Blog suivi par 33 abonnés

Amandine Crespy

Enseignante et chercheuse en science politique à l'Université libre de Bruxelles
Bruxelles - Belgique
  • Affaire Goulard: Emmanuel Macron n’est pas le roi de l’Europe

    Par | 40 commentaires | 59 recommandés
    Ce jeudi, le PE a rejeté la candidature de Sylvie Goulard a poste de Commissaire au marché intérieur, l’industrie, la défense, l’espace, le numérique et la culture. C'est la première fois de l'histoire de l'Union européenne qu'un.e candidat.e français.e est évincé. Un épisode qui fera date et dont on peut retirer quelques enseignements.
  • Une Zone Euro plus sociale et plus démocratique? L'absente de la campagne

    Par | 8 commentaires | 12 recommandés
    La zone Euro est une construction incomplète minée par l’absence de dimension sociale adéquate et par un grave déficit démocratique. Le statut quo est intenable, et pourtant, les réformes ont été mineures et techniques. Les vraies questions politiques restent en suspens et pourtant, nulle trace de ce débat majeur dans la campagne des élections européennes.
  • Relance du projet européen: le double échec d’Emmanuel Macron

    Par | 27 commentaires | 38 recommandés
    Cette semaine, la visite d’Emmanuel Macron aux Etats-Unis a subjugué le monde. Cela nous ferait presque oublier que la semaine dernière fut une semaine européenne, moins réjouissante, pour le Président français.
  • La fin du modèle politique allemand post-1945

    Par | 4 recommandés
    L’Allemagne, modèle de stabilité politique dirigé depuis 12 ans par la même chancelière, serait-elle devenue ingouvernable ? La campagne des élections de 2017 a été considérée par beaucoup d’observateurs comme la plus ennuyeuse de l’histoire récente du pays. Cela a peut-être été trompeur car les résultats plongent la République fédéral dans la tourmente politique.
  • En Allemagne, il n’y a pas d’alternative

    Par | 6 commentaires | 5 recommandés
    A l’issue du débat télévisé du dimanche 3 septembre, Martin Schulz a clairement échoué à dessiner les contours d’une alternative politique, confirmant ainsi le sentiment que l’on assiste à une campagne pour rien, menant à la réélection d’Angela Merkel et donc au statut quo, non seulement en Allemagne mais aussi en Europe.
  • Politique sociale et Europe : entre bonnes intentions et contradictions

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    La Commission européenne a présenté hier son initiative pour l'adoption d'un Socle européen de droits sociaux. Tandis que cette initiative vise une "convergence par le haut", les risques sont grands que ce texte reste un catalogue de bonnes intentions. De plus, l’articulation avec les règles de discipline budgétaire pose la question de la cohérence de la stratégie européenne.
  • L’Europe introuvable dans la primaire de la gauche

    Par | 117 commentaires | 8 recommandés
    On parle très peu d’Europe dans la primaire de la gauche. Faut-il s’en étonner ? Depuis la division traumatique du PS en 2005 sur le Traité constitutionnel européen et la campagne du referendum, l’Europe est-elle encore la pomme de discorde qui rend deux gauches irréconciliables au sein même du PS ? Ou peut-on détecter une convergence vers une stratégie commune ?
  • CETA, TTIP, TiSA : les marchés et l’introuvable souverain

    Par | 12 commentaires | 10 recommandés
    Les accords de libre-échange actuellement négociés par l’Union européenne avec ses partenaires, Etats-Unis et Canada en tête, ont fait monter la contestation. A travers ces débats se jouent deux batailles inextricables: la résistance à l'extension de l'emprise des marchés sur les sociétés et la réaffirmation de la souveraineté populaire.
  • Le Brexit et la gauche : premier bilan

    Par | 52 commentaires | 12 recommandés
    Avant que ne commencent les négociations sur les modalités du Brexit, il semble opportun de faire une pause et de tirer un premier bilan. Que peut-on dire aujourd’hui du sens et des implications du Brexit du point de vue des progressistes qui espèrent avec anxiété – voire un certain sens de l’urgence – une réforme profonde du capitalisme et de la démocratie en Europe.
  • Poussée du nationalisme en Allemagne : une triste normalisation

    Par | 10 commentaires | 1 recommandé
    Chronique annoncée de la sanction infligée à la Christliche Demokratische Union (CDU) en raison de la politique migratoire de la Chancelière, la poussée nette de l'Alternative für Deutschland lors des élections régionales de ce dimanche 13 mars illustre une triste normalisation de l’Allemagne, qui finit par céder elle aussi à la montée d’un nationalisme xénophobe qui a gagné toute l’Europe.