Blog suivi par 811 abonnés

Histoire et politiques scolaires

  • L'arabe: Blanquer dans les pas de Najat-Vallaud Belkacem? Et bis repetita?

    Par | 13 commentaires | 17 recommandés
    Comme tout peut recommencer, mais de façon amnésique, je réitère le billet que j'avais mis le 10 septembre 2018, mais en demandant ce que Blanquer a pu faire effectivement depuis pour que Macron présente la fin des «Elco» (enseignements de langue et de culture d’origine) comme une mesure nouvelle d'avenir...
  • Le Grand oral et les postures de l'imposture: debout ou assis?

    Par | 3 commentaires | 9 recommandés
    Le Grand Oral annoncé à grand fracas en son temps lors de la présentation du nouveau baccalauréat n'ayant pas trouvé une mise en place ad hoc de sa préparation effective est revu à la baisse. Mais pour détourner les regards, le ministre met en avant une mise en scène posturale bouleversifiante : debout et/ou assis?
  • Le droit au blasphème et le devoir de n'en rien faire?

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Emmanuel Macron a eu raison de rappeler que la République doit assurer le droit au blasphème. Historiquement, cela s'est accompagné des ''devoirs envers Dieu''. Serait-ce cela qu'il a pointé en déclarant : "l'ordre républicain n'est pas l'ordre moral''?
  • ''Dans un pays laïc, il n'y pas de blasphème''. A voir..

    Par | 14 commentaires | 7 recommandés
    C'est ce qu'a déclaré l'historienne Mona Ozouf sur Arte mercredi dernier. Mais on peut se demander si cette assertion relève plus d'une profession de foi très nette que d'une réalité historique factuelle.
  • Misère de misère, Blanquer rend Bourdieu responsable!

    Par | 76 commentaires | 97 recommandés
    Le «bon diable» Blanquer dénonce le «faux dieu» Bourdieu et les sociologues qui enfonceraient les élèves d'origines populaires en les persuadant qu'ils ne peuvent réussir. Ce ne seraient pas des dispositions et dispositifs sociaux qui seraient à l'oeuvre mais la «délectation morose impérialiste dans laquelle se sont enfermés nombre de sociologue».
  • Le comité de suivi de la réforme tacle le pusillanime Blanquer

    Par | 9 commentaires | 17 recommandés
    «La formule hybride des E3C est contraire à l'esprit de la simplification de la réforme du bac» vient de déclarer le comité de suivi de la réforme. Bien vu, mais bien tard. Et il va proposer des «ajustements» pour accomplir «l'esprit de la réforme» ou pour permettre à Blanquer de tergiverser encore?
  • Un libéré d'Auschwitz - Georges Snyders - et la «joie à l'école»

    Par | 2 commentaires | 8 recommandés
    En ces temps dramatiques et de dramatisation, un hommage à Georges Snyders , un homme d'espoir malgré tout, un exemple prônant la «joie à l'école» et la «joie par l'école». Un vrai défi actuel (au point qu'il peut être pris pour une provocation) loin des négations et dénégations
  • Une évolution des mouvements enseignants comme en 2003, mais en accéléré?

    Par | 4 commentaires | 8 recommandés
    Pour ce qui concerne les évolutions des taux de grévistes contre la réforme des retraites, c'est ce qu'il se passe. Ce fut accompagné au printemps 2003 de l'apparition de formes de luttes plus diversifiées qui ont eu alors une importance non négligeable.
  • Blanquer, le champion du soi-disant «historique»

    Par | 7 commentaires | 22 recommandés
    Le capitaine de frégate (dans la réserve) Jean-Michel Blanquer manipule le terme historique à tout va. Comme l'a remarqué l'un des fameux «Tontons flingueurs», c'est curieux, chez les marins, ce besoin de faire des phrases. Et il installe un comité d'histoire de l'Education nationale.
  • Revalorisation: dix milliards, loin du précédent historique des années 1990

    Par | 21 commentaires | 26 recommandés
    Dix milliards pour la «revalorisation», c'est 0,4% du PIB. Mais de 1990 à 1993, la part de la dépense intérieure d'éducation dans le PIB est passée de 6,6% à 7,6%, puis est restée à cette hauteur jusqu'en 1997. On est loin de ce compte, du compte.