Blog suivi par 29 abonnés

Le blog de Colette Lallement-Duchoze

  • Mon Père Film d'Alvaro Delgado-Aparicio (Pérou)

    Par | 3 recommandés
    Ou quand se conjuguent l'art du retable (andin) et l'art cinématographique dans un film sur la filiation, la transmission
  • Roissy Roman de Tiffany Tavernier (Sabine Wespieser)

    Par | 1 recommandé
    Magie des lieux et des atmosphères. Récit du retour à la Vie d’une femme secrète ("indécelable"), le texte tout en retenue est beau par sa pudeur et ses hésitations
  • Les Invisibles Film de Louis-Julien Petit

    Par | 3 recommandés
    Elles exercent leur métier dans l’ombre, mènent un combat acharné mais "invisible" ; à ces travailleuses sociales "résistantes des temps modernes" Louis-Julien Petit rend hommage. Elles sont passées par la rue ont connu la violence, la prison et sont accueillies dans un centre de jour pour SDF, ces "invisibles" -celles que l’on côtoie sans "oser" les regarder- vont passer de l’ombre à la lumière.
  • Derniers jours à Shibati Documentaire de Hendrick Dusollier

    Par | 3 commentaires | 2 recommandés
    Un documentaire exceptionnel qui a su capter les derniers moments d’un quartier, d’une époque C'est l'humain et uniquement l’humain qui intéresse Hendrick Dusollier ; la dénonciation se lisant en creux !
  • After my death

    Par | 1 recommandé
    premier long métrage de Kim Ui-seok. Avec Jeon Yeo-bin, Seo Young-hwa, Jeon So-nee. Prix du Meilleur Film et de la Meilleure Actrice au Festival de Busan en 2017 (créé en 1996 ce festival est engagé en faveur du nouveau cinéma et du cinéma d’auteur)
  • Frère d'âme roman de David Diop (Seuil)

    Par | 6 recommandés
    A travers le parcours d'un jeune artilleur sénégalais, David Diop non seulement réhabilite la mémoire des « oubliés » du carnage que fut la première mondiale mais en une langue originale (le wolof adapté à la langue française) il convertit la violence des souvenirs en appels déchirants et si profondément humains !
  • Le guetteur de Christophe Boltanski

    Par | 3 recommandés
    Construit à la manière des Ménines - où le jeu de reflets et la place du regardeur créent un dispositif insolite - le roman de Christophe Boltanski est à la fois quête (de soi, de l'écriture) et enquête (sur sa mère). Portrait troublant d'une femme énigmatique «ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre» si proche et si lointaine à la fois.
  • Un monde à portée de main Maylis de Kerangal (Verticales)

    Par | 1 recommandé
    Non Maylis de Kerangal n'est pas la khâgneuse qui réciterait des fiches bien révisées Non Maylis de Kerangal ne dit pas des choses lourdingues Aux pourfendeurs qui sévissent ici et là une seule recommandation : avoir l'honnêteté de lire une oeuvre in extenso avant d'éreinter un auteur... Il est grand temps de dénoncer une démarche sclérosante, celle d'une pensée figée aveugle et aveuglée
  • Miss Sarajevo d'Ingrid Thobois (Buchet Chastel)

    Par | 1 recommandé
    la romancière nous immerge au cœur de drames personnels (secret de famille, démons intérieurs) et historiques (le siège de Sarajevo, l’horreur vécue au quotidien). Un double maillage. Un double terrain de guerre.. Un subtil entrelacs entre l'Histoire et l'Intime
  • Girl film de Lukas Dhont

    Par | 2 recommandés
    Un film sur le mal-être, sur la souffrance dans la chair comme condition sine qua non de la métamorphose; mais aussi une histoire de tolérance toute en sensibilité et émotion retenue Caméra d'Or à Cannes Prix d'interprétation masculine pour Victor Polster