Blog suivi par 3 abonnés

Le blog de Yves Tourneur

À propos du blog
Essayer de voir au-dessus de la végétation luxuriante.
  • Honduras, Paraguay, Brésil : le Plan Atlanta

    Par
    Un journaliste, écrivain et homme politique dominicain, Manolo Pichardo, rapporte avoir assisté en 2012 à la présentation d'un plan pour chasser les gouvernants de gauche par des campagnes visant à les discréditer, eux ou leurs proches, puis par une action judiciaire. Il pense au Honduras, au Paraguay et au Brésil. Des étranges mouvements de diplomates américains pourraient conforter ses dires.
  • Le point sur les accusations de l'ex-Président Lula

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Lula a été condamné dans deux procès sur dénonciation sans preuve, par des chefs d'entreprise en prison à qui cela fera bénéficier d'allègement de peine substantiel. Traduction d'un long article publié sur le site "journalistas livres", écrit par par un universitaire sous la forme de questions et réponses.
  • Crise brésilienne et géopolitique mondiale. Traduction d'un article d'avril 2016.

    Par | 2 recommandés
    Je n'avais pas lu à l'époque cet article prophétique du théologien brésilien Leonardo Boff. Écrit pendant le processus de destitution de Dilma Rousseff, il le resitue par rapport aux intérêts géostratégiques des Etats-Unis dans tout le sous-continent, et la remise en cause de leur suprématie absolue par la Chine. Leonardo Boff est rédacteur au JB [Jornal do Brasil] et écrivain.
  • Rappel sur la compagnie responsable des deux désastres miniers successifs au Brésil.

    Par | 1 recommandé
    Après deux désastres humains et écologiques en quatre ans, il est bon de rappeler l'histoire de la compagnie Vale de Rio Doce. Ci-dessous, un extrait du discours prononcé par le grand ethnologue, écrivain et homme politique Darcy Ribeiro, au moment de la privatisation en 1997.
  • Synthèse sur un scandale incroyable autour de Bolsonaro

    Par | 2 commentaires | 4 recommandés
    Très peu de temps après son élection, Bolsonaro se trouve au centre d'un scandale retentissant, impliquant initialement des détournements et du lavage d'argent sale, mais aussi des liens avec le crime organisé et l'assassinat de Marielle Franco. Ce texte est une transcription en français d'une vidéo de Glenn Greenwald, journaliste prix Pulitzer pour avoir révélé les écoutes de la NSA.
  • Le coup d'Etat militaire de 1964 et la dictature au Brésil.

    Par | 2 commentaires | 1 recommandé
    L'existence d'une dictature de 1964 à 1985 est maintenant niée par le Président de la République Fédérative du Brésil et son Président de la cour suprême. Dans des livres d'Histoire brésiliens et français, le coup d’État est mentionné, comme un événement sans intervention étrangère. Après la destitution de Dilma Rousseff, on peut revenir sur le coup d’État à l'origine de 21 ans de dictature.
  • Le nouveau personnel de l'éducation de Bolsonaro.

    Par | 1 recommandé
    Le nouveau responsable de l'équivalent brésilien du baccalauréat, le ENEM (création de la gauche) est un personnage qui voit les marxistes partout, placés à l’Éducation Nationale par les militaires pendant la dictature.
  • Olavo de Carvalho, le philosophe de Bolsonaro.

    Par
    Ce philosophe, dont les cours sur internet sont suivis par plus de 15000 personnes, est un des personnages les plus puissants du Brésil aujourd'hui. En addendum, de nouvelles informations éclairent la fonction de ce charlatan.
  • Le futur de la démocratie occidentale se joue au Brésil

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    C'est le titre d'un article de fond du journaliste Pepe Escobar. Que l'on partage ses positions ou pas, il force à s'interroger sur le futur de la démocratie. Le même manipulateur de marionnettes, Steve Bannon, a été à l’œuvre aux USA, en Grande Bretagne, au Brésil, et souhaite maintenant fédérer les mouvements populistes européens à Bruxelles.
  • Lettre ouverte de Lula à partir de sa prison .

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    Lula, contrairement à la règle commune des prisonniers brésiliens, est interdit par la justice de donner des interviews. Il s'est donc exprimé par une lettre publiée dans la rubrique "Opinions" du quotidien La Folha de São Paulo, avec le titre "Afaste de mim este cale-se", expliqué en note de bas d'article, et le sous-titre "Voulez-vous empêcher le peuple de choisir pour qui il veut voter ?"