Blog suivi par 14 abonnés

philosophie, politique, littérature

avocat au barreau de Paris;
Paris, Saint André en Morvan - France
  • Faut-il réhabiliter la morale pour savoir ce qu'il faut faire?

    Par | 41 commentaires | 9 recommandés
    "Justice" de M. Sandel vient à point. Il a l'ambition de réhabiliter une réflexion sur la vie bonne inspirée d'Aristote après une critique féroce de la justice utilitariste ou même conçue comme cadre neutre où s'exerce notre liberté et nos choix. On ne peut se passer d'une argumentation sur les fins,pour traiter toutes les grandes questions morales du moment. A lire en ces temps de "Burkini".
  • Lire "Comprendre le malheur français" de Marcel Gauchet

    Par | 10 commentaires | 9 recommandés
    Le livre d'entretiens de M.Gauchet avec E.Conan et F.Azouvi sur le malheur français met en avant la disparition depuis les années 70 et 80 du modèle français d'un Etat puissant mélange de jacobinisme et de colbertisme au profit d'une société des individus où règne sans partage les désirs et les minorités.Au delà, le livre est une critique sévère de la modernité et des droits de l'homme.
  • Juger, L'Etat pénal face à la sociologie, Geoffroy de Lagasnerie, Fayard, Paris 2016

    Par | 2 commentaires | 1 recommandé
    l'auteur décrit la responsabilité individuelle comme narration mystificatrice qui fait bon marché des forces que la sociologie s'emploie a mettre au jour. Juger consiste à construire un sujet, auteur et responsable de ses actes. Cette construction narrative débouche sur la violence et la dépossession du sujet par l' Etat pénal . Peut on penser une alternative démocratique à cette entreprise ?
  • Il est avantageux d'avoir où aller, d'Emmanuel Carrère, (POL,février 2016)

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Dans une série d'articles qui couvrent les années 1990 a 2015, Emmanuel Carrère nous donne à voir comment ses textes s'écrivent en assumant une fiction qui n'en est pas tout a fait une, de sorte que la littérature trace des chemins et des vies qui auraient pu être les nôtres. Au fond il aurait souvent suffi que nous jetions les dés...d'être l'homme aux dés qui fait l'objet du dernier article....
  • Mon mal vient de plus loin

    Par | 2 recommandés
    dans un court essai intitulé "Notre mal vient de plus loin....", comme un Phèdre qui s'apprête à décrire les fureurs de sa passion, Alain Badiou s'interroge sur les tueries du 13 novembre . Mais cette question ne sera abordée qu'en fin d'essai au moment où l'auteur aura resserré la focale et après qu'il se sera interrogé sur la structure du monde contemporain.