Blog suivi par 813 abonnés

Histoire et politiques scolaires

  • Des perspectives différentes en histoire de l'Ecole

    Par | 4 commentaires | 4 recommandés
    Il y a un demi-siècle, les éditions Armand Colin ont publié une « Histoire de l'enseignement en France ; 1800-1967 » d'Antoine Prost qui a été un ouvrage phare dans ce domaine . Elles viennent de publier une « Histoire de l'enseignement en France ; XIX°- XXI° siècle » qui devrait faire date également. Ce sont les différences entre les deux ouvrages qui sont les plus significatives.
  • Blanquer : Atilla es-tu là ?

    Par | 3 commentaires | 6 recommandés
    C'est la question que l'on se pose après avoir lu le dernier ouvrage de Pascal Bouchard qui vient de paraître aux « Editions du croquant » sous le titre « Jean-Michel Blanquer . L'Attila des écoles ». Car, en dépit de formules qui peuvent être vives, cet ouvrage n'est pas un pamphlet de plus comme il en existe tant sur l'Ecole
  • Guerres scolaires et faux-monnayeurs de la laïcité

    Par | 16 commentaires | 38 recommandés
    Il y a déjà eu dans le passé proche ou lointain des mises en causes actives de ce qu'il avait été décidé d'enseigner dans l'Ecole publique, appelées parfois «guerres scolaires». Leur rappel peut être utile dans notre situation complexe d'autant que les faux-monnayeurs de la laïcité ne manquent pas en l'occurrence.
  • Rappel des déclarations de huit ex-ministres de l'EN au moment ''Charlie''

    Par | 2 commentaires | 4 recommandés
    Dans la situation dramatique que nous vivons après l'assassinat d'un professeur, il n'est sans doute pas inutile de rappeler ce qu'on dit huit ex-ministres réunis à l'appel de la ministre de l'EN au moment des crimes commis à ce moment-là
  • «Le refus de l'enseignement de l'arabe: un surmoi raciste». Vraiment ?

    Par | 63 commentaires | 39 recommandés
    C'est du moins ce qu'a suggéré Gérald Darmanin dans le JDD du 4 octobre : «Nous avons besoin de jeunes Français qui parlent l'arabe. L'enseigner à l'école, c'est aussi un moyen de réduire le pouvoir des religieux. Ceux qui dénoncent cette mesure feraient bien de réfléchir... ou alors ont-ils un surmoi raciste».
  • Lutte anticléricale, oui ;lutte antireligieuse jamais, jamais. Et l'Islam?

    Par | 1 commentaire | 7 recommandés
    C'est la position classique des grands fondateurs en matière de laïcité. Et au moment où le Chef de l'Etat va sans doute clarifier sa position, il n'est pas inutile de réviser les gammes de la laïcité via Ferry, Jaurès et même Combes si l'on veut éviter de confondre la laïcité avec toute espèce de profession de foi. .
  • Robes masculines et sanctuaires en temps de Covid

    Par | 9 commentaires | 17 recommandés
    Le port de la robe par des hommes (des «mâles») indique que l'on est dans une «institution sanctuaire» : c'est le cas pour les tribunaux ou au sein des églises, et même encore pour l'Ecole. Mais cela ne sanctuarise pas pour autant contre le Covid.
  • «Une façon républicaine de s'habiller» dit Blanquer. Sait-il de quoi il parle ?

    Par | 72 commentaires | 68 recommandés
    Sur RTL, Jean-Michel Blanquer vient de déclarer sur le ton de l'évidence que « chacun peut comprendre qu'on vient à l'école habillé d'une façon républicaine ». Mais a-t-on des repères historiques sur « une façon républicaine » de s'habiller à l'Ecole ?
  • «L'égalité des chances»: un mot d'ordre discuté depuis longtemps

    Par | 10 commentaires | 10 recommandés
    Il est revenu récemment dans la bouche du chef de l'Etat. Mais c'est un mot d'ordre pour le moins ambigu et qui a été discuté dès son apparition. Un détour historique pour faire le point et mieux se situer.
  • Pauvres ''hussards noirs de la République'' !

    Par | 3 commentaires | 10 recommandés
    Pourquoi ''noirs'' ? Pourquoi cette couleur du '' sacrifice mondain'' à l'instar des congréganistes ? Parce que la République comptait sur eux pour qu'ils se dévouent pour elle sans que cela puisse lui coûter beaucoup. Et si cette expression fait florès actuellement, surtout du côté gouvernemental, ce n'est sans doute pas par hasard.