Blog suivi par 812 abonnés

Histoire et politiques scolaires

  • Robes masculines et sanctuaires en temps de Covid

    Par | 9 commentaires | 16 recommandés
    Le port de la robe par des hommes (des «mâles») indique que l'on est dans une «institution sanctuaire» : c'est le cas pour les tribunaux ou au sein des églises, et même encore pour l'Ecole. Mais cela ne sanctuarise pas pour autant contre le Covid.
  • «Une façon républicaine de s'habiller» dit Blanquer. Sait-il de quoi il parle ?

    Par | 72 commentaires | 67 recommandés
    Sur RTL, Jean-Michel Blanquer vient de déclarer sur le ton de l'évidence que « chacun peut comprendre qu'on vient à l'école habillé d'une façon républicaine ». Mais a-t-on des repères historiques sur « une façon républicaine » de s'habiller à l'Ecole ?
  • «L'égalité des chances»: un mot d'ordre discuté depuis longtemps

    Par | 10 commentaires | 10 recommandés
    Il est revenu récemment dans la bouche du chef de l'Etat. Mais c'est un mot d'ordre pour le moins ambigu et qui a été discuté dès son apparition. Un détour historique pour faire le point et mieux se situer.
  • Pauvres ''hussards noirs de la République'' !

    Par | 3 commentaires | 10 recommandés
    Pourquoi ''noirs'' ? Pourquoi cette couleur du '' sacrifice mondain'' à l'instar des congréganistes ? Parce que la République comptait sur eux pour qu'ils se dévouent pour elle sans que cela puisse lui coûter beaucoup. Et si cette expression fait florès actuellement, surtout du côté gouvernemental, ce n'est sans doute pas par hasard.
  • "L'ensauvagé, c'est celui qui croit à l'ensauvagement »

    Par | 1 commentaire | 9 recommandés
    A l'attention de Gérald Darmanin et de ceux qui lui prêtent attention : « En refusant l'humanité à ceux qui apparaissent comme les plus "sauvages" ou les plus "barbares" de ses représentants, on ne fait que leur emprunter une de leur attitude typique. Le barbare c'est celui qui croit à la barbarie ».
  • Le « Grenelle des professeurs » : un slogan ronflant voire inquiétant!

    Par | 4 commentaires | 5 recommandés
    Le terme de « Grenelle » a été plus d'une fois employé ces dernières années pour magnifier des rencontres entre ''partenaires'' sur des sujets divers. Bien à tort si cela renvoie au précédent historique de Mai 68, en particulier pour ce qui concerne les enseignants. Sans compter des propos d'Emmanuel Macro pas si lointains..
  • Obligation et gratuité. Confusion?

    Par | 7 commentaires | 8 recommandés
    Il n'y a pas de rapport intrinsèque logique ou historique entre l'obligation et la gratuité ; et même pour ce qui concerne l'École. C'est sans doute en effet une certaine mémoire de la mise en place d'une École « obligatoire et gratuite » au début de la Troisième République qui incline à penser cela. Mais à tort.
  • Meirieu tel qu'en lui-même?

    Par | 21 commentaires | 18 recommandés
    C'est ce que penseront sans doute ses détracteurs qui peuvent être nombreux parmi ceux qui ne le lisent pas. Mais on aurait tort de prendre à la légère son dernier livre, en ces temps d'avenir particulièrement incertains: «Ce que l'école peut encore pour la démocratie».
  • Deux secrétariats d'Etat inédits pour «aider» Blanquer?

    Par | 20 commentaires | 14 recommandés
    Les deux secrétariats d'Etat créés («Jeunesse et engagement», et «Education prioritaire») ont un intitulé plus précis que les deux dispositifs voisins qui ont pu les précéder: «Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse» pour Gabriel Attal, et «Ministre déléguée à la réussite éducative» pour Georges Pau-Langevin.
  • Un grand bond «gaullien» après une rentrée universitaire tourmentée?

    Par | 4 commentaires | 8 recommandés
    Nous avons eu dans les années 1960 une expansion très rapide du nombre des étudiants. Elle n'a pas été subie mais voulue et encadrée. Va-t-il en être de même après les surprises de l'accroissement très sensible du nombre de bacheliers et d'entrants dans le Supérieur cette année?