Son blog
341 abonnés Le blog de yvon quiniou
Ses éditions
1 / 2
Voir tous
  • Il y a féminisme et féminisme!

    Par
    Nous sommes aujourd'hui en présence de deux féminismes, largement opposés. L'un, issu des luttes ouvrières du début du siècle dernier et influencé par Marx, prône une égalité de la femme et de l'homme, dans leur différence reconnue. L'autre, le néo-féminisme, réclame une égalité dans l'indifférenciation des deux, et il mène à des excès dommageables, voire condamnables.
  • Les malhonnêtetés intellectuelles de Macron

    Par
    Macron, dans son récent discours, a accumulé les malhonnêtetés intellectuelles. En mélangeant bilan de la pandémie et annonces électoralistes. mais surtout en parlant du travail dans des termes indignes: augmentation de son temps avec le recul de l'âge de la retraite et, surtout, une réflexion libérale sur lui qui ignore ses difficultés et oublie qu'il n'est alors qu'un moyen de profit. Immoral!
  • Une absurde théorie esthétique contemporaine

    Par
    Le philosophe Espinosa, après avoir parlé de la musique, s'interroge sur l'essence de l'art en général dans un nouveau livre. Il refuse de l'enraciner dans la vie du sujet, il y voit une "tension vers le réel" qui nous le montrerait et refuse d'accorder de l'importance à son contenu. Seule la forme d'une oeuvre serait à la source de notre émotion esthétique. A discuter, fondamentalement!
  • Le droit de critiquer les religions

    Par
    Le scandale qui vient d'éclater à propos de l'Eglise catholique, en l'occurrence des mœurs sexuelles de ses membres, mérite un bref commentaire, critique mais impératif. Il s’inscrit dans une longue tradition de critique des religions et de leur "morale" inhumaine. Mais il met en cause le célibat des prêtres, amenés à pratiquer "en interne" une sexualité qu'ils condamnent officiellement.
  • Quelle écologie pour sauver l'humanité?

    Par
    La crise écologique massive que nous connaissons et qui va s’accroître si nous ne réagissons pas, menace à terme la vie de l'humanité. D'où la nécessité de réfléchir profondément sur ses causes ultimes et sur les moyens d'y remédier. Or contrairement à ce que certains pensent, au-delà des comportements individuels, c'est bien le capitalisme qui est en cause et il faut en sortir!
Voir tous