Blog suivi par 35 abonnés

Le blog de fabrice loi

Ecrivain, musicien, et travailleur du bois
Marseille - France
  • Poème en prose à Ousmane

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    Poème en l'honneur des Citoyens Français Libres, dédié à l'ami africain. Paru le 7 janvier 2019 aux journal "Les Echos", Bamako, Mali.
  • RIC : La Marche Nationale est en route

    Par | 3 recommandés
    Rond-Point du Vittier, 15/12/2018 A54-Arles © Fabrice Loi Rond-Point du Vittier, 15/12/2018 A54-Arles © Fabrice Loi
    Un cortège de la Marche Nationale pour le Référendum d'Initiative Citoyenne est parti d'Arles ce 16 décembre 2018, avec à sa tête le torero et artiste José Manrubia, dont une oeuvre cotée a été dérobée par les forces de l'ordre au Rond-Point du Vittier à Arles (autoroute A54). Elle atteindra Paris le 19 janvier, portant le RIC, les revendications des Gilets jaunes et dénonçant la violence d'Etat.
  • Arles : les révoltés de la N113, autoroute du pétrole au pays de la gentrification

    Par | 22 commentaires | 17 recommandés
    Barrage des gilets jaunes, Arles © Emmanuel Arnaud Barrage des gilets jaunes, Arles © Emmanuel Arnaud
    Quelques précisions sur l'un des plus plus grands barrages des gilets jaunes du sud-est, qui bloque depuis le 17 novembre 2018 tout l'axe Lyon-péninsule ibérique, et n'a aucune couverture médiatique.
  • Portfolio

    Marseille: le mur de la honte

    Par | 73 commentaires | 92 recommandés
    Comme ultime réponse à la contestation populaire contre son projet piloté par la Soleam, société d'aménagement, la mairie de Marseille monte un mur de béton entre les habitants et La Plaine, pour la «réaménager» par l'agence APS. Marseille prend ainsi le visage du Mexique, de Belfast, de Gaza, ou de Berlin en 1961.
  • Portfolio

    Guerre urbaine à Marseille

    Par | 22 commentaires | 41 recommandés
    A l'occasion de la rénovation de la place Jean Jaurès, alias La Plaine, haut lieu de la sociabilité populaire marseillaise, un conflit majeur et durable entre les autorités et les habitants s'enracine dans la ville. Portrait des paysages de destruction.
  • Le livre invisible: quand la littérature devient pur cash

    Par | 16 commentaires | 15 recommandés
    La surproduction programmée de romans, le lissage de la langue, et les auteurs aux profils étudiés désespèrent ou mystifient le lecteur. Une caste de commerciaux, rézoteurs au poil lustré, enchaîne les coups éditoriaux. Vingt ans que cela dure, et à cela un dénominateur commun : la peur du risque artistique, du débat intellectuel, au nom des places à Paris et du profit.
  • L'étrange colère de l'admirable M.Hulot

    Par | 6 commentaires | 8 recommandés
    La démission du Ministre Hulot veut marquer, de par sa solennité et sa sincérité, un tournant politique et historique. Et elle y réussit.
  • Notre train ne va nulle part

    Par | 6 commentaires | 10 recommandés
    Un TGV déraille à 27 km/h : Les voyageurs égarés du Marseille-Cavaillon-Buenos-Aires
  • Trois Pères Barbus : "Fleuve Noir" d'Eric Zonca

    Par | 4 commentaires | 1 recommandé
    Le cinéma rare et précis d'Eric Zonca nous questionne avec trois formes de paternité : pari réussi !
  • Jours de violence, deuil de l'intelligence

    Par | 4 commentaires | 4 recommandés
    Le pouvoir a deux hantises : 1995 et 1986, où les gens tels qu'Emmanuel Macron ont reculé face aux étudiants ou cheminots. La violence est toujours due à la peur et à la faiblesse. Aujourd'hui, je pleure car on a frappé nos jeunes, qui sont pacifistes, et sont notre avenir, personnifiant notre joie collective de vivre et d'inventer.