Blog suivi par 76 abonnés

Le blog de Philippe Wannesson

Blogueur et militant
Fenneviller - 95 habitant-e-s - quelque part en Lorraine
  • On meurt aussi à la frontière belgo-britannique

    Par | 3 recommandés
    Il n’y a pas seulement Calais. Si on s’en tient au mode de passage en se cachant dans un camion qui traverse par ferry ou par le Tunnel sous la Manche, la frontière britannique va de Cuxhaven en Allemagne à Bilbao en Espagne, et s’étend en profondeur le long des autoroutes au fil des parkings et des zones industrielles. En Belgique, le site Getting the voice out recense les morts de la frontière.
  • Facebook et la censure: le soutien aux sans-papiers

    Par | 25 commentaires | 37 recommandés
    Le parlement débat d’une loi pour confier aux plateformes le soin et l’obligation de censurer sous 24h certains contenus. Ce matin je poste sur facebook une pétition de soutien aux Gilets noirs, sans-papiers en lutte. Récit d’une censure brève, mais immédiate, par facebook.
  • Le gouvernement français milite pour le meurtre et le viol au Soudan

    Par | 3 recommandés
    Tandis que le régime soudanais tente de se maintenir par le meurtre et le viol, le gouvernement français prévoit d'expulser un couple d'opposants soudanais vers le meurtre et le viol. Merci de signer et relayer l'appel urgent d'Amnesty International.
  • Politiques migratoires : l’en même temps meurtrier de la France

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Les chiffres du ministère de l’intérieur montrent une augmentation de près de 20 % des premiers titres de séjour concernant l’immigration économique de 2016 à 2017, puis de 2017 à 2018. D’un côté une politique meurtrière pour empêcher des gens d’arriver, de l’autre une porte qui s’entrouvre parce qu’il y a besoin d’immigration.
  • Union européenne - Érythrée : la lune de miel

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Tandis que le France expulse vers l'Érythrée, L'Union européenne veut y financer un programme de construction de route utilisant comme main d'œuvre des conscrit-e-s en situation d'esclavage. Au côté du régime génocidaire du Soudan, l'amitié nouvelle de l'Union européenne avec l'une des pires dictatures de la planète.
  • Expulser partout : vers l’Érythrée – France, 6 juin 2019

    Par | 1 recommandé
    Devant la volonté des gouvernements européens d’expulser vers tous les pays, quelle que soit la situation, quels que soient les risques pour les personnes expulsées, les verrous sautent les uns après les autres. Checklist : Afghanistan – fait (depuis longtemps) ; Soudan – fait ; Érythrée : maintenant, c’est fait.
  • Le Soudan n'en a pas fini avec nos amis génocidaires

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Samedi 8 juin des militant-e-s soudanais-es en France appellent à une manifestation à Paris pour appeler le gouvernement français à exiger le départ du régime militaire soudanais. Malgré l'insurrection démocratique et l'interruption par les militaires du dialogue avec l'opposition, rien n'indique que l'Union européenne dont la France envisage de cesser son soutien au régime génocidaire soudanais.
  • Quand les gilets noirs occupent un terminal de Roissy

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    Ce dimanche 19 mai, les gilets noirs, plusieurs centaines de sans-papiers, ont occupé le terminal 2 de l'aéroport de Roissy. Une manière de parler des frontières, de dénoncer les expulsions et d'exiger la régularisation.
  • Pendant ce temps-là, la France continue à expulser vers le Soudan

    Par | 2 commentaires | 4 recommandés
    Alors que le peuple soudanais a réussi à chasser du pouvoir Omar el-Béchir, dictateur génocidaire devenu l'allié des gouvernements européens dans la mise en oeuvre de leurs politiques anti-migratoires, et reste mobilisé pour qu'advienne un vrai changement de régime, la France n'a pas changé de politique et continue à expulser vers ce pays. Pétition et appel à soutien.
  • Expulsions vers le Soudan: la Belgique aussi

    Par | 5 recommandés
    La France n'est pas la seule à vouloir expulser vers le Soudan, la Belgique est aussi au mieux avec les services de renseignement de ce pays où l'État d'urgence a été décrété pour réprimer les manifestations qui réclament le départ du président el-Béchir. Appel à soutien.