Blog suivi par 866 abonnés

Histoire et politiques scolaires

  • L'homme régénéré : de Robespierre au fascisme prétend Michel Onfray

    Par | 51 commentaires | 43 recommandés
    Selon Michel Onfray l'origine de  «l 'homme nouveau » ou « régénéré » du fascisme se trouverait chez Robespierre et n'aurait donc pas « ses racines à l'extrême droite ». Ce tête à queue idéologique fait fi de toute référence historique d'ampleur et marque à l'évidence la pente accentuée de Michel Onfray vers la médiocrité, en pleine dégénérescence.
  • Un ministère au double intitulé et à la double tutelle pour un double jeu ?

    Par | 10 commentaires | 15 recommandés
    Carole Grandjean vient d'être nommée ministre déléguée en charge de l'Enseignement et de la formation professionnels auprès du ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse mais aussi du ministre du Travail. Cet intitulé et cette double tutelle n'ont pas de précédent. Serait-ce propice à un double jeu ?
  • « Ce qui me permet de dire je », en pleine injonction identitaire !

    Par | 3 commentaires | 8 recommandés
    C'est le titre d'un « traité d'ontologie relative » qui n'est pas écrit par un philosophe professionnel qui se croirait obligé aux détours des figures imposées, mais par un agrégé de lettres directeur d'une agence de presse spécialisée dans l'éducation, Pascal Bouchard. Et c'est ce qui en fait le prix en ces temps d'injonctions identitaires.
  • Rapprochements dans le « mode de gouvernance » du public vers le privé ?

    Par | 2 commentaires | 12 recommandés
    Lors de sa visite à Marseille jeudi dernier, Emmanuel Macron a donné certaines indications ou perspectives qui peuvent être comprises comme un « précipité » en ce début de second quinquennat de ce qui était à l'ordre du jour depuis quelque temps et à l'horizon depuis la loi Debré instituant le cadre des établissements privés sous contrat.
  • Pap Ndiaye à la tête du MEN : surprise et continuité ?

    Par | 23 commentaires | 20 recommandés
    Une surprise : personne ne l'annonçait, et il a un passé au rebours de Blanquer. Une continuité dans sa catégorie de nomination : il est le onzième ex-professeur nommé à la tête du MEN, et ses dix prédécesseurs ex-enseignants ont tous été comme lui agrégés. Une continuité problématique : le sens que peut avoir cette nomination pour Macron couplée à son projet de « refondation » de l'Ecole…
  • Le record méconnu de la ministre Frédérique Vidal

    Par | 8 commentaires | 19 recommandés
    Autant la longévité de Jean-Michel Blanquer au ministère de l'Education nationale a été soulignée à maintes reprises, autant celle de Frédérique Vidal au ministère de l'Enseignement supérieur passe inaperçue . Une « impasse » médiatique significative ?
  • Blanquer : un ministre sans foi ni loi ?

    Par | 3 commentaires | 24 recommandés
    En 2017, il promet qu'il n'y aura pas de « loi Blanquer ». En 2019, il porte  « la loi pour l'école de la confiance ». Sur le site du ministère magnifiant les « 5 ans d'action pour l'école de la République », cette loi n'a pas de nom d'auteur, au contraire de trois autres : « la loi Gatel sur les écoles hors contrat, la loi Rilhac sur les directeurs d’école, la loi Balanant sur le harcèlement ».
  • Fondamentaux lepénistes : lire, écrire, compter ou français et Histoire de France ?

    Par | 1 commentaire | 11 recommandés
    Pour Marine Le Pen, ce n'est pas « lire, écrire, compter » qui constituent les matières dites fondamentales, mais « le français, les mathématiques et l'histoire de France » . Cela marque qu'elle ne se situe pas dans « la restauration » d' une certaine tradition, mais dans autre chose : l'extrême droite nationaliste assimilatrice et xénophobe.
  • Les élèves et leurs études : travailler plus et/ou autrement ?

    Par | 16 commentaires | 15 recommandés
    Le candidat du PCF Fabien Roussel a proposé comme principale mesure pour l'Ecole l'allongement du temps passé en classe, étant entendu que les élèves quitteraient l'école tous devoirs faits. Une mesure qui serait effectivement plutôt bouleversifiante et qui appelle une mise en perspective historique pour être pleinement saisie. .
  • Évaluation des élèves devant servir à évaluer les enseignants : le précédent de 2009

    Par | 3 commentaires | 1 recommandé
    Le principe avait été lancé dès 2007 par Nicolas Sarkozy, mais seulement mis en œuvre dans les années 2009-2012 avec bien des difficultés et des résistances. À méditer...