Blog suivi par 263 abonnés

TËNK

La plateforme SVoD dédiée au documentaire d’auteur
Lussas, Ardèche - France
À propos du blog
De la perle rare au film phare, une équipe de passionné.e.s sélectionne pour vous le meilleur du documentaire d'auteur. Partenaire de Mediapart depuis 2016, Tënk donne à voir plus de 70 documentaires d’auteur en permanence, avec des nouveautés chaque semaine, chaque film étant disponible 2 mois durant. Films de cinéma, de festivals, films rares, grands classiques, création contemporaine, à la marge, internationale, indépendante... tous les documentaires que vous avez toujours voulu voir sans jamais savoir où les trouver… sont sur Tënk ! Parce que changer le monde est une tâche bien démesurée, le documentaire d’auteur se donne celle, plus modeste, de changer notre regard sur le monde. Ces fragments de vie, d’humanité et de poésie sont autant d’actes d’apprentissage sur nous, sur nos conditions de vie, sur notre rapport aux autres. Le documentaire d’auteur fait appel à la curiosité de tous ; c’est à ce titre que nous vous invitons à y prendre part.
  • Kiffe ta race : combler l'image manquante

    Par | 5 commentaires | 7 recommandés
    visuel-nl5
    Salut, c’est Rokhaya Diallo et Grace Ly. Bienvenue dans cette Escale “Kiffe ta race” diffusée sur Tënk, une évasion en images qui sautent à pieds joints dans les questions raciales. Si tu es familier·ère de notre podcast, tu sais déjà que nous avons à cœur de nous saisir de ces sujets, en les affrontant sans détour !
  • La Chose politique : s'emparer de la vie publique et de la caméra

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    visuel-nl-vf3
    Cette Escale invite à faire un pas de côté et à aborder la question politique par la bande. Pour ce faire, Tënk a proposé à des journalistes et critiques de différents médias (L’Humanité, Mediapart, Politis, Regards, Reporterre) de programmer chacun un film. Une Escale atypique accompagnée et mise en perspective par l'historien et chargé du patrimoine audiovisuel à Périphérie Tangui Perron.
  • « Jungle » : capter l'esprit d'une génération

    Par | 2 recommandés
    jungle-1
    Évoquer Paris comme ville de l'Amour sonne comme une platitude ; un peu forcée, un peu figée. Cela revient à idéaliser Paris, à la placer dans un écrin doré, pour mieux oublier ses désordres, ses manques et ses vices. Jungle revisite cette évocation, tout en criant que « Nous aimons toujours comme une époque nous y autorise, comme l’air du temps nous le permet* » sans rien nous épargner cette fois.
  • Musicien·nes : portraits choisis

    Par | 3 recommandés
    encart-nl-tenk6
    Cette sélection proposera donc un panorama des nouvelles manières de penser le documentaire et surtout de parler de la musique de manière intuitive. On peut montrer la vie d'une personne, pour raconter une histoire, en sons et en images, et pas qu’avec des mots.
  • Escale - Le cinéma direct, un cinéma militant qui veut abolir les frontières

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    encart-nl-tenk2
    Briser le quatrième mur, celui entre cinéaste et spectateur·rices, est un acte libérateur, car il permet de se réapproprier un espace, une expérience et permet d'initier l'action. C'est tout le propos de notre escale « Éloge du partage » qui nous invite en 7 films à apprendre à regarder différemment.
  • « Bienvenue en Amérique, bande de batards ! » : chronique d'une génération en perdition

    Par | 3 commentaires | 5 recommandés
    soutern-bell
    La « Southern Belle » ou « Belle du Sud » est dans l'imaginaire états-unien une représentation de la jeune fille blanche, bourgeoise et respectable, tout entière dédiée à sa famille et à sa communauté, autrement dit à sa plantation. Que se passerait-il si on mélangeait cet archétype avec des amphétamines et de l'alcool ? Un produit corrosif certainement...
  • Ariel Sharon : Comment un monstre peut se parer de toutes les vertues.

    Par | 2 recommandés
    ariel-sharon
    "Le tournage m’avait appris que Sharon peut être extrêmement séduisant – si on oublie le sang qu’il a sur les mains, les choses horribles qu’il a faites aux gens du Moyen-Orient avec la guerre et le terrible héritage qu’il leur laisse avec sa politique. En vérité, je n’ai jamais oublié ces choses-là. Mais, pour la première fois, je prenais la mesure de son charisme." Avi Mograbi
  • Piller, perturber, polluer : le crédo des opérateurs miniers étrangers

    Par | 1 recommandé
    kalsaka-1
    En 2013, après six années d'exploitation, la mine d'or de Kalsaka ferme ses portes. « La société minière anglaise a promis que Kalsaka ressemblerait à Paris et a promis la gratuité des soins ». Car le colon est comme ça, il promet, mais une fois qu'il a pillé les ressources, il s'en va et ne laisse que du Fer, des Nitrate et du Cyanure dans l'eau potable.
  • Indonésie, 56 ans après, un génocide encore passé sous silence

    Par | 1 recommandé
    soliloque
    En Indonésie, les survivants de la dictature de Suharto, muselés depuis 50 ans, témoignent de l’un des plus importants et pourtant méconnus crimes contre l’humanité du XXe siècle. Invisibilisé en parti du fait de l'implication des pays occidentaux, dont la politique d'endiguement a encouragé et soutenue l'armée indonésienne dans ses exactions.
  • « On peut tuer un homme mais pas des idées » : Sankara n'est pas mort

    Par | 3 commentaires | 8 recommandés
    Il y a 34 ans, Thomas Sankara, père de la révolution burkinabè et icône panafricaniste est abattu lors du coup d'État qui place Blaise Compaoré au pouvoir. Il y a quelques jours s'ouvrait le procès de son assassinat; aussitôt reporté. Pour comprendre pourquoi au "Pays des Hommes intègres", la question reste tabou, le poète Bikontine nous emmène en voyage le long de l’unique voie ferrée du pays.