Blog suivi par 88 abonnés

Le blog de Francoise Diehlmann

Germaniste, très branchée Allemagne, Ex Conseillère régionale. ex membre du Conseil d'Administration de l'Office Franco Allemand pour la Jeunesse, En Marche. Ecolo cohn-bendiste, profondément de gauche et pro-européenne, pour l'accueil des réfugiés, la reconnaissance de l'Etat de Palestine, contre Poutine et Bachar El Assad, ex membre d'EELV et de son Conseil fédéral, militante des droits humains.
Gennevilliers - France
  • Voyage dans l'enfer des inondations, climat et covid

    Par | 9 commentaires | 11 recommandés
    Souvenons-nous des pluies torrentielles dans les vallées de la Roya, de la Vésubie et de la Tinée, de l'extrême violence des inondations. Elles ont fait des victimes, dévasté des maisons, arraché des routes, détruit les lignes électriques. Bis repetita en Allemagne et Belgique, une densité de population bien plus grande. Le dérèglement climatique sévit. J'ai traversé ces régions le 14 juillet
  • J'ai vécu de près la situation palestinienne. L'urgence: un Etat palestinien viable

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Imagine, si tu as 74 ans et que tu es Palestinienne ou Palestinien, tu n'as pas d'Etat, tu n'as connu que la guerre, la colonisation et l'occupation. Les générations après toi ont connu la même chose. C'est le cas pour la jeunesse palestinienne d'aujourd'hui
  • Chute du mur, œuvre de la révolution pacifique, fruit de la politique de Gorbatchev

    Par | 1 commentaire
    La chute du mur n'aurait pas eu lieu sans la révolution pacifique trop peu citée en France. Quelle indécence cet emploi du terme "annexion" par le Monde Diplomatique et Mélenchon pour passer sous silence la mobilisation de millions d'Allemands de l'Est pour la liberté au risque de leur vie ainsi que les élections libres de mars 1990 avec pour vainqueur la CDU de l’Est, parti de la réunification
  • Est de l'Allemagne, la Saxe et le Brandebourg ont voté

    Par
    Le Brandebourg et la Saxe ont voté ce dimanche 1er septembre. Le parti d'extrême droite, AFD, a gagné 555 000 voix. Les électeurs ont désavoué les coalitions sortantes CDU-SPD en Saxe et SPD-Linke dans le Brandebourg, mais ont confirmé les ministres-présidents en Saxe et dans le Brandebourg. Ce résultat ne correspond pas à la tendance générale en Allemagne
  • Et si le couple franco-allemand était entrain de voler en éclats

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Les médias français martèlent à longueur de journée que la chancelière allemande, Angela Merkel, a disparu de la scène européenne car empêtrée dans les problèmes de politique intérieure. Est-ce vraiment le cas? Pas si sûr.
  • Gauche allemande, fédérer les désirs

    Par
    Comment la social-démocratie peut-elle être sauvée? Dany Cohn-Bendit demande une fusion entre le SPD et die LINKE - et croit en un chancelier vert.
  • Extrême-droite, Autriche - Un scandale peut en cacher un autre

    Par | 2 recommandés
    La réputation de l’Autriche parmi les services secrets est quelque peu secouée. Thomas Haldenwang, Président de l’Office fédéral allemand de protection de la constitution voit des risques considérables dans la coopération avec l’Autriche.
  • Les certitudes développées dans l'après-guerre ne sont plus valables aujourd'hui

    Par
    On en a dit des choses sur l'interview d'Angela Merkel. Des journalistes français de l'AFP et de LCI se précipitent pour dire qu'Angela Merkel a des confrontations avec Emmanuel Macron, ce qu'elle n'a jamais prononcé. On fait croire que l'interview porte essentiellement sur le Président français. Or, il ne s'agit que d'une petite partie. L'interview de la chancelière va bien au-delà.
  • La stratégie gagnante des écolos allemands, les Grünen

    Par | 12 commentaires | 2 recommandés
    Les écolos allemands fêteront leur 40e anniversaire en 2020. Depuis 18 mois, ils ont le vent en poupe et on ne voit pas la fin. Il est devenu naturel que les Grünen puissent diriger le pays. Leur objectif est de sortir de leur milieu traditionnel, de s’ouvrir à d’autres catégories et de préparer l’Allemagne pour l’époque après celle des grands partis.
  • Allemagne, des leaders de die LINKE disent Oui! Nous sommes Européen*ne*s

    Par | 1 commentaire
    Ils/elles sont des figures de la gauche allemande, mettent en garde la gauche européenne et leur propre parti contre des positions anti-européennes qui ressembleraient à celles des populistes. Il s'agit pour eux de protéger l'Europe de la destruction par Le Pen, Salvini, Strache etc en s'appuyant sur la tradition du projet de paix européen, en tant que grand projet culturel