Emmanuelle Favier

Autrice, pigiste culture

Sa biographie

Emmanuelle Favier a été correctrice-relectrice pour Mediapart de 2011 à 2019. Elle est désormais pigiste, et se consacre au secteur culturel (spectacle vivant et beaux-arts en particulier).

Elle est par ailleurs écrivaine. Son troisième roman, La Part des cendres (éditions Albin Michel), paraîtra lors de la rentrée littéraire de septembre 2022. Son deuxième roman, Virginia, avait paru en 2019 et le premier, Le Courage qu’il faut aux rivières (couronné de nombreux prix) en 2017, tous deux chez Albin Michel (et tous deux réédités ensuite au Livre de poche).

Elle a également publié un recueil de nouvelles (Confession des genres, éditions Luce Wilquin, 2012), plusieurs nouvelles en plaquette dont Allons dans le grand vent (Rhubarbe, 2021), L’Œil d’Artemisia (Malo Quirvane, 2020) et Les Funérailles de Roberto Bolaño (La Guêpine, 2020), ainsi que quatre livres de poèmes (Le soleil vient d'en face, Rhubarbe, 2021 ; Le Point au soleil, Rhubarbe, 2012 ; Dans l’éclat des feuilles vives, éditions de la Musaraigne, 2005 ; À chaque pas, une odeur, Librairie-Galerie-Racine, 2001).

Ses nouvelles et poèmes apparaissent dans un grand nombre de revues, blogs ou anthologies en France, en Belgique ou au Canada. Elle a soutenu en 2006 une thèse sur les adaptations au théâtre de l’œuvre et de la vie de Rimbaud, et écrit également sur le théâtre pour la revue Alternatives théâtrales. Enfin, sa traduction de La Mégère apprivoisée de William Shakespeare paraîtra aux Belles lettres à l’automne 2022.

© Photo: Alexandra Di Speranza

Lire ses articles dans le journal
Son blog
27 abonnés Le blanc de la neige
Ses éditions
  • suivie par 87 abonnés Revues & Cie
Voir tous
  • Dürer révélé

    Par
    Le musée Condé du château de Chantilly présente une exposition exceptionnelle autour de l’œuvre gravé d’Albrecht Dürer, où se révèle magistralement son inscription dans son époque autant que la puissance intemporelle de son génie.
  • Le château de Valençay revisite son histoire

    Par
    Du 19 mai au 11 novembre 2021, le château de Valençay (Indre) propose une exposition sur un épisode crucial de son histoire : l'accueil des chefs-d'œuvre du Louvre, évacués à l'orée de la Seconde Guerre mondiale pour leur mise à l'abri dans divers dépôts en France.
  • Le festival Idéklic a célébré ses 30 ans

    Par
    Du 10 au 13 juillet s'est tenue la 30e édition du festival de théâtre jeune public Idéklic, à Moirans-en-Montagne (Jura). Depuis qu'elle a repris la programmation en 2018, sa directrice Sylvie Martin-Lahmani a fait le pari d'une programmation toujours plus exigeante, dans un cadre qui demeure bon enfant et familial. Retour en images sur quatre jours foisonnants.
  • Ella Balaert : les mots pour le taire

    Par
    Après l’exploration du vertige qui étreint face à la nécessité de se choisir une place dans le monde, la romancière Ella Balaert poursuit dans « Prenez soin d’elle » sa réflexion littéraire sur la position existentielle de l’individu en interrogeant le thème de la responsabilité.
  • Destination théâtre: «Train-Train» à la Comédie Bastille

    Par
    La compagnie "C'est bien agréable" reprend à partir du 8 janvier, à la Comédie Bastille, son réjouissant « Train-Train », quête initiatique de quatre personnages embarqués à destination de « Destination », station ultime, subjective et rien moins que régie par le destin.