Blog suivi par 120 abonnés

Histoire, Ecole et Cie

"Au lieu de se surveiller, l'éducateur surveille les enfants et c'est leurs fautes qu'il enregistre et non les siennes." (J. Korczak)
  • Les mauvais démons

    Par | 5 commentaires | 2 recommandés
    « Ne soyons plus Anglais ni Français ni Allemands. Soyons Européens. Ne soyons plus Européens, soyons hommes. Soyons l’humanité. Il nous reste à abdiquer un dernier égoïsme : la patrie » (Victor Hugo, Choses vues, 1846)
  • De l'Islam au terrorisme : dérapage non contrôlé au bac pro

    Par | 11 commentaires | 1 recommandé
    Infantilisante et pour certains élèves humiliante : l’épreuve d’EMC passée le 15 juin par les candidats au bac professionnel n’échappe pas à la règle qui fait de cet enseignement aux prétentions morales et civiques une caricature de l’apprentissage de la citoyenneté.
  • L'école au péril de la surenchère identitaire

    Par | 5 recommandés
    Le débat politique au péril de la surenchère identitaire : avec les dernières déclarations de Sarkozy et de Copé, mais après beaucoup d’autres émanant de milieux très divers, ce n’est plus une éventualité mais une certitude. Autre confirmation : face à l’injonction patriotique, l’école est une nouvelle fois mise à contribution.
  • Policiers tués: l'indécente récupération politicienne

    Par | 89 commentaires | 56 recommandés
    Depuis Charlie Hebdo, dans la lutte contre le terrorisme, des politiciens incompétents ont massivement, toutes tendances confondues, privilégié la démagogie. La mort d'un policier, ils n'y seraient pour rien ?
  • La police au collège : pas un accident mais un choix politique

    Par | 5 commentaires | 8 recommandés
    La violente charge policière devant le collège Surcouf à Saint-Malo ne ressemble décidément à rien de ce qu’on a pu voir jusqu’à présent dans l’histoire de l’école. Mais ce n’est pas une simple bavure : ce que cet incident révèle et confirme, c’est la brutale dérive autoritaire d’un régime politique. Une dérive qui n'épargne pas l'école.
  • Commémorer Verdun : l'Education (trop) nationale à côté du sujet

    Par | 6 commentaires | 8 recommandés
    Les minables polémiques lancées autour de l’annulation du concert de BlackM ou de la scénographie imaginée pour l’ossuaire de Douaumont ne doivent pas faire oublier que le centenaire de la guerre fait l’objet d’une instrumentalisation autrement plus contestable, surtout à travers la participation d’établissements scolaires mis au service d’un très idéologique détournement de l'histoire.
  • Racines chrétiennes de la France et laïcité : Ciotti à la dérive

    Par | 32 commentaires | 9 recommandés
    La laïcité est-elle soluble dans les racines chrétiennes de la France ? Pour Ciotti et plusieurs de ses collègues la réponse ne fait aucun doute : ils viennent de déposer devant l’Assemblée nationale une proposition de loi connectant indissolublement les deux principes. La démonstration est lumineuse.
  • A Nice, Estrosi traque le terrorisme dans les kermesses scolaires

    Par | 3 recommandés
    Pourquoi se priver d’exploiter un filon qui ne s’use pas ? La décision du maire de Nice, Estrosi, d’interdire dans sa ville les fêtes d’école de fin d’année – officiellement d’en interdire l’entrée à tout adulte extérieur à l’école, ce qui revient au même – n’est après tout qu’un pas supplémentaire dans l’anesthésie de la société civile, une situation à laquelle elle semble massivement consentir.
  • Commémorer, manipuler : les écoliers au premier rang

    Par | 1 recommandé
    Loin des vertus civiques qu’on lui prête bien inconsidérément, la commémoration du 8 mai 1945 relève davantage de la manipulation que de la connaissance historique. En France, les enfants des écoles sont en première ligne.
  • On achète bien les profs ?

    Par | 4 commentaires | 4 recommandés
    Comme un malaise. Des enseignants applaudissant le premier ministre, des syndicats satisfaits. La décision tant retardée d’augmenter de 800 euros l’indemnité des professeurs des écoles aura donc fait passer beaucoup de choses, même celles qui n’auraient jamais dû passer.