Viviane Micaud

Citoyenne bénévole, passionnée par la transmission des cadres de représentation qui permettent aux citoyens d'agir

Hauts-de-Seine - France

Sa biographie
Viviane tient son prénom de la fée amie de Merlin, celle qui donna l'épée magique à Lancelot. Observatrice de la nature humaine et des évolutions des vérités communes dans les organisations, elle se passionne pour l'étude de la régulation des groupes sociaux par la prise de conscience des enjeux. Ayant participé pendant 14 ans à de nombreux conseils d'administration, commissions d'appel, commissions de discipline, conseils de classe, elle connaît l'école de l'intérieur par l'humanité de celles et ceux qui y participent. Viviane Micaud est le pseudonyme d'une militante anonyme, miroir d'une personne connue pour son expertise sous une autre identité dans d'autres domaines.
Son blog
26 abonnés Le blog de Viviane Micaud, militante de la société civile
Voir tous
  • Comprendre les causes du désastre du lycée général de Blanquer

    Par
    Blanquer a lancé une réforme du lycée général en promettant un lycée modulaire avec un choix étendu et une orientation progressive. Fiasco. Cette promesse n’était ni une solution pour les problèmes réels ou ressentis du lycée, ni réalisable. En revanche, la réforme rajoute du stress et renforce les biais sociaux et territoriaux et va conduire à terme à une destruction du potentiel technologique.
  • Réforme du lycée, cynisme et irresponsabilité : J’accuse !

    Par
    La réforme du lycée est un désastre annoncé. Les propositions d’organisation du lycée ont été décidées sans aucune analyse du besoin de l’élève ou du pays. L'unique but était d’arriver à un consensus entre les personnes ayant des positions à défendre de manière à diminuer les coûts. C'est irresponsable car cette manière de procéder a toujours rajouté des dysfonctionnements.
  • Rapport Mathiot : Bac réaliste et organisation pour le lycée incohérente

    Par
    La commission Mathiot pourtant sur le baccalauréat général et technologique, a remis son rapport au ministre de l’Education nationale à Jean-Michel Blanquer. La proposition pour le baccalauréat me semble cohérente. Par contre la réorganisation du lycée s’appuie sur deux dogmes faux, montrant un manque de maturité sur le sujet qui ne peut qu’être fatal.
  • Taille de classes et la note incomplète en faveur des classes-caméras de Blanquer

    Par
    Une étude de l’IPP conclut que le passage de 24 élèves à 12 élèves sera bénéfique pour certains élèves. Personne n’en doute. Cependant, il y a des arrangements de présentation sur les conclusions de la note.
  • Jean-Michel Blanquer ministre de l'Education Nationale, une erreur de casting?

    Par
    Le choix de Jean-Michel Blanquer à l’éducation nationale a un peu étonné. L’ancien DGESCO de Chatel était à la manœuvre lors de la suppression de la formation des enseignants et il n’avait pas laissé que des bons souvenirs. Il a aussi beaucoup réfléchi sur l'école.