Alexis Flanagan

éducateur avec des adolescents en Seine Saint Denis, je vis à Paris depuis plus de 30 ans, avec dans la tête un paysage de campagne.

Sa biographie
Né en 1968, j'ai perdu beaucoup de temps depuis. Mais pas que.
Son blog
52 abonnés ...fragments de côté(s...
Ses éditions
1 / 2
Voir tous
  • L'indépendance et Mediapart...

    Par
    ...ou le césarisme en question.
  • Indépendance de Mediapart ?

    Par
    Edwy Plenel est allé dans le Doubs soutenir la candidate PS aux élections législatives Barbara Romagnan le 1er juin dernier.
  • Non, l'urgence démocratique ne commandait pas de voter Macron le 7 mai dernier

    Par
    Peut-être est-ce possible de le dire aujourd'hui que Marine Le Pen, comme attendu, n'est pas devenue présidente de la République, ayant recueilli, au deuxième tour de cette sinistre présidentielle, deux fois moins de suffrages qu'Emmanuel Macron. C'était impossible de l'affirmer avant cela, sans se voir dénoncé comme irresponsable ou insulté de collusion avec le fascisme.
  • Pas dans le cul aujourd'hui

    Par
    Un poème de Jana Černá, traduit du Tchèque en français par Barbora Faure, publié avec une lettre de l'auteure à Egon Bondy, par les éditions de La Contre Allée, en 2014.
  • Assumer la responsabilité du monde - Hannah Arendt

    Par
    Un large extrait du texte d'Hannah Arendt, écrit en 1958, La Crise de l'éducation, où la philosophe indique la position fondamentale de l'acte d'éducation, assumer la responsabilité du monde. En affirmant que celle ou celui "qui refuse d’assumer cette responsabilité du monde ne devrait ni avoir d'enfant, ni avoir le droit de prendre part à leur éducation." Un texte éclairant aujourd'hui.
Voir tous
  • Édition Meta-Mediapart

    Pour la maîtrise de l'accès à nos commentaires

    Par
    Les abonné-e-s de Mediapart en accord avec le texte ci-dessous sont invité-e-s à le signer en postant un commentaire de validation.
  • Édition Je me souviens....

    Le temps borderline

    Par
    Une petite chambre de bonne sous les toits de Paris, où malgré des temps apparemment cléments, sans guerre particulièrement déclarée dans le voisinage, nous allumions par précaution plusieurs fois par jour d'innombrables calumets de la paix, – parfois avec cette fille, avec d'autres amis, souvent les mêmes. Petit groupe que nous formions.
  • Édition Je me souviens....

    Une carte postale

    Par
    Quand j'ai appris qu'elle nous quittait pour une autre histoire, ailleurs, et que je ne l'étreindrai plus, je lui ai envoyé ça :
  • Édition La mendie-bulles

    Un collage...

    Par
    Un meeting © Maria Bashkirtseff Un meeting © Maria Bashkirtseff
    Un tableau vu, il y a des années, au musée d’Orsay, et une phrase lue il y a quelques jours dans un wagon du métro.Envie de les coller ensemble... « Les enfants chancelants sont nos meilleurs appuis. Je les regarde, et puis je les écoute, et puis je suis bon, et mon cœur s’apaise. » Victor Hugo, Georges et Jeanne, dans L’art d’être grand-père.