Blog suivi par 174 abonnés

Chronique de Russie.

À propos du blog
Je vis depuis 25 ans en Russie. Je fréquente le pont Nemtsov, je discute avec les veilleurs et les visiteurs du mémorial érigé sur le lieu où a été assassiné le leader de l’opposition à Poutine, Boris Nemtsov. Je fréquente les militants démocratiques. Je filme et décris sur mon blog leurs manifestations pour la liberté et la démocratie en Russie, et leurs arrestations. Fiché par le FSB (ex-KGB), le 20 décembre, j’ai été victime d’une tentative d’assassinat. Un de ses agents, Eugène Platov, m’a projeté volontairement sur la voirie à Moscou, au-devant de la circulation. Malgré mes plaintes auprès du procureur russe, ce criminel n’a pas été inquiété. Je suis certain que des changements profonds sont en gestation en Russie. La Russie doit enfin se moderniser. Ma chronique sur Médiapart a pour prétention de rapporter ces événements.
  • Natacha, grand-mère courage

    Par | 11 commentaires | 16 recommandés
    Natacha Kazanskaya © PIERRE HAFFNER
    Natacha Kazanskaya a filé entre les pattes du FSB. À Lubyanka, on lui avait demandé de choisir : coopérer avec le statut de témoin ou être menotté sur le champ et en prendre pour 15 ans. Le Tchékiste l’avait prévenue : « Tu as 58 ans. Quand tu ressortiras, tu en auras plus de 70 ». Natacha a réussi à s’évader en Ukraine via la Biélorussie. Son exil est une leçon d’humanisme.
  • Le Suisse Studhalter arrêté en France dans l’affaire Kerimov

    Par
    Tenue sécrète jusqu’à présent, l’arrestation en France d’Alexandre Studhalter, homme d’affaires suisse suisse et homme de confiance du russe Suleiman Kerimov, vient d’être révélée. Il s’agit d’un coup de semonce pour tous ceux qui se sont liés avec les oligarques russes. Date fatidique : 2 février 2018 !
  • Natacha, réfugiée politique russe.

    Par
    Natacha Kazanskaya © Artpodgotovka Natacha Kazanskaya © Artpodgotovka
    L’opposante russe, Natacha Kazanskaya, a pris le risque d'apporter des vêtements chauds à trois personnes arrêtées par le FSB russe. Une heure plus tard, Natacha a été, elle aussi arrêtée, et interrogée par le FSB. Sitôt relâchée, elle s’est empressée de rejoindre l’Ukraine, où elle a demandé l’asile politique.
  • Tchétchénie. Cadavre pour l’exemple.

    Par | 3 recommandés
    Cadavre pour l'exemple © Copie d'écran. Grani.ru Cadavre pour l'exemple © Copie d'écran. Grani.ru
    Le corps demi-nu d’un Tchétchène abattu par les forces armées a été exposé sur la place publique d’un village devant la population contrainte à écouter un discours.
  • Le printemps sera-t-il fatal pour Poutine?

    Par | 77 commentaires | 23 recommandés
    Dictateur à vie est un métier dangereux qui mène subitement du zénith au trépas. Les politologues scrutent les tours du Kremlin afin de discerner le présage de péripéties imminentes. Elles ne surprendront pas les plus avisés. Ils s’y préparent déjà.
  • Pourchassés par le FSB.

    Par | 1 commentaire
    Piotr Romanov © Révolution et conscience
    Olga Romanova s’est réfugiée en France ou elle a demandé l’asile politique. Son fils invalide est resté à la maison en Russie. Le portail et les portes de la propriété s’ouvrent seuls la nuit. Les chiens n’aboient pas. Des inconnus y déambulent. Des policiers en civil viennent retirer de sa voiture de curieux appareillages et disparaissent furtivement.
  • Fuir de Russie !

    Par
    Serguey témoigne © Nikolo
    La vague d’arrestations du 5 novembre 2017 marque une nouvelle étape dans la répression des opposants politiques en Russie. Les accusations d’extrémisme passibles de cinq ans de prison font place à celle de terrorisme réprimé de 12 à 20 ans de prison. Certains réussissent à s’enfuir. J’ai rencontré Serguey à Kiev. Il témoigne.
  • Russie. Le choix de Marc Galpérin.

    Par | 3 recommandés
    Arrestation de Marc Galpérin © Sota.vision Arrestation de Marc Galpérin © Sota.vision
    Le 26 décembre 2017, l’opposant russe Marc Galpérin devra être jugé. Accusé d’extrémisme pour avoir fait des déclarations « non conformes » sur la Place Rouge, il est passible de 5 ans de prison. Mais, le chef d’accusation pourrait être requalifié en terrorisme. La peine encourue serait alors de 12 à 20 ans de prison.
  • Olga Romanova, réfugiée politique russe.

    Par
    OLGA ROMANOVA, Nouvelle opposition © Russky monitor OLGA ROMANOVA, Nouvelle opposition © Russky monitor
    Olga Romanova, membre de la Nouvelle opposition russe, menacée par le FSB, a été contrainte de se réfugier précipitamment en France. Le journal internet « Russky moniteur » l’a interviewé.
  • L’insaisissable Saakachvili

    Par | 6 commentaires | 3 recommandés
    Arrestation de Saakachvili © Prise d'écran Arrestation de Saakachvili © Prise d'écran
    Le procureur ukrainien a lancé un avis de recherche contre l’opposant Saakachvili, leader du « Mouvement des forces nouvelles ». Mais arrêter Saakachvili est beaucoup plus difficile. Toutes les polices du président Porochenko n’y suffisent plus. Défendu par ses partisans, Mikheïl Saakachvili continue d’exiger la destitution du président, qui l’a déchu de nationalité et interdit de territoire.