Blog suivi par 118 abonnés

Histoire, Ecole et Cie

"Au lieu de se surveiller, l'éducateur surveille les enfants et c'est leurs fautes qu'il enregistre et non les siennes." (J. Korczak)
  • Rentrée scolaire: la lutte contre le terrorisme est d'abord un projet politique

    Par | 17 commentaires | 15 recommandés
    Les dernières mesures annoncées par l’Éducation nationale, relatives à la « sécurisation » des établissements scolaires, sont en réalité une étape supplémentaire dans ce qui apparaît comme le seul projet politique du gouvernement : le projet de la peur.
  • Pour Montebourg et pour le PS : l'obsession d'une jeunesse au garde-à-vous

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Au PS, c'est décidément une obsession et Montebourg reprend à son tour cette vieille rengaine populiste : rétablir le service national. Les politiciens savent se servir mais c'est toujours des autres, des plus jeunes, qu'ils exigent le service.
  • L'hystérie n'est pas une politique

    Par | 30 commentaires | 26 recommandés
    Dans un contexte de banalisation du racisme, Valls, en évoquant la mise en place d'un "maillage psychiatrique", s'enferre un peu plus dans une politique irrationnelle.
  • La laïcité à la française recycle le sabre et le goupillon

    Par | 2 commentaires | 5 recommandés
    En ce 15 août, la France laïque est toujours la fille aînée de l'Eglise.
  • La laïcité est-elle soluble dans les bains de mer ?

    Par | 18 commentaires | 7 recommandés
    Au nom de la laïcité, Lionnel Luca et l'un de ses collègues, jouent les mollahs sur la Côte d'Azur. Leur cible est toujours la même.
  • Attentats : pour Brighelli, c'est la faute à l'école. Encore et toujours...

    Par | 9 commentaires | 4 recommandés
    Quelle interprétation donner du terrorisme et, partant, comment en finir avec le terrorisme ? Pour Brighelli, la réponse est toute simple : le terrorisme, c'est la faute à l'école.
  • Attentats: quand les politiques vont-ils se taire?

    Par | 65 commentaires | 62 recommandés
    Le fait que les derniers attentats commis en France ou en Allemagne tournent à la confusion des thèses, des certitudes, même les moins étayées, avancées jusque là avec assurance, n’y change rien : les politiciens, toutes tendances confondues, n’en continuent pas moins de pérorer sur un sujet qui, manifestement, les dépasse.
  • Attentats : à force d'escamoter les questions...

    Par | 2 recommandés
    La droite est ignoble, le gouvernement, paraît-il, désemparé. Alors, pourquoi ne pas poser le débat autrement, avec quelques questions toutes simples, et d’ailleurs pas nouvelles, même si ce qu’on appelle abusivement l’opinion publique persiste à les ignorer ?
  • Après l'attentat : réactions ubuesques, certes, mais tellement dans l'air du temps

    Par | 10 commentaires | 15 recommandés
    Quelque part entre (tristes) comiques qui s’ignorent et (vrais) charognards qui se nourrissent du sang des victimes pour satisfaire leurs médiocres ambitions carriéristes : les réactions d’une large partie de la classe politique à l’attentat de Nice en disent long sur l’air du temps et, plus généralement, sur la déliquescence d’un régime dénaturé par le populisme.
  • La guerre n'est pas la solution, elle est le problème

    Par | 69 commentaires | 50 recommandés
    Hasard du calendrier : hier, suite à l’affligeante parade militaire sensée symboliser l’unité nationale, le président de la république dissertait gravement sur la « très grande puissance » qu’est la France. Une très grande puissance, défilant comme à la parade mais qui s’avère incapable de protéger sa population. On peut continuer à s’aveugler, tant que le peuple en redemande...