Blog suivi par 11 abonnés

Le blog de Georges Hoareau

  • le mythe de la mauvaise mère

    Par
    Le jugement que la société porte sur ses membres les pousse à agir d’une certaine façon. Ce qui se passe dans le cercle des proches est censé rester dans l’intimité familiale mais des porosités permettent de mesurer sa conformité aux normes. C’est ainsi qu’en contexte ponctué de violence, selon son degré et ses conséquences, cela finit par être connu... mais pas toujours au bénéfice de la femme.
  • L'enfant maltraitant, né de père violent (4)

    Par
    C’est l’histoire de deux mères, deux femmes qui n'en finissent pas de subir la violence du conjoint et qui tentent désespérément de protéger leurs enfants par un amour maternel sans faille. L’un d’eux, vers 10 ans, leur assènera les paroles du père dans toute sa violence alors que les "Affaires Familiales, au nom du Peuple français" ne manquent pas de rappeler à ces mères qu’elles sont fautives.
  • L'enfant mal-aimant, né de père violent (3)

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    C’est l’histoire actuelle et violente de deux femmes, deux mères, Dominique et Gabrielle, mais c’est probablement l’histoire trop silencieuse de beaucoup de femmes qui, comme mères, se voient brutalement désavouées. L'enfant a dix ans, un smartphone offert par un père qui avait battu leur mère il y a quelques années mais qui tient là sa vengeance. (3ème partie...)
  • L'enfant maltraitant, enfant de père violent (2)

    Par
    C’est l’histoire actuelle et violente de deux femmes, deux mères, Dominique et Gabrielle, mais c’est probablement l’histoire trop silencieuse de beaucoup de femmes, de beaucoup de mères. L’histoire finira bien car elles sont fortes et déterminées. On a commencé avec Gabrielle, on continue avec elle...
  • L'enfant maltraitant, enfant de père violent

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    C’est l’histoire actuelle et violente de deux femmes, deux mères, Dominique et Gabrielle, mais c’est probablement l’histoire trop silencieuse de beaucoup de femmes, de beaucoup de mères. L’histoire finira bien car elles sont fortes et déterminées. Elle commence ici avec Gabrielle. Elle sera à suivre dans un prochain texte.
  • Le néant de la « violence routière »

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    FORMATION & SÉCURITÉ n°287 01 / 2021, courrier des lecteurs : "La ligue Contre la Violence Routière ... a décidé d'attaquer en justice chaque Président de département ayant eu le courage de repasser des routes à 90 km/h !" Pourtant, la récente limitation à 80 km/h sur route est une pollution du code de la route en ce qu’elle tend, à plusieurs titres, au déni de l’humain dans l’homme au volant.
  • Les tribunaux judiciaires en délicatesse avec le code pénal

    Par
    Alors que le préfet est seul habilité par la loi pour agréer ou non les centres de formation habilités à dispenser les stages de sensibilisation à la sécurité routière, plusieurs tribunaux judiciaires considèrent peut-être que c’est là une prérogative qui relève de leur ressort. Le Conseil d’État, après jugement du tribunal des conflits a pourtant confirmé la prérogative du préfet en la matière.
  • Le travail en France, une affaire de victimes ?

    Par
    Un jugement contre Amazon qui résonne, une lettre ouverte à M. Pénicaud dont le discours est qualifié de criminel. Des syndicalistes et des intellectuels prétendent ainsi défendre la cause des salariés mais il me semble que ce discours concourt à un processus de victimisation, en cela c'est mauvais pour la santé au travail… et pour le travail.
  • le virus de la circulaire

    Par | 2 commentaires | 1 recommandé
    Un article du 3 mars dans le Point, signé de Géraldine WOESSNER, explique comment, à cause du droit européen, la France se prive de 150 000 à 300 000 tests Covid19 par semaine. Comme moi-même, au prétexte du droit européen, j’ai été confronté à un refus d’avoir recours à la formation à distance, je trouve que ce fameux droit européen a bon dos.
  • COVID 19, Le droit européen à distance

    Par
    Dirigeant d'un centre de formation, j'apprends ce jour que le droit européen est une barrière à la formation à distance (FAD) dans mon domaine, celui de la formation des conducteurs routiers. Des formateurs en chômage technique, des stagiaires disponibles et des injonctions de FAD de la part de certains ministères et une interdiction de la part d'autres... C'est désolant.