Blog suivi par 553 abonnés

Le blog de Paul Cassia

Professeur des universités en droit
  • L’indigne inertie du gouvernement à l’égard de la dignité humaine en milieu carcéral

    Par | 11 commentaires | 36 recommandés
    thumbnail-1
    Le Parlement a jusqu’au 1er mars 2021 pour créer une voie de recours permettant aux détenus provisoires de demander au juge judiciaire leur libération immédiate en raison des conditions indignes de détention. Le non-respect de cette date butoir viole la Constitution et dit beaucoup de la manière dont la majorité présidentielle maltraite les droits fondamentaux.
  • Le nouveau bras d’honneur du Conseil constitutionnel à l’Etat de droit

    Par | 73 commentaires | 96 recommandés
    thumbnail-1-1
    La prolongation automatique des détentions provisoires organisée par le gouvernement lors du premier état d’urgence sanitaire était inconstitutionnelle. Dix mois plus tard, par une décision du 29 janvier 2021, le Conseil constitutionnel a neutralisé les effets de cette inconstitutionnalité.
  • Le projet de référendum sur l’environnement recycle la Constitution

    Par | 41 commentaires | 66 recommandés
    thumbnail
    Comment vendre médiatiquement et politiquement la révision constitutionnelle inutile à la cause environnementale adoptée le 20 janvier 2021 par le Conseil des ministres ? En faisant croire qu’elle change tout, alors que tout restera le même si par extraordinaire elle était approuvée par référendum. Une « révolution » très macronnienne, en quelque sorte : le statu quo.
  • Coronafolie

    Par | 124 commentaires | 123 recommandés
    thumbnail-7
    L’état d’urgence sanitaire est en passe d’être prorogé jusqu’au 1er juin 2021, avec en filigrane de nouveaux confinements ou couvre-feux, alors que le bilan coût/avantage des multiples mesures de police sanitaire d’un autoritarisme sans précédent n’a pas encore été réalisé. Au 20 janvier 2021, une telle prorogation n’apparaît justifiée ni en droit, ni en fait.
  • Enseignement supérieur et covid-19: leçon du silence

    Par | 58 commentaires | 70 recommandés
    thumbnail-5
    Lors de sa conférence de presse du 7 janvier 2021 sur la situation sanitaire, le Premier ministre n’a pas évoqué le sort des étudiants. Ce silence est en lui-même signifiant du désintérêt - si ce n'est du mépris - que l'exécutif porte aux usagers comme aux personnels du service public de l'enseignement supérieur.
  • Fermeture des théâtres et cinémas: comédie au Conseil d’Etat

    Par | 60 commentaires | 50 recommandés
    thumbnail
    Dans un scénario sans suspens, le Conseil d’Etat a validé le 23 décembre 2020 la fermeture de l’ensemble des lieux culturels. II a « en même temps » fait savoir qu’ils pourraient rouvrir… quand la situation sanitaire le permettra.
  • Inscrire l’environnement à l’article 1er de la Constitution: perseverare diabolicum

    Par | 27 commentaires | 65 recommandés
    thumbnail
    Pour la quatrième fois en deux ans et demi, le président de la République a fait miroiter l'inscription de l’environnement à l’article 1er de la Constitution, via un référendum. La réitération d’une réforme aussi inutile juridiquement et improbable politiquement ne peut être prise au sérieux.
  • Instruction en famille et séparatisme: une inconstitutionnalité en cache une autre?

    Par | 76 commentaires | 75 recommandés
    thumbnail
    Le président de la République a annoncé le 2 octobre 2020 la quasi-disparition de l’instruction au sein de la famille, pourtant permise depuis 1882. Cet objectif s'est révélé inconstitutionnel. L’autorisation préalable que le projet de loi du 9 décembre 2020 contre le séparatisme vise à imposer aux parents pourrait, elle aussi, être contraire à la Constitution.
  • La question prioritaire de constitutionnalité, bijou ou camelote démocratique?

    Par | 11 commentaires | 30 recommandés
    thumbnail-1
    La question prioritaire de constitutionnalité a bientôt dix ans. Contrairement à ce que le discours émanant du Conseil constitutionnel laisse croire, cette voie de recours est à la garantie des droits ce que la verroterie est à la joaillerie : du toc. Elle protège davantage les pouvoirs publics que les citoyens.
  • Loi de programmation de la recherche : non à la pénalisation des blocages des campus

    Par | 21 commentaires | 25 recommandés
    Enceinte d'entrée du centre René-Cassin au moment des protestations contre Parcoursup, avril 2018 Enceinte d'entrée du centre René-Cassin au moment des protestations contre Parcoursup, avril 2018
    Compliqué – et risqué – pour un universitaire de gérer l’ordre public lorsque des personnes décident de bloquer l’accès à un site de l’établissement où se déroulent cours ou examens. Ces difficultés ne justifient pas pour autant la pénalisation de l’occupation illégale des campus, en passe d’être votée le 17 novembre 2020 dans la loi de programmation de la recherche.