• Réalisme du SPD allemand versus irréalisme de la gauche traditionnelle française

    Par Francoise Diehlmann | 2 commentaires | 1 recommandé
    Alors qu'en Allemagne la campagne contre l'extrême droite va bon train grâce au Président du SPD, Martin Schulz, la gauche traditionnelle française ne s'occupe que de potentiels voire irréels accords d'appareil, oubliant le plus important, une possible victoire de Marine Le Pen.
  • L’effet Martin Schulz peut faire perdre Angela Merkel

    Par Francoise Diehlmann
    Alors que les élections législatives allemandes ont lieu dans 7 mois, le SPD, parti social démocrate d'Allemagne, avec des estimations à 20%, les plus basses de son histoire, a décidé de sortir par le haut de cette situation. Sigmar Gabriel, Président du parti et Vice-Chancelier, conscient de son impopularité, jette l’éponge pour l’ex Président du Parlement Européen, Martin Schulz.
  • Changements politiques chez les Sociaux-Démocrates allemands

    Par Francoise Diehlmann | 6 commentaires | 1 recommandé
    Branle-bas de combat en Allemagne au sein du Parti Social-Démocrate, suite à la non candidature du Vice-Chancelier Sigmar Gabriel à la chancellerie et à la future élection au poste de Président de la République de l'actuel ministre des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier. Remaniement ministériel. Congrès anticipé. Tout s'accélère.
  • Pourquoi je voterai François de Rugy à la primaire de la gauche

    Par Francoise Diehlmann | 2 commentaires | 1 recommandé
    Cette primaire pour moi est très difficile, car les débats montrent qu'elle est très en deçà des défis nationaux, européens et mondiaux qui se posent à nous.
  • Syrie - Carrefour de tous les dangers

    Par Francoise Diehlmann | 5 commentaires | 2 recommandés
    Le départ des convois d'Alep vers la ville d'Idlib se déroule, en présence de l'armée syrienne, des milices du Hezbollah et iraniennes, le tout supervisé par la Russie. Ces forces vont bientôt toutes crier victoire, ce qui signifie une véritable prise en main de la situation par les Chiites. Il va bien falloir analyser tout çeci qui signifie rien de bon.
  • Pour que Christiane Taubira se présente à la primaire de gauche!

    Par Francoise Diehlmann | 47 commentaires | 7 recommandés
    Il y a urgence! L'élection présidentielle est dans 5 mois, la primaire de la gauche est à peine dans 2 mois. Si nous continuons ainsi, il en sortira le pire.
  • L'Allemagne vote en 2017 - l'heure des grands préparatifs a sonné

    Par Francoise Diehlmann | 3 commentaires
    Les élections législatives ont lieu à l'automne 2017. Martin Schulz devrait quitter la présidence du Parlement européen. Son objectif: aux législatives, défier Angela Merkel qui candidate à la chancellerie pour la CDU, le parti chrétien démocrate. Le hic est que chez les Sociaux-démocrates, rien n'est décidé.
  • Urgence: Empêchons que s’installe la révolution conservatrice

    Par Francoise Diehlmann | 56 commentaires | 9 recommandés
    Sarkozy, le candidat de « 2 portions de frites, c’est la République » - tout un symbole – est out. Les électeurs de droite ont mis largement en tête François Fillon, le candidat de "un papa, une maman". Avec Fillon s’allonge la liste des amis de Vladimir Poutine, candidats à la présidence de la République. Très inquiétant.
  • Europe: non au retour à l’Etat des casques à pointe

    Par Francoise Diehlmann | 90 commentaires | 8 recommandés
    Une Conférence « Crise de l’UE, pour un redémarrage à gauche » a été organisée le 23 septembre par le groupe de die Linke au Bundestag, notamment par son courant anti-européen. Les Anti-Européens de tout poil se sont précipités à Berlin pour prendre la parole, dont Jean-Luc Mélenchon, Sarah Wagenknecht et Oskar Lafontaine, ami du premier et mari de la seconde.
  • Allemagne: fin du modèle de grande coalition

    Par Francoise Diehlmann | 7 commentaires | 4 recommandés
    Certains politiques en France rêvent d'une grande coalition à l'Allemande où gauche et droite gouverneraient ensemble, comme si cela allait régler tous les problèmes. Seulement la grande coalition en Outre-Rhin n'a jamais été le grand rêve des Allemands et les derniers bouleversements et récentes élections signent sans doute la fin de la grande coalition, ce qui en réjouit plus d'un en Allemagne.