Blog suivi par 28 abonnés

Poète aujourd'hui

  • Un poète maudit sous Louis XIII

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    L’ anthologie de Théophile de Viau que François Boddaert a préparée et qu’il présente dans cette petite collection, fait assurément partie de l’actualité de la poésie. Ses préoccupations sont toujours les nôtres, quoique inscrites dans ce début de XVII ème siècle, sous Louis XIII, parmi les soubresauts de l’histoire et ses manigances de palais.
  • L'autre versant de la lumière

    Par | 4 recommandés
    Paul Le Jéloux (1955-2015) Très attaché à la Bretagne et à la langue bretonne qu'il parla dès son enfance, Paul Le Jéloux a également manifesté un grand intérêt pour des poètes anglais et irlandais qu'il a traduits dans différentes anthologies, On retrouve dans ses poèmes des souvenirs liés à des séjours marquants à Madagascar et en Irlande.À la fin de sa vie a vécu en Bretagne.
  • Nuages Nuit de Bernard Demandre

    Par | 3 commentaires | 6 recommandés
    Les nuages passent
  • La parole fendue de Patrick Wateau

    Par | 6 recommandés
    Patrick Wateau est un poète et peintre français, né en 1959. Il a reçu le prix Antonin Artaud en 2007. Son écriture témoigne d' une parole blessée, découvrant jusqu'à l'os les choses, que la guerre dans la langue , comme les guerres dans l'histoire, a réduites en lambeaux.
  • Comme un voyage

    Par | 3 commentaires | 10 recommandés
    À l'instar de ce grand voyageur que fut Louis-Antoine de Bougainville, Gérard Cartier dresse, à son tour, dans ce Voyage de Bougainville, une cartographie des savoirs, lieux s'il en est de découvertes et de déplacements, « Courbé sur mon pupitre à fixer des vertiges ».
  • Maxime N' Debeka ou le rêveur insomniaque

    Par | 2 commentaires | 5 recommandés
    N' Debeka N' Debeka
    Maxime N’ Debeka est né le 10 mars 1944 à Brazzaville. 
Dramaturge, metteur en scène, conteur et poète congolais. Toutes ses pièces ont été jouées, enregistrées, diffusées en France, en Afrique , en Allemagne et aux États-Unis.Directeur de la culture et des Arts de 1968 à 1972, il co-organise le premier Festival des Arts au Congo et fonde en 1969 le          Centre de Formation et de Recherche d’Art Dramatique. Condamné à mort une première fois en 1972 par les autorités congolaises en raison de son engagement pour la liberté et la          justice, Maxime N’Debeka a dû à plusieurs reprises se contraindre à quitter son pays. Exilé en France dans les années 1980, il     retourne au Congo en 1993 et deviendra Ministre de la Culture en 1996 .En avril 2000, suite à la guerre civile congolaise, il a été accueilli en résidence "Ville Refuge" à Blois. Il a décidé d'y créer sa propre association : Afrique en Blois. Il est membre du Parlement international des écrivains.
  • Daniel Grojnowski, photographier nos rêves

    Par | 2 commentaires | 7 recommandés
    Daniel Grojnowski Daniel Grojnowski
    Daniel Grojnowski, né en 1936, est un écrivain et un historien de la littérature française, spécialiste de Jules Laforgue, de la forme littéraire de l'invention photographique et, plus généralement, de la modernité du rire et de la culture visuelle au XIXe et XXesiècles. Professeur émérite de l'université Paris VII, il est l'éditeur des œuvres complètes de Jules Laforgue aux éditions L'Âge d'homme. Il a créé en 1989 la collection « Littérature » aux éditions Macula.
  • «Irréparable quant à moi», de Bernard Desportes

    Par | 3 commentaires | 9 recommandés
    Bernard desportes Bernard desportes
    Bernard Desportes est né en 1948 à Paris. Il publie en 1985 son premier roman chez Maurice NadeauLa Vie à l'envie. En 2007, il a été le commissaire du 11e Salon International du Livre de Tanger. Proche d'André du Bouchet, toutefois, son univers littéraire est en relation étroite aux thèmes ouverts par Georges Bataille.
  • José Carlos Becerra, puissances de la terre

    Par | 8 recommandés
    Carlos Becerra Carlos Becerra
    José Carlos Becerra est né en 1936 au Mexique où il étudie la philosophie et l’architecture à l’université nationale de Mexico.Il est mort en Italie dans un accident de voiture en 1970. Son oeuvre poétique a été rassemblée après sa mort  par José Emilio Pacheco et par Gabriel Zaid. Le  présent livre a été traduit par Bruno Grégoire et Jean-François Hatchondo après leur traduction de Récit des Evénements (Belin 2002)
  • Bruno Grégoire tire son «Epingle du jeu»

    Par | 9 recommandés
    Bruno Grégoire Bruno Grégoire
    Poète, traducteur et photographe, né en 1960 en Lorraine. Enfance et adolescence partagées entre l'Afrique noire et la France. Brèves études de cinéma et autres voyages (notamment au Maroc, en Algérie, en Grèce, au Niger, au Guatemala et au Mexique). Vit aujourd’hui à Romainville. Activités littéraires diverses, il anime des ateliers d’écriture en milieux scolaire et carcéral.