Blog suivi par 13 abonnés

Le blog de Rocafortis

  • Liberté d’expression , le mol oreiller de l’indifférence

    Par | 3 commentaires | 2 recommandés
    En France, c’est la censure de la guerre en cours. Les médias ne laissent rien passer (Médiapart compris). Seuls des indépendants sur place et des veilleurs du net informent. Je les relaye. On va maintenant plus loin. Des condamnations extra-légales en Angleterre, le risque de celles-ci en Allemagne. A quand la prison pour les lanceurs d’alertes ?
  • Dettes de merde !

    Par | 13 commentaires | 3 recommandés
    Le meilleur moyen de justifier certaines relations injustifiables est de les faire apparaître comme éthiques. C'est la victime qui a mal fait. Les empires ont su convaincre leurs victimes qu'ils leur doivent quelque chose, Ils leur doivent la vie pour ne pas les avoir tués. Les agresseurs exigent généralement que les envahis paient une compensation pour le coût de l'agression,
  • Nancy, la dame aux yeux fous

    Par | 2 recommandés
    « Si Platon et Aristote écrivaient sur la politique, c'était comme pour édicter des règles pour un asile de fous. Et s'ils feignaient de les traiter comme vraiment importants, c'était parce qu'ils savaient que les fous à qui ils parlaient se croyaient rois et empereurs ». Blaise Pascal :
  • Coté solutions, vous avez quoi ? Vous-mêmes !

    Par | 1 recommandé
    Pour riposter, les mouvements sociaux épars doivent trouver les moyens d’un projet d'émancipation plus large, La seule issue à la crise sociale est un renversement des inégalités par une redistribution radicale vers le bas des richesses et du pouvoir et par des mesures environnementales drastiques. Comment traduire les révoltes de masse en un projet qui défie le pouvoir du capital ?
  • En australie, tout le monde n'a pas la tête en bas !

    Par | 2 recommandés
    En Australie, nous sommes en train d'abandonner notre autonomie stratégique. Nous devenons un vassal des États-Unis, pays très agressif et violent. Cette démocratie ne se comporte pas avec moralité. Nous devons écarter les fausses idées adoptées par les Américains sur la façon dont ils dirigent leur propre pays et regarder plutôt comment ils traitent systématiquement les autres pays.
  • Affaiblir l’Allemagne, le billard à trois bandes de Washington

    Par | 1 recommandé
    Les étonnantes provocations US vis à vis de la Chine , eux qui avait naguère lâché Taïwan pour Pékin, s’expliquent par la complexité croissante des objectifs US . C’est aussi l’Allemagne qui est visée et, a travers elle, l’UE. On nous avait prévenu : Fuck the EU ! C'est Victoria Nuland qui gère !
  • . Solution négociée ou destruction totale

    Par | 1 recommandé
    Certes, l'infaillibilité papale a vécu et parole de pape n'est plus parole de Dieu. Raison de plus pour la considérer pour ce qu'elle est : une parole politique à prendre en compte dans son temps et dans son heure..
  • La Fabrique du mensonge sauce américaine

    Par | 1 recommandé
    Les États-Unis, encouragés par certains de nos alliés, sont désormais accrochés à la guerre telle une drogue. Ces guerres servent à excuser les échecs de politique intérieure, et se substituent à la diplomatie comme moyen de résoudre les conflits.. Que peut le citoyen lambda  pour percer la sans doute plus agressive campagne de propagande de l’histoire
  • La nation indispensable sur tous les fronts

    Par | 20 commentaires | 2 recommandés
    Plus une nation est puissante, plus les dirigeants sont manipulateurs. Certains sont subtils et d'autres non; la plupart entre les deux. Les dirigeants des États-Unis ne veulent pas de démocratie aux États-Unis, et ils ne se soucient pas vraiment de la démocratie en Ukraine ou de la vie de ses habitants. Dans tous les cas, des Ukrainiens se retrouveront dans une situation pire qu'avant.
  • Post-démocratie : le sombre avenir du monde civilisé

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    La dégradation de la démocratie libérale à laquelle nous assistons engloutit les espoirs d'un nouveau contrat social échappant aux empires économiques. Dans un contexte de mondialisation avancée et de justification des inégalités, la supplantation des pouvoirs politiques par les pouvoirs économiques donne naissance à la « post-démocratie ».