Édition suivie par 2 abonnés

Dans les campagnes britanniques

3 rédacteurs

À propos de l'édition

D'une élection à l'autre... Les Britanniques sont appelés à renouveler leur parlement le jeudi 7 mai 2015, cinq ans presque jour pour jour après le jeudi 6 mai 2010 qui avait mis au pouvoir la coalition

totalement inattendue Tories-LibDems, à l'issue d'une campagne relatée dans cette édition. Coalition qui semble désormais à bout de souffle. Pourtant rien n’est joué, car si Cameron, le premier ministre conservateur sortant, ne plaît plus beaucoup, on ne peut pas dire que son adversaire travailliste, Ed Miliband, fasse rêver les foules et puisse faire oublier la personnalité marquante de son frère David, qu’il a battu sur le fil pour prendre la tête du Labour en septembre 2010. En cinq ans, d’autres partis et d’autres leaders sont sortis de l’ombre : Nigel Farage, et son parti anti-européen fourre-tout, semble ne plus amuser et peinera à faire une entrée massive aux Communes ; pour Nick Clegg et les LibDems la parenthèse est refermée ; en revanche, des outsiders apparaissent à l’horizon, tels que la chef de file du Scottish Nationalist Party, Nicola Sturgeon, ou celle du Green Party, Natalie Bennett, ou bien encore Leanne Wood qui dirige le parti indépendantiste gallois, Plaid Cymru. Ces trois femmes ne seront pas premier ministre, mais vont sans doute jouer un rôle non négligeable.