jan nolf

Justice

Belgique

Son blog
8 abonnés JustWatch
Voir tous
  • Bloquage politique sur Twitter : un état des lieux (*)

    Par
    Le monde politique utilise les médias sociaux comme un outil de marketing pratique, mais même les plus puissants d'entre eux se heurtent à deux limites : le pouvoir du citoyen et l'omnipotence des magnats des médias sociaux. Des précédents juridiques étrangers récents offrent des indications intéressantes.
  • Bras de fer Twitter Tatu contre Ferrand : la justice enfin En Marche !

    Par
    Enfin une première manche gagnée par Guillaume Tatu v. Richard Ferrand. Sa ‘’lutte finale’ sera longue, mais avec cette ‘première européenne’ démarre enfin un débat juridique important pour la liberté d’expression en général en la presse libre en particulier.
  • Menu pour Twitter: conf(l)it à la flamande Et les français : Let them tweet sweets !

    Par
    Une ministre de la Justice qui bloque sur Twitter un magistrat honoraire, devenu journaliste, ce n’est pas très anodin. Si je considère ce bloquage comme « un cadeau juridique » (mon premier commentaire dans la presse belge), la première procédure similaire en France (Guillaume Tatu v. Richard Ferrand) doit intéresser tout citoyen, et certainement les journalistes.
  • Conférence TomorrowNow à Liège: 'Plaidoyer pour une Justice plus juste' (partie 4/4)

    Par
    Voilà le dernier volet de ma conférence au festival TomorrowNow à Liège, le 22 avril 2018. Je terminais la troisième partie avec un appel : ‘nous n’aboutirons qu’à une justice juste, si nous la construisons proche des gens et à taille humaine’. J’espère que la magistrature ne se réunisse plus sous la coupole du palais de Bruxelles pour célébrer avec suffisance ses grand-messes.
  • Conférence TomorrowNow à Liège: 'Plaidoyer pour une Justice plus juste' (partie 3/4)

    Par
    Voilà le troisième volet de ma conférence au festival TomorrowNow à Liège, le 22 avril 2018. Je terminais la deuxième partie avec un constat : le choix du modèle conflictuel et guerrier au lieu du modèle de concertation. Quatre étapes démontrent pourtant un « effet retour » d’une autre politique judiciaire.