Son blog
285 abonnés Le blog de yvon quiniou
Ses éditions
1 / 2
Voir tous
  • Le bel hommage à Gérard Philipe, de Jérôme Garcin

    Par
    Dans "Le dernier hiver du Cid", Jérôme Garcin nous livre un bel hommage à Gérard Philipe. Il combine le récit, d'une grande sensibilité, de son hospitalisation à cause d'un cancer dont il va mourir, le portrait de l'homme qu'il a été et l'évocation de sa vie d'acteur de cinéma et de théâtre, aux talents multiples. Vraiment, un hommage réussi, très bien écrit.
  • Le renouveau de l'idée communiste selon Lucien Sève

    Par
    Dans un contexte où l'échec de l'expérience soviétique a invalidé le communisme dans l'opinion publique, Lucien Sève, fidèle a ses convictions, entend en renouveler la pertinence et l'exigence dans un livre remarquable, "Le communisme"? Il le fait en philosophe, mais aussi en historien et il nous invite à une nouvelle "visée communiste" face à la crise écologique et anthropologique actuelle.
  • Critiquer les religions, respecter la foi

    Par
    Le débat sur les religions en général et l'islam en particulier, est pourri par la confusion que l'on fait entre religion et foi. Autant la première a été et doit être critiquée dans ses pratiques objectives qui portent atteinte à l'humain, autant la foi (subjective) doit être respectée. ce qui n’exclut pas qu'on examine critiquement l'objet de toute foi, à la lumière de la raison humaine.
  • Non au prosélytisme religieux dans les activités périscolaires

    Par
    La question religieuse posée par l'islam refait brutalement surface dans l'actualité: doit-on accepter, c'est-à-dire tolérer, que des musulmanes voilées accompagnent leurs enfants dans des activité "périscolaires", avec le risque évident de prosélytisme que cela comporte? D'autant que le voile est un signe d'aliénation critiqué par nombre femmes dans les pays musulmans. Cet article dit: non!
  • La tolérance, valeur problématique

    Par
    La tolérance est à la mode, spécialement dans le domaine religieux, alors qu'on y assiste à un retour des fanatismes. Pourtant elle fait problème: elle consiste à accepter de fait ce que l'on condamne en droit. Il faut lui substituer la notion de respect du droit à la différence, sauf lorsque celle-ci contredit des valeurs morales universelles dans sa manifestation pratique.
Voir tous
  • Édition Fragments de Marx

    Marx irréligieux

    Par
    Marx est un penseur profondément irréligieux, et ce dès son oeuvre de jeunesse dont ce texte fait partie. Il y dénonce les illusions que la religion diffuse, issues de la détresse réelle de l'homme et qu'elles entretiennent, mais d'un homme situé et déterminé socialement et historiquement. Il appelle donc à les dépasser radicalement pour l'émanciper, ce qu'on oublie aujourd'hui.
  • Édition Fragments de Marx

    Le communisme, idéal ou mouvement réel qui abolit l'état actuel?

    Par
    L'oeuvre de Marx n'est pas homogène et dépourvue de contradictions, malgré son apport essentiel à la compréhension critique du capitalisme et à l'ouverture qu'elle nous propose sur un avenir communiste. Mais quel statut a cet avenir? Est-t-il le résultat nécessaire du mouvement de l'histoire ou n'est-il pas aussi un idéal porteur d"exigences morales?
  • Édition Des livres à la mer

    Un jour, un livre - «Paroi» de Guillevic

    Par
    On croit pouvoir opposer la poésie à l'interrogation métaphysique. Le poète matérialiste Guillevic dément magnifiquement cette cette opposition dans son recueil Paroi (Gallimard). Son amour du monde sensible ne l'empêche pas de se demander s'il est intelligible ou pas. La "paroi" est la métaphore du mystère irréductible du monde, qui ne répond pas à notre inquiétude.