Blog suivi par 151 abonnés

Chronique de Russie.

À propos du blog
Je vis depuis 25 ans en Russie. Je fréquente le pont Nemtsov, je discute avec les veilleurs et les visiteurs du mémorial érigé sur le lieu où a été assassiné le leader de l’opposition à Poutine, Boris Nemtsov. Je fréquente les militants démocratiques. Je filme et décris sur mon blog leurs manifestations pour la liberté et la démocratie en Russie, et leurs arrestations. Fiché par le FSB (ex-KGB), le 20 décembre, j’ai été victime d’une tentative d’assassinat. Un de ses agents, Eugène Platov, m’a projeté volontairement sur la voirie à Moscou, au-devant de la circulation. Malgré mes plaintes auprès du procureur russe, ce criminel n’a pas été inquiété. Je suis certain que des changements profonds sont en gestation en Russie. La Russie doit enfin se moderniser. Ma chronique sur Médiapart a pour prétention de rapporter ces événements.
  • Russie. 3,5 années de prison pour référendum

    Par | 12 commentaires | 14 recommandés
    Alexandre Sokolov © RBK
    La Russie de Poutine a organisé un référendum en Ukraine voisine pour annexer la Crimée. Par contre, elle interdit les référendums sur son propre territoire. Le journaliste Aleksandre Sokolov a été condamné à 3,5 ans de prison pour campagne référendaire.
  • Russie: sauvons le journaliste Ali Feruz !

    Par | 4 commentaires | 4 recommandés
    Appel De Dmitry Muratov © Novaïa gazeta
    Par décision de justice, les autorités russes ont décidé d’expulser en Ouzbékistan Ali Feruz, journaliste à « Novaïa Gazeta ». Craignant une déportation dans un pays où il a été torturé, Ali Feruz a tenté de se suicider. Lors de son transport au centre de rétention avant expulsion, Ali Feruz a été electrochoqué et frappé par ses gardiens.
  • Russie: qui oublie son passé devra le revivre

    Par | 5 commentaires | 6 recommandés
    Stratégie 30. © Nikolas Igrokov
    Des activistes russes effectuent des actions de soutien aux Tatars de Crimée et aux prisonniers politiques en général. Un combat pour tenter de raviver la mémoire collective d’un pays qui a oublié son passé. Joseph Staline est redevenu le héros national.
  • Goulag pour le journaliste Boris Stomakhine

    Par | 8 commentaires | 6 recommandés
    Boris Stomakhine © Grani.ru
    Écrire est redevenu très dangereux en Russie. Gorbatchev avait libéré les prisonniers politiques à la fin des années 1980. Sous Poutine, les condamnations pour délit politique renaissent. Le publiciste Boris Stomakhine va être transféré dans une « prison fermée ». Ce genre d’établissement est réservé aux criminels les plus dangereux.
  • Aidez l'opposant russe Mark Galpérin !

    Par | 17 commentaires | 11 recommandés
    Marc Galpérin © Gradus TV Marc Galpérin © Gradus TV
    Mark Galpérin demande une aide financière ! Français, n'oubliez pas un homme qui vous a exprimé sa solidarité. Cela lui a coûté cher !
  • Opposants russes : prison ou exil ?

    Par | 8 commentaires | 6 recommandés
    Marc Galpérin © Gradus TV Marc Galpérin © Gradus TV
    L’univers carcéral tsariste puis soviétique a survécu aux révolutions et à la « Pérestroïka ». Poutine relègue dans les immensités polaires et sibériennes, véritables oubliettes, ses opposants. Aujourd’hui, il perfectionne le système avec les accusations et les procès secrets envers ceux qui n’ont pas réussi à s’exiler ou le refusent.
  • La Nouvelle opposition russe.

    Par
    La nouvelle opposition est une coalition de militants civiques et politiques qui se sont fixé un objectif : le changement de régime. Voici son programme.
  • La nuit des exécutions sommaires en Tchétchénie

    Par | 8 recommandés
    Dans la nuit du 26 janvier, des dizaines de personnes ont été exécutées à Grozny, secrètement, sans procès. Le Journal « Novaïa gazeta » publie une liste incomplète de 27 personnes. Le comité d’enquête de Russie a mis l’affaire au point mort. Le journal relance l’enquête en publiant la liste des seuls témoins que l’on craint aujourd’hui en Tchétchénie : les morts.
  • Russie. « C’est ainsi que l’acier fut trempé »

    Par | 3 commentaires | 4 recommandés
    Navalny est interdit en Russie © Pierre HAFFNER
    Libéré vendredi 7 juillet, après 25 jours de détention, Alexey Navalny a organisé dès le lendemain un samedi actif. Ses militants ont diffusé à la population son programme présidentiel aux élections de 2018. Ces activistes sont pour la plupart des étudiants. 82 d’entre eux ont été arrêtés par la police dans toute la Russie, dont 51, à Moscou.
  • le 8 juillet 2017

    Les insoumis russes.

    Par | 3 commentaires | 2 recommandés
    « Occupation de la Place du Manège » À partir de samedi 8 juillet 2017 à 14 heures (heure de Paris) depuis Moscou commencera l’émission en direct « Occupe la Place du Manège ».