Blog suivi par 121 abonnés

Le blog de Joëlle Stolz

  • La face obscure des Lumières néerlandaises

    Par | 31 commentaires | 21 recommandés
    Une exposition annoncée au Rijksmuseum d'Amsterdam explore le passé esclavagiste des Pays-Bas. Une première, dans un pays plus réticent que d'autres à éclairer les aspects peu glorieux de son légendaire "pragmatisme".
  • Contre le «séparatisme» islamiste, les Néerlandais misent sur la prévention

    Par | 10 commentaires | 9 recommandés
    Depuis l'assassinat de Theo Van Gogh en 2004, les Pays-Bas savent qu'ils peuvent être la cible d'attentats islamistes. Mais ils misent beaucoup sur la prévention et la confiance qu'inspirent les autorités. Même s'ils n'ont pas trouvé de formule magique pour construire un islam « européen ».
  • The Queen's Gambit: la Hongroise Judit Polgar, première grande championne d'échecs

    Par | 16 commentaires | 16 recommandés
    Magnus Carlsen s'est mis en scène face à Beth Harmon sur son compte Twitter, dans l'ambiance "obscure" d'un tournoi à Moscou. Magnus Carlsen s'est mis en scène face à Beth Harmon sur son compte Twitter, dans l'ambiance "obscure" d'un tournoi à Moscou.
    Conte féministe, la série de Netflix a rendu les échecs sexy. Le paradoxe de ce récit d'apprentissage est qu'il fait l'éloge d'une passion russe au moment où ce jeu bascule vers la Californie. La grande joueuse hongroise Judit Polgar a peut-être servi de modèle à la rousse héroïne: elle a en tout cas brisé la barrière des sexes.
  • La rivalité franco-turque s'étend à l'Afrique

    Par
    Le chercheur autrichien Hüseyin Ciçek a publié dans le quotidien Der Standard un texte résumant le contexte géopolitique de la rivalité franco-turque, que je traduis avec son autorisation. (Evoquer la "compétition" entre deux anciennes puissances coloniales n'implique pas de les renvoyer dos à dos: la France reste malgré tout une démocratie, la Turquie est clairement devenue une autocratie).
  • Sur la ligne de front

    Par | 12 commentaires | 9 recommandés
    Le dernier attentat en Autriche remontait à 1985. Le choc vécu dans la soirée du 2 novembre marque une césure brutale: l'«île des bienheureux» découvre dans sa chair qu'elle est partie prenante d'une bataille planétaire.
  • Blasphème et liberté d'expression

    Par | 19 commentaires | 12 recommandés
    En 1994 la Cour européenne des droits de l'homme a donné raison à l'Autriche qui avait interdit un film susceptible d'offenser les chrétiens. Aujourd'hui le débat s'est déplacé: jusqu'où a-t-on le droit de bafouer la foi musulmane? La CEDH s'efforce de trouver un équilibre entre liberté de religion et liberté d'expression, mais la seconde prime.
  • France-Allemagne: quelle laïcité ?

    Par | 34 commentaires | 22 recommandés
    La décapitation d'un enseignant a relancé en France le débat sur la laïcité. Deux conceptions s'affrontent : l'une intransigeante, l'autre plus ouverte. Vue de la sphère germanique, l'intransigeance française étonne. Et l'Allemagne est moins endeuillée par les attentats islamistes. Y a-t-il un lien?
  • Les Français sont moins racistes qu'autrefois

    Par | 6 commentaires | 7 recommandés
    Le livre abondamment illustré qu'Alain Ruscio consacre à l'imagerie colonialiste le montre : alors qu'il était jadis la norme, le racisme ouvertement assumé nous est devenu étranger. Moins grâce aux lois et à l'éducation que parce que l'image des « inférieurs » d'hier a profondément changé en un siècle. Français, encore un effort !
  • Entre Festival de Cannes et abbaye de Thélème

    Par | 2 commentaires | 5 recommandés
    Malgré les contraintes sanitaires, les Rendez-vous de l'histoire se sont tenus cette année à Blois sur le thème "Gouverner". Les politiques en majesté, les réseaux parisiens, certes. Mais aussi de vraies rencontres avec le public.
  • Femmes autrichiennes (7): la poète et romancière Ingeborg Bachmann

    Par | 7 commentaires | 8 recommandés
    Près d'un demi-siècle après sa mort, Ingeborg Bachmann reste un mythe de la littérature d'après-guerre. La Marilyn Monroe des lettres, une star forcément malheureuse. Mais la créativité, surtout chez une femme, se paie-t-elle de son poids de douleur ? A l'époque où elle a vécu, beaucoup le pensaient.