pour lui imposer une purge libérale et sans doute aussi sociale.
  • Les courses hippiques toujours en piste

    Par
    Rien ou presque n’a bougé depuis notre dernière chronique. Les campagnes de communication ou de publicité paraissent ne pas concerner le jeune public recherché.
  • Le facteur cheval s’invite à la présidentielle

    Par
    On le constate chaque jour, le conservatisme fait fureur en cette période électorale et le milieu hippique et équestre ne déroge pas à la règle : afin d’obtenir des candidats à la présidence puis par répercussion ensuite aux législatives, des promesses à défaut d’assurances sur les différents dossiers qui les intéressent.
  • Quand Francois Fillon voulait privatiser les courses

    Par | 1 commentaire
    Ayant succédé à Joël Le Theule comme député de la Sarthe et également Maire et Président de la société de courses locale, François Fillon acceptait un moment d’assurer là aussi la continuité. D’autant plus que la région compte beaucoup d’électeurs, propriétaires, entraîneurs, éleveurs ou simples turfistes.
  • A la veille de l'Arc de Triomphe

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Mainmise étrangère sur le galop français et accusations scandinaves sur le trot normand.
  • Les courses hippiques en manque de recettes

    Par
    De grands mots pour des petits maux. Le moral n’est pas bon actuellement à l’intérieur de ce qu’on appelle pompeusement « l’institution des courses » et plus précisément les sociétés organisatrices de compétitions de trot et de galop à Paris comme en Province.
  • Les courses n'ont plus la côte médiatique

    Par | 2 commentaires | 1 recommandé
    Il est bien loin le temps ou la « une » transmettait en direct, sur le petit écran le tiercé dominical. L’émission assurée alors, par Léon Zitrone, puis André Théron et Jean-François Pré constituait un véritable évènement, donnant lieu à une grande audience.
  • Société de Courses - Des élections très politiques

    Par | 2 commentaires
    Les adhérents des Sociétés de Courses du trot (cheval français) et du galop (pur sang anglais) ont procédé ces dernières semaines au renouvellement de leurs instances. Plus précisément, des élections aux comités puis aux conseils d’administrations. Il ne s’agit pas véritablement de suffrage universel, puisque la moitié seulement des dirigeants sont des socio-professionnels.
  • Elections dans les sociétés de courses

    Par | 1 commentaire
    Prévisibles et tranquilles au trot, tendues et politiques au galop. Le microcosme hippique est actuellement dans les transes en pleine période électorale pour le renouvellement de ce que l’on appelle pompeusement les instances de l’Institution. C'est-à-dire la composition des comités (législatif) et conseils d’administration (exécutif) des sociétés mères du trot (Cheval Français) et du galop (Pur Sang Anglais).