Blog suivi par 4 abonnés

Le blog de bouquet.gerard

  • Pour un cessez-le-feu des mots dans le conflit israélo-palestinien

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    S'il est irresponsable de tenter d’importer en France le conflit israélo-palestinien et d’y attiser les haines, il serait tout aussi irresponsable d’en détourner le regard cédant, en leur donnant bonne conscience, à ceux qui rêvent d’être oubliés, pour poursuivre leur œuvre coloniale, d’une part, de haine islamique antisémite, d’autre part.
  • Polémique sur la définition de l'antisémitisme de l'IHRA ; aller plus loin

    Par | 1 recommandé
    Begin Arafat Cimetière juif Begin Arafat Cimetière juif
    La polémique sur la question du vote de la définition de l'antisémitisme de l'IHRA, par certaines collectivités, comme à Strasbourg, est stérile. Elle le restera tant qu'on ne sera pas sortie de l’ambiguïté, en définissant clairement quel est le véritable objet du débat, celui des droits des Palestiniens et, par incidence, celui du droit à critiquer la politique du gouvernement israélien.
  • De Gaulle! de Gaulle! de Gaulle! ou Pourquoi je ne suis pas gaulliste

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    De Gaulle et Adenauer De Gaulle et Adenauer
    Si en ce 18 juin, tout le monde se dit gaulliste on a envie de s'écrier : «On peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant de Gaulle ! de Gaulle ! de Gaulle !.mais cela n'aboutit à rien et cela ne signifie rien». Il faut tourner la page de sa vision de l'Europe et de la Constitution de 1958. Si être gaulliste aujourd’hui c’est être souverainiste et anti-européen, je ne suis pas gaulliste.
  • Brexit, une nouvelle exigence pour l’Union Européenne par Gérard Bouquet

    Par
    Au moment où le RU quitte l’UE, les fédéralistes qui ont souvent pensé que l’intégration européenne avait plus de chance de progresser sans les Anglais, doivent se poser un certain nombre de questions. Pour résister aux démagogues, le projet européen redéfini ne peut plus être l’outil de la progression sans fin de l’ultra-libéralisme. Sa composante sociale et humaniste doit devenir centrale.
  • Quartiers : à causes multiples, solutions multiples par Gérard Bouquet

    Par
    voitures-bru-le-es
    À l'heure où les voitures brûlent et que des heurts opposent jeunes et police dans des quartiers de Strasbourg, on entend la litanie des « Yaka-Faucons », qui simplifient à outrance un problème d'une grande complexité, voire appellent à une répression féroce. Ces troubles sont inadmissibles, mais leurs causes sont multiples. À causes multiples, il faut répondre par des solutions multiples
  • Ni racisme, ni communautarisme ! par Gérard Bouquet

    Par | 1 recommandé
    marianne-art-1-consitution
    À l’heure où, à propos du foulard islamique, la France se déchire dans un débat sur le sens du mot « laïcité », il faut rappeler que dans la République, il n’y a que des citoyens libres et égaux, pas de communautés, par opposition à une période où les êtres humains étaient déterminés de la naissance à la mort par l'appartenance à un ordre basé sur les origines, races, couleurs de peau ou religions
  • Emmanuel Macron n'a pas encore compris l'Europe par Gérard Bouquet

    Par | 4 recommandés
    Quand le président dit qu'il a besoin de comprendre le rejet de la candidature de Sylvie Goulard, il prouve qu’il n’a pas compris l’UE et son fonctionnement. L’émergence de la souveraineté européenne suppose nécessairement le dépassement des souverainetés nationales. Cela suppose le respect du Parlement et des majorités issues du vote des citoyens, donc du système des Spitzenkandidaten.
  • Attention, danger !

    Par | 1 recommandé
    Emmanuel Macron a réussi, pour un temps certain, voire plus, à se débarrasser du PS et des Républicains. Son horizon semble dégagé. Mais la confrontation de deux blocs : celui du président et le RN, est une prise de risque dangereuse pour les Institutions. Dans l’intérêt de la République, les autres forces démocratiques doivent retrouver de l’espace vital.
  • Les élites européennes contre le peuple ? Pas si sûr. par Gérard Bouquet

    Par
    lamoureux-delors
    Les élites doivent jouer un rôle déterminant pour faire progresser l'idée européenne, mais elles ne peuvent pas le faire contre le peuple. Face aux forces populistes et nationalistes qui veulent détruire l'Union, le rôle des dirigeants est primordial. Pour bâtir une Europe unie, il faut des architectes visionnaires comme le fut François Lamoureux au cabinet de Jacques Delors.
  • Pour un plat de lentilles...européennes par Gérard Bouquet

    Par | 1 recommandé
    Certains sont étonnés par la liste «Renaissance», mais le fait que certains Marcheurs de la première heure se situent à des places non-éligibles, est le résultat de toute politique d'ouverture. La chasse aux places est meurtrière. La politique politicienne et l'éclatement des partis réussi par Macron, avec son concept « ni de droite, ni de gauche », ont accentué le risque de transhumance.