Hausse de la culture de la violence en France

La violence privée (au travail, dans les ménages, ...) connaît un même regain que la violence institutionnelle. Le discours public et l'inertie sélective de la justice n'y sont peut-être pas pour rien.

https://www.rfi.fr/fr/france/20200818-violences-conjugales-malgr%C3%A9-la-sensibilisation-en-france-146-f%C3%A9minicides-ont-%C3%A9t%C3%A9-com

Cent quarante-six femmes ont été tuées par leur conjoint ou leur ex-compagnon en 2019, soit 25 de plus que l'année précédente, selon une étude nationale de la police et de la gendarmerie.

Malgré une prise de conscience collective de l'ampleur des violences conjugales, proclamées « grande cause du quinquennat », on dénombre un décès tous les deux jours en France. Parmi les victimes, 146 femmes et 27 hommes. Soit une hausse de 16% par rapport à 2018.

La victime est en général une femme, de nationalité française. Elle est âgée de 30 à 49 ans ou de plus de 70 ans et n'exerce pas ou plus d'activité professionnelle. L'agresseur, lui, est un homme, neuf fois sur dix. Les féminicides ont souvent lieu après une dispute, pour 31% des cas, ou après une séparation non acceptée dans 20% d'entre eux.

Mise à jour :

Lutte contre les violences faites aux femmes : un rapport critique sévèrement l'action du gouvernement et son tour de "passe-passe" budgétaire

Ce rapport rendu par deux sénateurs dénonce notamment un budget très faible du ministère concerné (0,01% du budget de l'Etat) et de nouveaux crédits qui n'en sont pas vraiment.

 

Contexte et mise en perspective de la convergence des violences :

Sexisme en politique : [le] «MachoScope» (de Médiapart)

Discours à l’occasion de la Journée de lutte contre les violences faites aux femmes

La discrimination en France

L'égalité hommes-femmes proclamée grande cause nationale

Droits des femmes : le gouvernement de la honte

Pourquoi la promotion de Darmanin pose problème

Die Welt : Le ministre français de l'intérieur est soupçonné de viol

Justice : la perte de confiance

Hautes-Alpes : les identitaires auraient pu être poursuivis

Migrants : dans les Hautes-Alpes, les raisons d'un «deux poids, deux mesures»

Des mineurs étrangers abandonnés de nuit dans la montagne par la gendarmerie

Un deuxième mort confirmé à la frontière franco-italienne

Un cadavre retrouvé au col de l’Echelle

Le procureur ordonne une enquête après le décès d'un alpiniste qui chute de 800 m

Jeffrey Epstein : Rémy Heitz rend la perquisition impossible

Violences conjugales : quand la justice diffuse l’adresse d’une femme à son ex-conjoint menaçant

Des féminicides qui auraient pu être évités

Féminicides : un rapport officialise les «dysfonctionnements» de la justice

Les orphelins des féminicides sont les grands oubliés de l’Etat

Violences au sein de la famille : un recul stupéfiant des droits des victimes

Loiseau, tête de liste européenne s'oppose au droit européen favorable aux femmes

Violences conjugales: toujours pas de moyens

Manifestation «historique» contre les violences sexuelles

Féminicides : Mécanique d’un crime annoncé

L’Etat français condamné pour « faute lourde » après un féminicide en 2014

Le confinement renforce les violences conjugales

France: un ministre critiqué pour avoir dit « s’étouffer » quand on parle de violences policières

Un policier jugé pour des violences contre un mineur malien qui se réfugiait en France

La sauvagerie politique de Gérald Darmanin

Barbarie policière, barbarie sociétale

De la misogynie au féminicide

La généalogie entre libéralisme, capitalisme et racisme

En Guadeloupe, la radio RCI licencie une journaliste, victime de harcèlement sexuel et moral

Violences conjugales: cinq podcasts pour mieux comprendre

10 flashes sur 20 ans de dérive sécuritaire

Lille : un couple détruit par un mandataire cautionné par la justice

Marina : l'obligation positive du procureur à diriger une enquête efficace

La culture de l'inceste

Lucas*, 16 ans : "comment un LBD m'a fracturé la mâchoire"

Ouvrons les yeux sur les violences sexuelles intra-familiales

Violences sur mineurs, un fait majoritairement familial

«C’est un métier perverti par les dérives racistes» : un ancien policier témoigne

Violences contre des migrants: quand des gendarmes brisent l’omerta

Violences conjugales : la galère d’une ex-femme de policier convoquée au tribunal

A Cabourg, le maire, condamné pour violences conjugales, est encore candidat

A Aix, la maire refuse de sanctionner un policier municipal condamné pour violences conjugales

Torture au tribunal de Paris, la hiérarchie policière méprise ses obligations légales

Police : un syndicat adepte du clystère ?

France/violences policières: HRW alerte sur les contrôles d’identité abusifs

Mort d’Angelo Garand: la contre-enquête du sociologue Didier Fassin

L’historien Emmanuel Blanchard : «Les pratiques de police ont été racialisées»

Policiers de Rouen et groupe WhatsApp raciste: les enquêtes s’accélèrent

La couleur de peau, critère du maintien de l’ordre pendant le confinement

Inventaire des violences policières: l’angle mort de la couleur de peau

Insultes racistes et homophobes, garde à vue injustifiée pour des mineurs du Val-de-Marne

Il n’y a pas de discriminations raciales en France, selon Marine Le Pen

Violences faites aux femmes : Robert Ménard frappe encore

Feu vert du Conseil des droits de l’homme de l’ONU pour un débat sur le racisme et les violences policières

«Gilets jaunes»: une nouvelle plainte vise le préfet de police Lallement

Violences policières: revivez la journée de mobilisation massive

Un syndicat propose une analyse critique du racisme et de la violence dans la police

«Ne parlez pas de violences policières» : un hors-série La Revue dessinée et Mediapart

Usul. Génération identitaire: derrière la banderole, un monde de violence

Les « sources proches de l’enquête », un paravent journalistique

Décès de Cédric Chouviat: des mensonges de policiers couverts par leur hiérarchie

Nantes: un an après, le deuil difficile de la famille de Steve

Contre les violences policières, les comités de famille plus forts ensemble

Violences contre les femmes : ne négligeons pas le rôle de l'alcool et des drogues !

...

L'exécutif et sa majorité gèrent la violence comme ils ont géré l'épidémie de coronavirus (notamment).

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.