Blog suivi par 203 abonnés

Le blog de zazaz

À propos du blog
Depuis deux ans que j'écris sur mon blog, je ne sais toujours pas où on va, mais puisqu’on fait souvent un bout de chemin ensemble, j’ai eu envie de nous faire plaisir, surtout qu’on va encore rester enfermés un bon moment. Merci de votre accueil, vos commentaires, vos partages et tout ça… #BalanceTonPresident Recueil de deux ans de chroniques, 2019-2020, dans le blog de Zazaz sur Mediapart https://alouest.net/BalanceTonPresident A bientôt Zazaz
  • Ça fait 100 fois que je vous le dis !

    Par | 56 commentaires | 97 recommandés
     © La rue ou rien © La rue ou rien
    Le nombre de billets publiés est inscrit dans la colonne droite de ce blog et quand j’ai lu 99, j’ai pensé que ça valait bien de fêter avec vous ce 100e. Même si je me répète parfois, j’aime beaucoup vous écrire, ça me défoule et ça fait du bien, mais j’en suis encore à me demander, après tant et tant de billets…
  • Du garde-à-vous à la garde à vue

    Par | 2 commentaires | 11 recommandés
     © Jean-paul Van der Elst © Jean-paul Van der Elst
    Trois semaines après la rentrée, les esprits ne se sont pas refroidis quant au port du masque dans les établissements scolaires. Les enfants, les parents, les profs, tout le monde se plaint et parmi les fonctionnaires, certains abusent de leurs pouvoirs pour se protéger. Du virus ? Des parents ? Ou de leur hiérarchie ?
  • Attestation sur l’honneur

    Par | 1 commentaire | 9 recommandés
    Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 © Le Barbier Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 © Le Barbier
    Plus besoin de formalités abusives qui risqueraient de retomber sur la carrière de leurs auteurs. Désormais, une simple attestation sur l’honneur permet de responsabiliser enfin les parents et leurs progénitures quant aux risques qu’ils font courir à la planète entière.
  • Il est interdit…

    Par | 1 commentaire | 7 recommandés
     © Thierry Ehrmann © Thierry Ehrmann
    De mon temps, on disait interdit d’interdire, mais je ne dois plus vivre avec mon temps ! Les interdits pleuvent et tombent au petit bonheur la chance, selon que l’on en a ou pas. À force, je ne les compte plus, mais l’effet de masse m’écrase ou me réveille, c’est selon.
  • La machine nous broie

    Par | 3 commentaires | 8 recommandés
    Géraldine ne fonctionne pas comme ça © Géraldine Carlier
    Géraldine a craqué. Géraldine est institutrice en maternelle avec des enfants de 2 ou 3 ans. Géraldine refuse de porter le masque. Géraldine ne fonctionne pas comme cela. Je crois que beaucoup de Géraldine ont besoin de notre soutien.
  • Touchez pas à nos gosses !

    Par | 5 commentaires | 15 recommandés
    assis-couche-debout
    Il ne manquait plus qu’eux ! C’est bien connu, les parents ne sont jamais contents et la rentrée scolaire a une nouvelle fois réveillé leurs colères. La police armée devant les écoles, les contrôles dans les cars scolaires, les injonctions, les évictions et les conditions de scolarité de leurs enfants étaient déjà insoutenables, mais avec l’isolement des positifs, c’en est trop !
  • Pour 100 milliards, t’as plus rien !

    Par | 6 commentaires | 14 recommandés
    Les temps modernes (1936) Les temps modernes (1936)
    Ah, ah, ah ! Vous aviez cru que le plan de relance allait vous concerner ? Mort de rire, comme dirait l’autre, mais en réalité, ce n’est pas drôle, c’est catastrophique. Je ne parle pas pour ceux qui vont continuer à pomper le fric que l’on verse par nos différentes contributions, mais de nous, les autres.
  • Et toi, comment t’as peur ?

    Par | 6 commentaires | 11 recommandés
    Affiche mai 68 © coll. Gallica Affiche mai 68 © coll. Gallica
    Toutes ces angoisses qui montent, au rythme des déclarations gouvernementales, alimentées par les experts du monde médiatique et les non moins experts des réseaux sociaux, nous poussent à choisir entre nos peurs les plus tenaces. Mais, organiser la psychose est un art, y résister est un devoir.
  • Comment j’ai voulu arrêter de faire la Révolution

    Par | 10 commentaires | 34 recommandés
    Au début, on a manifesté. Au début. Au début, on a manifesté. Au début.
    Nous étions en plein été, mais celui-là n’avait pas le même goût que tous ceux vécus avant cette année 2020. Le monde allait de catastrophes en explosions, nous étions testés, surveillés, contrôlés plus que de raison et je voyais la mienne se dégrader. J’ai pensé qu’on n’allait jamais y arriver, que j’avais mieux à faire.
  • La lutte coûte, mais elle paie. Toujours.

    Par | 2 commentaires | 5 recommandés
     © Collages féminicides Dijon © Collages féminicides Dijon
    On ne va pas vous dire que c’est forcément de gaieté de cœur que l’on doit se battre, mais c’est toujours avec les tripes. Les victoires, même les plus petites, maintiennent notre persévérance et nous aident à continuer le combat.