Son blog
302 abonnés Le blog de yvon quiniou
Ses éditions
1 / 2
Voir tous
  • Après la pandémie, cela ne devrait plus être comme avant

    Par
    La catastrophe sanitaire actuelle nous oblige à en scruter les causes structurelles : une mondialisation des échanges économiques qui a facilité la transmission du virus; une production corrélative de CO2 qui accentue le réchauffement climatique; l'affaiblissement de l'Etat-nation et de sa souveraineté; l' internationalisation de l'économie. Un autre modèle est à construire!
  • La mort d'un grand philosophe, Lucien Sève

    Par
    Lucien Sève est mort. Il convient de lui rendre hommage en évoquant à grands traits une oeuvre très importante sur le plan philosophique comme sur le plan politique. Il aura constamment pensé "avec Marx" en l'enrichissant, s'agissant de la personnalité humaine, du matérialisme philosophique ou du communisme. Cela lui aura valu la censure des médias, que je veux lever un peu ici.
  • Un nouveau féminisme, réactionnaire?

    Par
    Les aventures livresques et médiatiques de V. Despentes, avec le succès inconsidéré qu'elles ont eu, sont inquiétantes. Elles expriment 'un nouveau féminisme, différent de l'ancien : il n'est pas progressiste, ne dénonce pas la prostitution, ne se contente pas de réclamer l'égalité femme/homme, mais veut leur identité. Surtout, il revendique le droit à la masculinité, avec tous ses défauts!
  • Le matérialisme questionné... mais pas remis en question!

    Par
    Le matérialisme est le courant philosophique désormais contraignant au regard de la science contemporaine, bien que l'idéologie dominante tende à le contester. Le livre "Le matérialisme en questions" (au pluriel!) en explore les différents aspects ou problèmes qu'il rencontre, quitte à raffiner ses positions, comme face à la morale, l'athéisme ou l'histoire. A lire par temps de crise!
  • Le très grand Jean Ferrat

    Par
    Jean Ferrat est mort il y a dix ans." L'Humanité" lui rend un bel hommage en évoquant les difficultés de sa vie d'homme, malgré son amour pour Christine Sèvres, mais aussi celles de sa carrière,confrontée un temps à des censures idiotes. Mais il aura su porter la chanson à un haut niveau tout en étant populaire et l'allier avec la poésie d'Aragon. Oui, un très grand chanteur!
Voir tous
  • Édition Fragments de Marx

    Marx (et Engels) face à une éventuelle révolution en Russie

    Par
    Une révolution communiste pouvait-elle avoir lieu en Russie, selon la théorie de Marx, soutenue par Engels? Le "dernier Marx", dans une correspondance avec une révolutionnaire russe, Véra Zassoutlich, s'est posée la question honnêtement. Mais il a maintenu sa conception que le communisme ne peut naître que du capitalisme développé et l'histoire lui a donné raison.
  • Édition Fragments de Marx

    Marx pour une révolution démocratique

    Par
    Cet extrait du "Manifeste du Parti communiste" mérite d'être présenté éclairé tant il rompt avec l'idée que la révolution communiste devrait prendre la forme d'une "dictature du prolétariat". La chose est bien plus compliquée, même si la révolution bolchevique a cru pouvoir l'incarner. Il s'agit en réalité d'une transformation démocratique reposant sur "le mouvement de l'immense majorité".
  • Édition Fragments de Marx

    La conscience et la vie

    Par
    Georges Wolinski, "Il n'y a plus d'idéologie", dessin de presse, 1990-1995. Source: www.gallica.bnf.fr. © Georges Wolinski (1934-2015). Georges Wolinski, "Il n'y a plus d'idéologie", dessin de presse, 1990-1995. Source: www.gallica.bnf.fr. © Georges Wolinski (1934-2015).
    Dans ce texte de "L'Idéologie allemande", Marx analyse d'une manière remarquable les rapports de la conscience et de la vie. Il fait de la première, envisagée dans son contenu, un effet de la seconde, celle-ci étant comprise dans un sens historique. D'où une théorie inédite de l'idéologie, extrêmement féconde pour comprendre le statut des idées dans l'histoire.
  • Édition Fragments de Marx

    Marx irréligieux

    Par
    Marx est un penseur profondément irréligieux, et ce dès son oeuvre de jeunesse dont ce texte fait partie. Il y dénonce les illusions que la religion diffuse, issues de la détresse réelle de l'homme et qu'elles entretiennent, mais d'un homme situé et déterminé socialement et historiquement. Il appelle donc à les dépasser radicalement pour l'émanciper, ce qu'on oublie aujourd'hui.
  • Édition Fragments de Marx

    Le communisme, idéal ou mouvement réel qui abolit l'état actuel?

    Par
    L'oeuvre de Marx n'est pas homogène et dépourvue de contradictions, malgré son apport essentiel à la compréhension critique du capitalisme et à l'ouverture qu'elle nous propose sur un avenir communiste. Mais quel statut a cet avenir? Est-t-il le résultat nécessaire du mouvement de l'histoire ou n'est-il pas aussi un idéal porteur d"exigences morales?