EMMANUELLE FAVIER

Autrice, correctrice-relectrice

Sa biographie

Emmanuelle Favier est correctrice-relectrice pour Mediapart depuis 2011.

Elle est aussi écrivaine. Son second roman, Virginia, paraîtra à la rentrée 2019 aux éditions Albin Michel. Le premier, intitulé Le Courage qu’il faut aux rivières, a paru en 2017, également chez Albin Michel (rééd. Le Livre de poche, 2019) et a été couronné de nombreux prix. Elle a également publié un recueil de nouvelles (Confession des genres, éditions Luce Wilquin, 2012) et trois livres de poèmes (À chaque pas, une odeur, Librairie-Galerie-Racine, 2001 ; Dans l’éclat des feuilles vives, éditions de la Musaraigne, 2005 ; Le Point au soleil, Rhubarbe, 2012).

Ses textes apparaissent dans un grand nombre de revues, blogs ou anthologies en France, en Belgique ou au Canada, qu’il s’agisse de nouvelles (Brèves, Rue Saint-Ambroise, Harfang…) ou de poèmes (Poésie 1, Arpa, Bacchanales, Lieux d’être, Multiples, Le Journal des poètes, L’Arbre à paroles, Sarrazine, Pas d’ici, pas d’ailleurs…). Sa poésie a été primée à deux reprises.

Elle est également dramaturge : sa première pièce, Abeille 14, coécrite avec la chercheuse Anne Pépin, a été créée au Québec en 2007. La deuxième, Laissons les cicatrices, a reçu le premier prix du concours d’écriture dramatique de la Manufacture des Abbesses en 2013. Elle a en outre publié nombre de textes critiques sur la littérature ou le théâtre (dans Mediapart mais aussi Alternatives théâtrales, Poésie 1, Cahiers de théâtre/Jeu, Altermed…) et a soutenu en 2006 une thèse sur les adaptations au théâtre de l’œuvre et de la vie de Rimbaud.

Elle a participé à de nombreux festivals littéraires et, de 2008 à 2015, a donné ses textes à entendre avec le guitariste Fabien Montes dans le cadre du duo « Proses électriques ». Entre 2013 et 2016, elle a organisé et animé des rencontres littéraires, notamment à la Maison de la poésie à Paris.

Lire ses articles dans le journal
Son blog
22 abonnés Le blanc de la neige
Ses éditions
  • suivie par 64 abonnés Revues & Cie
Voir tous
  • Le festival Idéklic a célébré ses 30 ans

    Par
    Du 10 au 13 juillet s'est tenue la 30e édition du festival de théâtre jeune public Idéklic, à Moirans-en-Montagne (Jura). Depuis qu'elle a repris la programmation en 2018, sa directrice Sylvie Martin-Lahmani a fait le pari d'une programmation toujours plus exigeante, dans un cadre qui demeure bon enfant et familial. Retour en images sur quatre jours foisonnants.
  • Ella Balaert : les mots pour le taire

    Par
    Après l’exploration du vertige qui étreint face à la nécessité de se choisir une place dans le monde, la romancière Ella Balaert poursuit dans « Prenez soin d’elle » sa réflexion littéraire sur la position existentielle de l’individu en interrogeant le thème de la responsabilité.
  • Destination théâtre: «Train-Train» à la Comédie Bastille

    Par
    La compagnie "C'est bien agréable" reprend à partir du 8 janvier, à la Comédie Bastille, son réjouissant « Train-Train », quête initiatique de quatre personnages embarqués à destination de « Destination », station ultime, subjective et rien moins que régie par le destin.
  • Ella Balaert ou le roman d’une «lutte des places»

    Par
    Ella Balaert D.R. Ella Balaert D.R.
    Comment trouver sa place lorsqu’elle n’est pas assignée ? Et comment sortir de la place qui nous est assignée pour choisir la sienne propre ? Ella Balaert, dans son dernier roman « Placement libre » (Éditions des femmes, 2016), explore de l'intérieur notre inquiétude existentielle et la manière dont le monde contemporain exacerbe cette angoisse. Entretien.
  • Carnets du festival (2/3): Table ronde au féminin

    Par
    couv-at
    Trois jours, trois billets. Pour continuer, un compte-rendu de rencontre. Dans le cadre des Ateliers de la pensée, au festival d’Avignon, le comité de rédaction de la revue "Alternatives théâtrales" présentait son dernier numéro, consacré aux écritures féminines. Trois artistes invitées du "in" étaient présentes.