Blog suivi par 764 abonnés

Histoire et politiques scolaires

  • Concours général: un élitisme soi-disant républicain hors de saison?

    Par | 19 commentaires | 12 recommandés
    Cet après-midi , Blanquer va rehausser de sa présence la remise des prix aux lauréats du concours général. Encore un concours ''républicain'' comme on le proclame souvent étourdiment, à l'instar du concours de l'agrégation? Sans compter l'adjectif'' républicain'' indûment accolé à l'examen du baccalauréat actuel..
  • La perturbation du baccalauréat «une prise d'otage»?

    Par | 12 commentaires | 17 recommandés
    Cela fait très longtemps que ce n'est pas perçu comme cela par nombre de professeurs, même s'ils peuvent finalement se diviser sur sa mise en oeuvre effective. Un retour historique en arrière pour mémoire.
  • Les protagonistes des turbulences du bac devraient aller jusqu'au bout

    Par | 47 commentaires | 10 recommandés
    Blanquer devrait instaurer un vrai contrôle continu (sans ''examens'' ad hoc local) et ses opposants devraient s'opposer à tout recrutement sur dossier (''maison'') en classes prépa et en BTS. Au moins ce serait clair.
  • Démocratie et démocratisation via Sciences Po Paris et certaines grandes écoles?

    Par | 15 commentaires | 14 recommandés
    On prétend que la démocratie pourrait être (mieux) assurée par un renouvellement socialement élargi des élites, par une «démocratisation individualiste» du recrutement plus nombreux d'éléments d'origine populaire pour Sciences-Po Paris et certaines grandes écoles. Mais est-ce si sûr?
  • Vers quelle fin du brevet?

    Par | 9 commentaires | 16 recommandés
    Le 4 juin dernier, Blanquer a annoncé une énième réforme du brevet pour 2021. Le report des épreuves du brevet donne l'occasion l'occasion à certains de reposer l'opportunité d'épreuves terminales pour cet examen «instable» aux finalités incertaines comme le montrent son histoire et ses tribulations récentes.
  • Attention à «l'exacerbation» des conflits enseignants-parents !

    Par | 79 commentaires | 16 recommandés
    C'est ce qui est mis en avant actuellement par un certain nombre d'enseignants. Mais c'est loin d'aller de soi. Et cela peut s'avérer dangereux politiquement en divisant des forces qui auraient sans doute mieux à faire en s'unissant contre nombre d'aspects de la politique scolaire menée actuellement.
  • Fabuleux: troisième distribution gratuite des «Fables» aux CM2

    Par | 10 commentaires | 18 recommandés
    L'année dernière Blanquer était seul et s'était mis en avant à Versailles. Mercredi dernier, il a été plus discret et s'est allié et affiché avec Riester au Grand Palais. Mais on ne sait toujours pas en quoi cette ''opération ''est justifiée; et personne ne semble se soucier de ses effets sur les élèves
  • Le Conducator Blanquer programme la fin de «la maternelle»

    Par | 7 commentaires | 14 recommandés
    Le «Génie de Grenelle» a encore frappé du haut de ses compétences admirées de tous qui lui permettraient de définir seul (et avec moult détails) ce qui doit être fait dans le «pré-élémentaire», en plein déni de l'expertise pédagogique des enseignants et de la spécificité historique de «la maternelle» qu'il ignore superbement.
  • Blanquer craint-il que sa «mémoire» flanche (et ne soit guère valorisée)?

    Par | 5 commentaires | 14 recommandés
    Toujours est-il qu'il a créé le 21 mai dernier un «comité d'histoire de l'Education nationale». Le Gellec dans L'obs et Goigoux dans plusieurs journaux viennent de montrer qu'il n'hésite pas à triturer les statistiques à sa convenance. Il a supprimé le CNESCO pour avoir un organisme d'évaluation à sa main. De là à penser qu'il en va de même en matière de «valorisation historique»...
  • Loiseau rare: «à l'Ecole d'enseigner les racines chrétiennes de l'Europe». Bigre!

    Par | 25 commentaires | 25 recommandés
    Cette tête de liste bien connue vient de déclarer: «qui doit enseigner les racines, notamment chrétiennes - et les autres - de l'Europe? C'est le travail des enseignants». Mais les enseignants peuvent-ils (et doivent-ils... ) enseigner des notions éminemment contestables?