Édition suivie par 202 abonnés

Boulevard des Mots-dits

34 rédacteurs

À propos de l'édition

Poisons et délices. Morsures et baisers. Mots croisés. Entrecroisés. Partagés. Les mots sont le rêve et la matière sur lesquels se dévoile la certitude du monde. Et l'aveu qui garde le silence du 

secret. 

A votre tour, entrez dans la ronde. Venez participez à la grande Parade, celle du lexique joyeux, du vocabulaire virevoltant... 

Les mots pour le dire, les mots pour ne rien dire, les mots derrière les mots, les mots pour jouer, les mots pour les mots. Tous les mots de la terre... Une édition pour tous les mordus de la langue. Sauce ravigote si possible !

 

  • Édition Boulevard des Mots-dits

    Clichés en boucle

    Par | 152 commentaires | 11 recommandés
    Non, un témoignage n'est pas forcément "poignant", un cri n'est pas forcément "déchirant", la tension n'est JAMAIS "palpable" et les larmes ne sont pas toujours "irrépressibles" ! Ras-le-bol des clichés ! Vous salissez notre deuil avec votre vos mots tout faits et dégoulinants de fausse compassion....
  • Édition Boulevard des Mots-dits

    De « déraper » à « dézinguer » … ? Mots de politique

    Par | 39 commentaires | 11 recommandés
  • Édition Boulevard des Mots-dits

    La couleur des mots (I) - Le vert et le rouge

    Par | 2 commentaires | 4 recommandés
    Un texte qui s'ennuie sur mon blog A l"ombre du Regard....Soliloques… un mot bohême qui évoque les grelots qui décoraient autrefois les coiffes vertes des fous. Et pourquoi vertes ? Secret d'alchimie. Le vert élémental du bois, le verdâtre de la bile qui alimente de sourdes colères, le vert de la folie… Saturne qui perd sa course impassible… Mais soliloque est-ce monologue ? Car parler seul n'est pas prononcer un interminable discours ! Jouer avec les mots… A moins que les mots ne finissent par se lasser eux-mêmes de leurs dérives imposées. Silence, alors ?… non celui de l'ennui, sinon celui du vide-plein. Le vert de l'arbre qui abrite le ver du fruit dont le jus miroitera dans le verre et glissera vers la gorge d'une enfant qui n'aura jamais la chance de chausser les pantoufles de vair de cendrillon…
  • Édition Boulevard des Mots-dits

    Jeux du Je

    Par | 16 commentaires | 4 recommandés
    JE … Consonne contre voyelle. Deux lettres, la première doublant l’autre dans la position alphabétique… Redondance suspecte, prémonitoire peut-être. Car le voilà qui à peine né, se gonfle déjà de son importance, effaçant sur son passage le moindre mot que son vocabulaire ne reconnait pas. Le voilà qui pense, qui est frappé par, qui a une opinion publique sur tout,
  • Édition Boulevard des Mots-dits

    yeuse

    Par | 28 commentaires | 7 recommandés
    Partout et jusqu’au plus loin dans nos campagnes, file le paysage des autoroutes et s’effiloche le réseau départemental …
  • Édition Boulevard des Mots-dits

    Grammaire républicaine

    Par | 12 commentaires | 4 recommandés
  • Édition Boulevard des Mots-dits

    Des nèfles, que des nèfles

    Par | 6 commentaires | 4 recommandés
    Vocabulaire gastronomique détournéQuand les mots se mettent à table et ouvrent ou coupent, c'est selon, l'appétit... aux urnesCe dimanche matin, j’ai croisé un type, une asperge avec une face d’assiette, un genre sang de navet. Il pataugeait sec dans le yaourt, ne sachant où glisser son bulletin dans l’urne.— C’est une bouteille à l’encre, me dit-il. Entre les duels, ceux qui sont comme pain et beurre, et les ménages à trois, deux qui ont un cœur d’artichaut et le troisième qui fait la tranche de jambon, je ne sais pas à qui mon vote doit serrer la louche. On ne sait plus si c’est du lard ou du cochon ! Si j’avais su, surtout que le temps grelotte, j’aurais gardé ma viande dans le torchon !De gauche, de droite, des extrêmes ou du centre, ils nous tirent des carottes alors qu’elles sont déjà cuites et bien recuites. Ils nous font des promesses qui ne valent pas un trognon de chou. Autant dire qu’ils nagent dans le chocolat ! S’ils pensent qu’on les croit, ils se tapent du concombre ! Moi je te le dis, ils ont intérêt à se mettre la rate au court-bouillon s’ils veulent que leur mayonnaise prenne.
  • Édition Boulevard des Mots-dits

    Se payer de mots de "droite" à "gauche", ou le contraire

    Par | 17 commentaires | 5 recommandés
  • Édition Boulevard des Mots-dits

    Alea Jacta Est…

    Par | 3 commentaires | 3 recommandés
  • Édition Boulevard des Mots-dits

    Quand un mot perd son sens...

    Par | 65 commentaires | 7 recommandés