Frédéric VIALE

Auteur, Docteur en droit & militant politique

FRANCE

Sa biographie
Frédéric VIALE Biographie des engagements militants 1999 : participation à la création d'Attac, l'Association pour la taxation de transactions financières et d'aide aux citoyens 2001 : président du Comité local d'Attac Paris 15ème 2004 : prise en charge des mobilisations relatives au libre-échange dans Attac représentation d'Attac à l'organisation internationale Our World is Not for Sale, réseau international d'organisations résistant au libre-échange www.ourworldisnotforsale.org conférences en France pour la campagne anti-OMC 2005 : coordinateur de la commission de travail d'Attac sur le libre-échange représentant d'Attac dans le réseau Seattle To Brussel Network, déclinaison européenne de OWINFS  (s2bnetwork.org) participation au contre-sommet de l'OMC à Hong-Kong, en marge du sommet officiel chargé de la campagne : « ma ville hors AGCS » campagne victorieuse contre le Traité constitutionnel européen (TCE) 2006-2009 : membre élu du Conseil d'administration d'Attac France représentant d'Attac chargé de l'organisation des Forum sociaux européens 2010 : publication de l'Horreur européenne, ed° Tatamis 2010 – 2015 : campagne contre les Accords de libre-échange (TAFTA, CETA) 2015 : publication du Manifeste contre les Traités transatlantiques, ed° Erick Bonnier 2017 : création de l'association NON aux JO 2024 à Paris président de NON aux JO 2014 à Paris manifestations contre les JO pétitions (34 000 signatures) radios, télévisions 2018 : publication de JO 2024, miracle ou mirage ? Ed° Libres & Solidaires 2019 : publication de La gauche à l'épreuve de l'Union européenne, Ed° du Croquant Formation universitaire : Docteur en droit Maîtrise d'Histoire de l'Art Enseignant en droit
Son blog
15 abonnés Le blog de Frédéric VIALE
Voir tous
  • Le Premier ministre renforce les raisons de se mobiliser

    Par
    Le Premier ministre ne cède rien en dépit des mobilisations : retraites par points, baisse des pensions, rapprochement de l'âge de la retraite de celui de la mort. Les raisons de se mobiliser sont encore plus fortes, d'autant que le gouvernement n'a aucune légitimité pour mener cette réforme qui remet en cause le pacte républicain issu du Conseil national de la Résistance.
  • Un État arbitraire en France

    Par
    La nouvelle doctrine du maintien de l'ordre mis en avant par le ministère de l'Intérieur consiste à aggraver sciemment les violences et les dangers encourus par tous, citoyens comme policiers. Cela était particulièrement frappant ce samedi 16 novembre 2019 à l'occasion de l'anniversaire des Gilets jaunes
  • Une lente décomposition à l'italienne

    Par
    Les élections européennes marquent un dégagisme qui frappe toutes les formations politiques, même LFI. Sur l'Union européenne LFI a eu un ligne politique floue. Dés lors comment peut-elle apparaître crédible comme force politique capable de mener à bien les combats nécessaires pour changer les choses ? La question se pose : quelle est l'ambition de LFI ? Prendre des bastions ou le pouvoir ?
  • La France insoumise doit se renouveler ou disparaître

    Par
    Les résultats des élections européennes ont vu la vague dégagiste se poursuivre. Une fois le choc passé, La France insoumise doit admettre sa responsabilité dans cet échec. Flou du message, abandon du plan A/plan B, incapacité de s'adresser aux abstentionnistes, la ligne politique pose problème. La crédibilité de ce que ce mouvement a porté en 2017 est lourdement atteinte.