Blog suivi par 23 abonnés

Le blog de flebas

  • Pile je gagne, face tu perds : le pouvoir financier a-t-il peur du tirage au sort ?

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    Faisons une expérience mentale. Vous êtes le PDG d’une grosse multinationale (choisissez celle que vous voulez : Nestlé, Amazon, Bayer, Microsoft, Total, etc.) et, dans un des pays où votre groupe est implanté, il est subitement décidé que le pouvoir politique serait désormais exercé par des représentants tirés au sort, et que – comble de malchance pour vous – ces représentants sont en fonction pour un seul mandat, pendant quelques années seulement. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, la première décision prise par cette nouvelle étrange assemblée est de multiplier par 10 les moyens d’enquête contre la corruption active. Diable ! Impossible dans ces conditions de continuer à corrompre la classe politique, comme vous le faites (faire) d’habitude avec ces « représentants » professionnels, issus des mêmes milieux, des mêmes écoles, cumulant les mandats, etc. En effet, les représentants tirés au sort n’ont pas besoin de financement pour être élus, ils ne peuvent pas être réélus, et la corruption active est devenue trop dangereuse pour vous.Que faites-vous ? Vous capitulez ? Certainement pas.
  • Réponse de Pervenche Berès à propos du TAFTA

    Par
  • Pervenche Berès (PSE) à propos du TAFTA : il faut continuer les négociations, sinon les USA signeront avec les Chinois

    Par | 19 commentaires | 13 recommandés
    C’est le principal argument qu’a présenté l’élue PS lors d’une conférence à Clermont-Ferrand le 21 novembre 2014, sur le thème du fameux accord transatlantique nommé TAFTA (ou GMT). Un an plus tôt, Pervenche Berès, candidate PS pour sa réélection au poste de députée européenne, avait expliqué très clairement qu’il fallait, au contraire, stopper les négociations.
  • Les trois trahisons du PCF

    Par | 5 commentaires | 6 recommandés
    Le Front de Gauche a traversé l’épreuve des municipales en conservant son étiage électoral, environ 10%, celui des législatives et des présidentielles. Mais il en sort divisé par trois graves trahisons du PCF dans de nombreuses villes.
  • Alerte CSA : une nouvelle boulette de TF1 !

    Par | 3 commentaires | 6 recommandés
  • « nouvelle Donne » ou « tour de bonneteau » ? (2)

    Par | 4 commentaires | 3 recommandés
  • « nouvelle Donne » ou « tour de bonneteau » ?

    Par | 17 commentaires | 4 recommandés
    nouvelle Donne est un nouveau  parti, créé récemment par l’économiste Pierre Larrouturou, à partir du rassemblement de 34 militants, dont le très « banquable » Bruno Gaccio.
  • Bonnet d’âne pour Emmanuel Todd

    Par | 11 commentaires | 12 recommandés
  • Agressé par le style de Mélenchon ? Réagissez !

    Par | 73 commentaires | 51 recommandés
    Vous en avez assez d’entendre Mélenchon asséner autoritairement ses idées sur le partage des richesses (non mais de quoi je me mêle !), affirmer péremptoirement qu’il faut relancer l’activité économique (comme s’il s’y connaissait plus que nous !), marteler tyranniquement qu’il faut combattre la financiarisation mondialisée autant que la mondialisation financiarisée (autant que je sache, on ne nous a posé la question, à nous) ? Je vous comprends.
  • Front de Gauche : la politique en 3D et en couleurs

    Par | 6 commentaires | 6 recommandés
    Que le Front de Gauche (FdG) soit une entité politique haute en couleurs n’aura échappé à personne. C’est dans sa définition même : pas un parti, mais un regroupement de partis, fier de sa diversité comme le peintre de sa palette, et qui n’a pas peur de la bigarre. Dans le domaine de la couleur, le FdG correspond même, très précisément, à un prisme teinté. Un prisme car le tumulte aveuglant et indistinct, vu à travers le FdG, laisse apparaître un paysage nouveau mais fait de formes claires, de contours, de couleurs, de styles. Et chaque fois que le prince sort de son château pour montrer sa grise mine et doucher les enthousiasmes, par son refrain « Nous, on pleut… », on voit s’élever au-dessus de la scène apocalyptique les neufs couleurs du FdG – mieux que l’arc-en-ciel, qui n’en a que sept – pour nous rappeler l’existence de la lumière : « Nous, on fait beau ! »