Blog suivi par 11 abonnés

Le blog de culturenature71

Yves ROBERT, apiculteur, formateur et auteur.
71240 Sennecey-le-grand - France
À propos du blog
Le non-sens de la pression économique culmine pour l'agriculture, en exigeant d'elle une rentabilité qui détruit son propre « outil de production » ! L'apiculture et les abeilles sont des témoins de premier ordre de la folie destructive de cette démarche aveugle. Ce blog explique les mécanismes, les conséquences et présentes les issues possibles pour que chacun-e d'entre nous puisse y contribuer.
  • Déjouer le triangle de l'absurde

    Par | 2 recommandés
    Le projet emblématique du triangle de Gonesse, au nom particulièrement imbécile de "Europa City", montre comment les non-sens les plus criants n'arrêtent pas une machine politico-économique délirante et infernale lancée à vive allure...
  • Notre addiction à la rationalisation est une folie

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Pris entre la nécessité morale de changer radicalement de cap et la poursuite, dans les faits, de la mauvaise trajectoire de notre civilisation, nous nous trouvons en pleine dissonance cognitive.
  • J'arrête de détruire avec autant d'efficacité...

    Par
    Seule la question des moyens semble être pertinente dorénavant... Pourtant ces moyens sont déjà bien trop dévastateurs! Tout en en faisant l'inventaire édifiant, je me demande comment nous réapproprier les finalités afin d'imaginer en commun un devenir.
  • La belle au bois dormait

    Par | 1 recommandé
    La société d'après guerres, tombée totalement sous le charme des sirènes de la consommation, s'est mollement assoupie socialement et politiquement, durant près de soixante dix ans. Une période bénite pour les progrès du néolibéralisme et de la religion de l'argent!
  • On dirait le Sud

    Par
    L'évolution maintenant très marquée - et remarquée par tous - de la météorologie, nous amène à nous inclure dans le contexte climatique des habitants de pays du Sud, soumis aux manque d'eau; et, à quitter notre inconscience à l'égard du cycle de l'eau.
  • Une action contre l'usage des pesticides donnant du crédit aux discours écologiques.

    Par | 2 recommandés
    Avant de prendre la parole, je me suis consacré à l'action. Et, je continue à le faire. J'invite, ici, à coordonner nos énergies en appui à une prise de position d'un élu local breton, qui arrive au bon moment. Nous pouvons tou-te-s faire quelque chose pour qu'elle ait la portée collective qu'elle mérite.
  • Complicité de malfaiteurs contre l'humanité...

    Par | 2 recommandés
    « Plus tard, je veux être vivant » A quoi sert de demander aux jeunes d'aller à l'école, de s’appliquer à une insertion sociale la plus aboutie, si, par ma passivité, je contribue à laisser s'amplifier le chaos?
  • Une déforestation cause principale de nos maux actuels

    Par | 1 recommandé
    Difficile quand on est citadin d'agir directement contre la déforestation ou la disparition des pollinisateurs dans nos campagnes. Alors, pouvons-nous continuer à persister dans l’inaction, ou, pire, à dépendre du fait que les autres agissent à notre place?... Tous nous en subirons les conséquences, comme cela a été le cas de nombreuses civilisations dans le passé....
  • Composer humblement avec les lois sociales et celles de la nature

    Par
    Le doute commence à s'immiscer dans notre esprit, quant au fait qu’il s'avère judicieux de dominer le monde et les autres... La nature est, à tout bien considéré, plutôt une alliée... Et, la solidarité, notre écosystème social de prédilection.
  • La récolte ne sera pas bonne

    Par | 1 recommandé
    Ironie du sort : la pression économique, source de tous les maux, qui s’est d’abord exercée directement en tentant d'éliminer les paysans, s’exerce, aujourd’hui, de manière démultipliée: - par l’érosion des écosystèmes sous la pression des engins, des engrais et des pesticides, et, - plus récemment, encore, par la fréquence des épisodes climatiques extrêmes.