Joël CRAMESNIL

Spectateur théâtrophile et globetrotter autant que possible.

France

Sa biographie
Formé à l'Institut d'Etudes Théâtrales de la Sorbonne Nouvelle Paris III (M. Corvin, M. de Rougemont, J. Pimpaneau, ...). Docteur ès arts du spectacle, spécialisé dans l'histoire des politiques culturelles et l'étude des rapports entre théâtre, politique et société.
Son blog
5 abonnés Le blog de Joël CRAMESNIL
  • 6 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 6 contacts
Voir tous
  • Soleil levant à la Cartoucherie

    Par
    Le Théâtre du Soleil est de retour avec « L'Ile d'Or Kanemu-Jima », création collective dirigée par Ariane Mnouchkine. Un spectacle d'art total digne du talent de cette troupe, une tragi-comédie enlevée, profondément humaine et haute en couleurs. Un voyage insolite au pays du Soleil-levant : la nouvelle aventure de Cornélia, depuis cette dernière fois en Inde.
  • Théâtre de mémoire nécessaire : "Une nuit d'été 1942" par la compagnie Résonance(s)

    Par
    Dans le cadre de la 79è commémoration de la rafle du Vél’ d’Hiv’, le Mémorial de la Shoah accueillait la Compagnie Résonance(s) pour une "Une Nuit d’été 1942" qu’elle joue actuellement au Théâtre Tremplin (Festival Off d’Avignon). Une évocation sensible et documentée, par un comédien et une danseuse, de la nuit ayant précédé ces arrestations.
  • Le grand retour de Johann Le Guillerm, à la Cartoucherie

    Par
    TERCES, Johann Le Guillerm ©Philippe Laurençon TERCES, Johann Le Guillerm ©Philippe Laurençon
    Le Cirque Ici de Johann Le Guillerm est de retour à Paris avec « Terces ». C'est à la Cartoucherie que la troupe a posé ses caravanes et dressé son célèbre chapiteau paré d'étoiles. Cette nouvelle création nous entraîne avec bonheur dans l'univers unique de ce poète des forces de l'attraction. Une œuvre rare et précieuse, à l'affiche jusqu'au 27 juillet dans le cadre du Festival Paris l'été.
  • A Clichy-la-Garenne, le théâtre surgit dans un hangar !

    Par
    Dans un garage désaffecté du centre-ville de Clichy-la-Garenne, la compagnie Les Affinités Électives adapte le récit d’Œdipe de façon moderne, en entraînant le public à travers une déambulation théâtrale absolument unique : c'est L'expérience Landy. De l'art vivant,du mystère et du sublime, à l'affiche jusqu'au 11 juillet.
  • Soif de culture ou besoin de symboles ?

    Par
    Façade de l'Odéon-Théâtre de l'Europe © Thierry Depagne Façade de l'Odéon-Théâtre de l'Europe © Thierry Depagne
    Défense de la culture, du théâtre, de la marionnette, des musées, des expositions, des cinémas indépendants. Occupation des théâtres, du début aux "Vendredi noir". Inventaire des symboles dont l'Odéon-Théâtre de l'Europe se retrouve affublé. Hypothèse d'un rebondissement esthétique et politique des arts du spectacle. Carnet de bord d'un francilien privé d'accès à la culture (confinement).