Blog suivi par 239 abonnés

Chronique de Russie.

À propos du blog
Je vis depuis 25 ans en Russie. Je fréquente le pont Nemtsov, je discute avec les veilleurs et les visiteurs du mémorial érigé sur le lieu où a été assassiné le leader de l’opposition à Poutine, Boris Nemtsov. Je fréquente les militants démocratiques. Je filme et décris sur mon blog leurs manifestations pour la liberté et la démocratie en Russie, et leurs arrestations. Fiché par le FSB (ex-KGB), le 20 décembre, j’ai été victime d’une tentative d’assassinat. Un de ses agents, Eugène Platov, m’a projeté volontairement sur la voirie à Moscou, au-devant de la circulation. Malgré mes plaintes auprès du procureur russe, ce criminel n’a pas été inquiété. Je suis certain que des changements profonds sont en gestation en Russie. La Russie doit enfin se moderniser. Ma chronique sur Médiapart a pour prétention de rapporter ces événements.
  • Pérestroïka n° 2 ou Katastroïka

    Par | 1 recommandé
    Maxime Kalachnikov © ROY-TV
    Le 20 juillet, la manifestation pour des candidatures libres à Moscou a été un succès. Elle a rassemblé 22.000 personnes. Alexey Navalny a appelé à un rassemblement non autorisé samedi prochain, devant la mairie. L’avenir de la ville, mais aussi celui de la Fédération de Russie, dépendra de la réaction du Kremlin selon le futurologue Maxime Kalachnikov.
  • Les taupes russes, en Tchéquie, et en France.

    Par | 1 recommandé
    De quoi parlent-ils ?J-L Haguenauer représentant de I. Makhmudov et A. Banalla © Document Médiapart. De quoi parlent-ils ?J-L Haguenauer représentant de I. Makhmudov et A. Banalla © Document Médiapart.
    Voici un article paru dans la presse tchèque. Il commente le rapport annuel du contre-espionnage tchèque sur l’activité des espions russes. Hélas, les services de contre-espionnage français, à l’instar de leurs collègues tchèques, ne nous communiquent aucune information. Pourtant cela nous concerne. On aimerait savoir le rôle d'Alexandre Benalla , taupe russe au Palais de l’Élysée.
  • Russie, le putsch de la dernière chance.

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Colloque ROY-TV © ROY-TV.
    Poutine n’est pas éternel. Il pourrait emporter avec lui dans la tombe la Fédération de Russie. Une union des forces patriotiques, des monarchistes aux communistes, avec l’armée, le FSB et la police est indispensable pour s’opposer à un maintien des libéraux au pouvoir et à l’intronisation d’Alexey Navalny.
  • Il faut sauver Nadezhda Petrova !

    Par | 20 commentaires | 37 recommandés
    Journaliste et opposante russe, Nadezhda Petrova et son mari Gennady sont depuis un mois en rétention à Nîmes. Ils ont refusé par deux fois d’embarquer dans l’avion qui devait les conduire à Prague. L’administration est sourde à leurs appels à l’aide. Le couple est à présent menacé de déportation par la route. Dans une ultime tentative, Nadezhda Petrova a rédigé une lettre au procureur.
  • Sauvez Nadejda Petrova !

    Par | 3 recommandés
    Mandat Interpol © Interpol Mandat Interpol © Interpol
    La France s’apprête à déporter Nadejda Petrova en Tchéquie. L’Autriche lui avait refusé l’asile politique et l’avait expulsée dans ce pays. L’opposante russe s’était réfugiée en France, esquivant ainsi une arrestation par Interpol. Prague l’aurait remise à Moscou. À présent, c’est la France qui renouvelle le décret d’expulsion pris par l’allié autrichien de Poutine.
  • Nadezhada Pétrova est en danger.

    Par
    Mandat Interpol © Interpol Mandat Interpol © Interpol
    La réfugiée politique russe, pourchassée par le FSB (e-KGB) ses alliés et réseaux en Europe, est en rétention à Nîmes. Elle avait déjà été arrêtée une première fois en France par Interpol sur mandat russe qui l’accuse d’être un chef terroriste. Par deux fois, la France a tenté de la déporter en Tchéquie, pays où le FSB avait planifié son arrestation.
  • Sauver Nadezhda Petrova !

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Média "Zakon i Poryadok" Média "Zakon i Poryadok"
    Nadezhda Petrova, journaliste russe réfugiée en France, a été enlevée en pleine nuit par la police au centre de rétention de Nîmes et conduite à Marseille pour être déportée en Tchéquie. Elle avait été une première fois arrêtée en France sur mandat d’Interpol ordonné par la Russie. Cette procédure réactivée à l’étranger peut ramener Nadezhda Petrova en Russie.
  • Gendarme et torture à Biriatou.

    Par | 1 recommandé
    Gazage et torture Biriatou © Pierre HAFFNER
    Un gendarme a mis volontairement et consciemment ma sécurité et ma santé en danger en me contraignant à quitter le trottoir où je me trouvais. Il m’a poussé sur la chaussée de l’autoroute à Biriatou où j’ai été gazé par son collègue.
  • Nadejda Petrova doit être libérée immédiatement.

    Par | 1 recommandé
    Nadejda Petrova © Pierre HAFFNER Nadejda Petrova © Pierre HAFFNER
    Nadejda Petrova est en détention à Nîmes pour être déportée en Tchéquie. Les autorités russes l’ont déclaré « terroriste ». Elles ont tenté une première fois par Interpol de la rapatrier de Tchéquie en Russie où elle risque la prison à vie ou des traitements psychiatriques forcés. Une déportation de France menace l’opposante russe d’aller rejoindre le Goulag de Poutine via la Tchéquie.
  • Non à la déportation de Nadejda Petrova !

    Par | 1 recommandé
    Non à la déportation de Nadejda Petrova ! © Pierre HAFFNER
    Hier, le tribunal de Nîmes a décidé de maintenir l’opposante russe Nadejda Petrova en détention. Notre pays ne doit pas seulement abriter les biens mal acquis des oligarques russes. Fidèle à sa tradition de pays des droits de l’homme, il doit accueillir Nadejda Petrova qui n’a fait que lutter pacifiquement et légalement pour la Liberté.