Blog suivi par 226 abonnés

Le blog de yvon quiniou

  • Face aux évêques et à la religion : non Macron!

    Par | 3 commentaires | 4 recommandés
    Face aux évêques de France, Macron s'est livré à une intolérable apologie de la religion catholique, lui demandant même de "réinvestir la scène politique". Il rompt ainsi avec le devoir de neutralité qui devrait être le sien comme avec l'idéal laïque et il oublie les dangers qu'une pareille position comporte. La religion donc, pour compenser l'injustice sociale! Non, Macron!
  • L'urgence absolue d'un dépassement du capitalisme

    Par | 24 commentaires | 13 recommandés
    Dans ce livre «Capitalexit ou catastrophe», J. et L. Sève examinent la triple crise que traverse le capitalisme actuel: économique, écologique et anthropologique. Avec une lucidité exemplaire, il nous demandent de la regarder en face et d'y faire front. Ils s'inspirent largement de Marx, dont le système soviétique a trahi le message. A nous de le réaliser!
  • Macron, l'antisionisme et l'antisémitisme

    Par | 4 commentaires | 13 recommandés
    La nouvelle agression d’Israël à l'égard des Palestiniens dans la bande de Gaza justifie qu'on critique le sionisme actuel et, surtout, qu'on dénonce l'assimilation faite en 2017 par Macron entre la critique de celui-ci et l'antisémitisme. Cette assimilation est inadmissible et vise à disqualifier ceux qui critiquent l'Etat israélien.
  • Un livre polémique d'Yvon Quiniou; "Qu'il faut haïr le capitalisme", H§O

    Par | 5 commentaires | 8 recommandés
    Le capitalisme n'est pas ce système qui apportera la richesse à tous, tel que le pense Macron et sans immoralité propre comme le croit Comte-Sponville. Son obsession du profit, sa valorisation exclusive de l'efficacité productive laisse de côté le mal qu'il fait aux hommes déclarés responsables de leur sort, oubliant les déterminismes qui pèsent sur eux. Ce livre entend le rappeler.
  • Et si c'était mieux avant?

    Par | 9 commentaires | 7 recommandés
    Une mode idéologique récuse l'idée que "c'était mieux avant". Or cette dénégation est rigoureusement contraire à la réalité des faits. Depuis la disparition du système soviétique, une vague néolibérale envahit la France et l'Europe, détruit de nombreux acquis sociaux antérieurs et produit même une paupérisation des classes populaires et moyennes. C'est être aveugle, sinon cynique, que de le nier.
  • Le danger populiste dans l'éducation, aussi

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    Le populisme fait des ravages aujourd'hui et il atteint même la réflexion sur l'éducation. On voit ainsi la notion de "handicap socioculturel" être contestée parce que "méprisante", ou la culture populaire être survalorisée, alors que l'école est là non pour s'y adapter, mais pour faire accéder à une culture supérieure, universelle et réellement émancipatrice.
  • La dérive programmée de l'enseignement des sciences sous Macron

    Par | 2 commentaires | 7 recommandés
    La manière dont le gouvernement veut rénover l'enseignement des sciences est grave. D'une part il le limite et il attaque, via un livret-laïcité insupportable, sa portée émancipatrice vis-à-vis des croyances religieuses. D'autre part, par l'appel aux neurosciences, il croit réduire les inégalités scolaires dues essentiellement aux inégalités sociales, auxquelles il ne veut pas s'en prendre.
  • La religion (et la laïcité) au miroir de l'islam turc

    Par | 12 commentaires | 3 recommandés
    Ce qui se passe en Turquie, s'agissant de l'islam, doit nous inquiéter: un durcissement, ahurissant et scandaleux, de la doctrine islamique imposé par Erdogan, tant dans le domaine des mœurs que dans l'enseignement, avec, par exemple, l’interdiction de la diffusion du darwinisme. C'est l'occasion d'y voir un reflet exacerbé de ce que sont les religions, avec leur tentation anti-laïque.
  • Paul Toublanc: un écrivain à découvrir

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Paul Toublanc est un écrivain qui mérite d'être davantage connu. C'est essentiellement un moraliste, dans la tradition française qui remonte à Montaigne et La Bruyère, qui entend comprendre l'homme sous toutes ses faces, mais aussi le juger à la lumière d'un idéal d'humanité meilleure ou plus heureuse. Son dernier livre, "Bréviaire à l'usage des bien-pensants", en est un exemple passionnant.
  • Quand Marx redevient jeune

    Par | 5 commentaires | 5 recommandés
    L'Humanité a eu l'heureuse idée de publier un Hors-Série passionnant consacré l'actualité des idées de Marx, rédigé par les meilleurs spécialistes.. Déconsidéré ou ignoré, le voici ressuscité ou, si l'on préfère, rajeuni. On prendra conscience de la richesse et de la profondeur de cette pensée, sans oublier les questions qu'elle peut poser. Tant pis pour les thuriféraires du capitalisme!