Blog suivi par 62 abonnés

EXEQUATUR

Pr.-Apprenant permane, assigné à résilience.
Sillon-Butte dans le Rhône - France
À propos du blog
(mehdi)Poésie, Mer, Dais (et) Puits de trans-lucidité, effet secondaire de ma silenciosité, lumineuse aphonie bruineuse, souffle, éch'ose, être toponymé, à l'héliotropisme d'une enfance, lointaine épiphanie permane, au monogramme d'un Gué, (se) dé-nommer au Nom, s'Ouïr à l'heure qui tient à l'oeil, pacotille précieuse.
  • LA LISTE DE FREUD

    Par | 1 commentaire | 6 recommandés
    «Adolphine, lance une voix dans le noir*de la chambre. Tu dors? -Non, je suis réveillée.» Ma sœur Pauline est couchée près de moi. «Quelle heure est-il? -Sans doute autour de minuit.» Goce Smilevski. Quel regard s’amarre, ainsi, au bariolage d’Hier aux tessons d’ici, du Là-bas d’éclat à un En bas de poussière à quoi l’âme pleine bibelote à (son) remugle d’énigme, sphinx sans merci- E’M.C.
  • JACQUES BREL «NE ME QUITTE PAS»

    Par | 39 commentaires | 10 recommandés
    Jacques Brel: Ne me quitte pas (janvier 1959), puis Laat me niet alleen, en néerlandais (1961), chant de rupture avec Suzanne Gabrielo dont il s’éprit depuis 1955 [lui, refusant de quitter femme et leurs 3 filles]; qu’interviewé, il commuera en «c’est hymne à la lâcheté des hommes. C’est jusqu’où homme peut s’humilier. (...) Ça n’a rien avoir avec une femme. Quel prospère quiproquo...E’M.C.
  • DE PAUL À VALÉRY

    Par | 3 commentaires | 3 recommandés
    Valéry pour qui «Une œuvre d’art devrait toujours nous apprendre que nous n’avions pas vu ce que nous voyons.» jusqu’à «le réveil commence comme un autre rêve » à l’accroît de « Le réveil fait aux rêves une réputation qu’ils n’ont pas.» n’en déplaise aux grands rêveurs de l’humanité d’Abraham à Joseph, passant par le cauchemar d’Abimelek...eût-il, tout mots, connu notre cerveau par ouï-dire?
  • [SE] BRÛLER ENCYCLOPÉDIE

    Par | 2 recommandés
    [Se] brûler encyclopédie, quitte à bâfrer ses cendres pour renaître, phénix d’un autodafé distingué que la globalité fait engober au Globe bercé de curiosités électroniques, multipliant gent globuleuse, toquée de données escampées au subtil réductionnisme de l’économie absolue; On sera un phlox au disquaire, on aura son allumette à l’encrier pour remonter la molécule. E’M.C.
  • L’ŒIL MULTIGREFFÉ

    Par | 2 recommandés
    Ithaque aujourd’hui, c’est ta «propre» identité, attisée d’itinéraires, que tu t’y attaques-là, brave effiloqueur, nuant d’haleine à Hélène n’est rien sans navette à qui naît polyphonique au solde d’ici. Ithaque, c’est toi, te hélant, regarde bien derrière toi, «Quand on greffe l’œil d’un têtard sur sa queue, il voit» Ah! Stephen, à cataphrase. Est-ce catastrophe rendre vue à l’Aveugle-s- E’M.C.
  • DERNIÈRES NOUVELLES DES TROUS NOIRS

    Par | 10 commentaires | 7 recommandés
    Dernières nouvelles des trous noirs, du «dernier» Stephen Hawking, mystérieux objets cosmiques, ces monstres de densité qui «engloutiraient tout ce qui passe à leur portée, même la lumière», oui...or, ils s’évaporent, émettant des particules dans l’espace... Au malheur de s’en approcher, seraient-ils la porte d’entrée vers d’autres univers? 0ù Personne ne vous entend crier, ni disparaître...
  • SE DANSER SOULEVANT SOL

    Par | 4 recommandés
    Quel chaos faudrait-il couver en soi s’enfantant au firmament, dansant, galéjeant à Nietzsche de ce pas exquisé de brise, soulevant Sol de la page effleurée, chantepleure d’ailleurs, poème à brûle-pourpoint, à l’Ici de soi qui s’y concilie, sigille, à celle qui gerbe au bras, merveilleusement éphémère au régal du regard gardé de tout obstacle de faconde - Poussière pulsée silences enlacés. E’M.C.
  • L’ALGÉRIE, CE «PASSÉ QUI NE PASSE PAS» 1

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    Indochine-Vichy- l’Algérie, quel chuintement, l’histoire au suint des abattoirs, suintement de sang-d-encre, aux chutes surrectionnelles du chut(e), et ce fugace Charles X passant paradoxale commande d’emp(r)ise au chouan, vendéen faux et hypocrite, dira Napoléon débarquant de lubie; et ce combat de termes aux thermes des im-bruyants brûlés: lèse-majesté-lèse-humanité, aux lices, etc. E’M.C.
  • MARTINE CRIT À MAKROND POUR QU’IL RATE SES CNNRS

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    Martine tartine à Jupy, de son gribouillis, tirant langue à en dire, grimaçant au Youpiii!!! makrout à Makron, gratis, tout rond au carré des acquêts, suées des anciens, grattis de retraites, top de fonds, plébéenne ceinture de chasteté économique, survoltant finances à l’aujourd’hui en charpie, l’odeur du paradise visquôs compensant l’anosmie souciale, au taratata de Ré-Pub- te Viv’Ah! E’M.C.
  • AUX 8 MAI 45

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    Terrible truisme, le 8 mai 45, fin du nazisme signée à Reims, hécatombe coloniale [milliers de morts] en Algérie. Victoire sur le fascisme assortie de la défaite au flashisme de soi, soldat naguère déchu de son statut national, rappelant le tableau des frères Le Nain au gaullien «On a gagné» du géant juché sur ce côté lilliputien, chiffonnant légende, au pacte manqué, de l’autre côté - E’M.C.