Voir tous
  • L'islam et la science

    Par yvon quiniou
    L'ouvrage d'Alexandre Moatti, "Islam et science", constitue un effort courageux et intelligent pour dénoncer l'antagonisme entre l'islam et la science. Il montre comment celui-ci s'oppose à la science ou la déforme au nom d'une prétendue "science islamique". Il indique aussi sa convergence avec un dangereux retour intellectuel du religieux en Occident, que les politiques ne veulent pas affronter.
  • Macron et le scandaleux soutien de certains responsables socialistes

    Par yvon quiniou
    La candidature de Macron est l'occasion de signaler un double scandale. Celui d'un programme qui tourne le dos au socialisme et à la gauche, et celui de responsables du PS qui, reniant le vote des militants et sympathisants qui ont désigné Hamon pour les représenter à la présidentielle, se rallient à Macron, bafouant la démocratie. Décidément, la morale a déserté la politique au PS!
  • Un étrange silence de Macron

    Par yvon quiniou
    Macron vient de tenir des propos contradictoires sur la colonisation. Mais surtout, en voyage pré-électoral en Algérie, il s'est abstenu de la moindre critique à l'égard de l'islam qui domine dans ce pays, avec ses tares anti-démocratiques inadmissibles. Curieux silence! On lui opposera les analyses courageuses et lucides de Sansal, dans un livre paru en 2013.
  • L'hypothèse d'une nouvelle union de la gauche

    Par yvon quiniou
    La conjoncture actuelle qui fait suite à l'affaire Fillon et à la désignation de Hamon pour la présidentielle, se révèle inédite et porteuse d'espoir pour la gauche. Des sondages indiquent que le total des intentions de vote pour ses candidats avoisinerait les 30/100 et lui assurerait la présence au second tour. Mais à une condition: qu'elle se réunisse sur la base d'un contrat de gouvernement,
  • De l''idéal en politique selon Bertrand Russell

    Par yvon quiniou
    La politique a un besoin absolu d'idéal. B. Russell nous le démontre dans un petit livre magnifique, "Idéaux politiques", écrit en pleine guerre 1914-1918. Celui-ci est clairement socialiste, fondé sur la critique de la seule possession, inégale, des biens matériels et l'accès de tous aux biens spirituels, qui se partagent sans frustrer quiconque. Une belle leçon, toujours actuelle!