Blog suivi par 67 abonnés

Le blog de Bernard Leon

  • Emmanuel Macron philosophe. Du leurre au simulacre.

    Par | 2 commentaires | 6 recommandés
    Macron est l’illustration que le leurre en politique continue de fonctionner. Aujourd’hui comme hier nous sommes, nous citoyens, condamnés à voir, sur les parois de la caverne qu’est ce monde liquide sur lequel nous n’avons plus aucune prise, s’agiter les ombres qui nous gouvernent.
  • Macron philosophe ricoeurien. La légende du siècle

    Par | 4 commentaires | 7 recommandés
    Une légende arrive en principe après coup, construction mémorielle autour de ce qui, ou de qui, la mérite. Œuvre de proches, de disciples, d’héritiers. Avec Macron il en va autrement. Il est lui même en premier lieu, le scénariste et le metteur en scène de sa légende.
  • Pour faire l’Europe, comprendre la logique des autres.

    Par
    À mi mandat, trois députés européens du Sud-Ouest se sont exprimés à Toulouse, à l'invitation du Comité du Sud-Ouest du Mouvement européen et de l'institut Jacques Delors. Ils ont levé le voile sur l’incompréhension a propos de leur travail et montré qu’on ne fait pas l’Europe à un seul pays, mais en comprenant la logique des autres.
  • Macron et la question du temps.

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    La lecture d’un livre s’impose à la veille de la mandature d’Emmanuel Macron : « Du temps acheté », (Essai Gallimard), de Wolfgang Streeck. Une analyse sociologique et économique de la crise financière et fiscale dans le cadre de l’évolution du capitalisme au cours des 70 dernières années. Ce livre sera utile dans notre attention à ce qui va se passer.
  • Le populisme transversal. Concept de torture.

    Par | 4 commentaires | 2 recommandés
    Tribune de m..., d’un certain Anselm Jappe, contre Jean-Claude Michéa, dans Le Monde du 11 janvier. Une de ces critiques dont l’ambiguïté de la pensée qui les agit les fait tout à la fois critiquer le système et le capitalisme… et à en vivre. Pour tuer Michéa, il a fignolé une arme grossière, un concept, le "populisme transversal". Mais ça foire. Démonstration.
  • Oui, les tenants du néolibéralisme peuvent chuter.

    Par | 2 commentaires | 1 recommandé
    « C’est l’heure du « trou de souris » pour Hollande » lit-on dans Libération. Mais quel est la chat qui va en faire son déjeuner plutôt que d’aller à la pèche ? Le peuple, comme en Angleterre pour le Brexit, ou pour l’élection de Trump, repoussant l’idole des élites, Hillary Clinton ? On attendra pour voir. Mais toutes les raisons sont déjà là pour que sa tète tombe dans le son de l’isoloir.
  • Trump et Brexit. Surdité des élites dirigeantes et réponses populaires.

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    Qui s’interroge en France, à droite comme à gauche, sur les raisons qui pourraient pousser les électeurs vers un saut dans l’inconnu en 2017, comme cela vient de se passer aux Etats-Unis, mais aussi en Grande-Bretagne ?
  • Echec du CETA. Qu’en pensent les citoyens ?

    Par | 1 commentaire
    L’affaire du CETA montre le mal qui parcours tous les champs de notre époque, la main mise d’une élite de technocrates et d’experts coupés des réalités, des citoyens et de tout sens de ses responsabilités, sur la marche du monde. Dès lors, il nous faut regarder au delà du cercle de lumière que nous montrent et la Commission, et le Conseil, et les négociateurs du traité, pour essayer de comprendre.
  • Pierre Cahuc et André Zylberberg, les Dupond et Dupont de l’économie.

    Par | 1 commentaire
    Pierre Cahuc et André Zylberberg sont à l’économie ce que sont les Dupond et Dupont sont à la police. Ils font leur cinéma. Un cinéma soi disant d’experts pour nos deux économistes. Mais des experts en confusion. Comme le montre leur dernière chronique dans Libération de ce jour.
  • Plage démantelée.Page impossible.

    Par | 2 recommandés
    Signe démantelé Au matin de la plage Plage démantelée Au matin de ma page