Blog suivi par 10 abonnés

Le blog de Georges Hoareau

  • Les Gilets jaunes à la Réunion, un mouvement tout compris ?

    Par | 3 commentaires | 2 recommandés
    Les Gilets Jaunes à la Réunion, c'est le blocage de l'économie et des exactions en marge. Tout un monde, politiques et crapules aussi, manifestent contre le prix du diésel mais aussi contre le coût des lois sociales et divers problèmes. Ainsi, deux jeunes GJ discutaient du coût de la vie. Tu te rends compte, dit l'un, même le prix du zamal (canabis) a augmenté ! Où va-t-on ? Route bloquée !
  • Une chance sérieuse

    Par | 1 recommandé
    Le copinage est l’inévitable virus de la bureaucratie, sans elle, il ne survivrait pas… et, avec, la bureaucratie pourrit. J’ai écrit un jour au procureur de la République de Saint-Pierre. Pourquoi, lui demandai-je, avait-il détourné, avec son collègue de St-Denis, le dispositif dit de l’alternative à la sanction au profit de deux de mes concurrents et seulement eux ?
  • CléA, un dispositif d’exclusion durable

    Par
    La question que je pose ici est celle de la liberté du choix de la formation professionnelle à travers un exemple réunionnais, celui des salariés en CDD des associations subventionnées. Le CléA, censé être une certification de base au choix du salarié peut-il être imposé s'il s'adresse à un public censé ne pas être suffisamment qualifié, justement parce qu'il est "entretenu" pour la fermer ?
  • Nouvel examen de code : quel est le goût du plat que vous voyez sur la photo ?

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    La réforme de l'examen est un flop. Annoncée comme une révolution, elle l'est en sens inverse de ce qui était attendue : c'est la révolte des candidats et des enseignants. Cette révolte remet aussi en question la posture béni oui-oui des syndicats d'auto-écoles, lesquels sont pourtant dans leur rôle : des syndicats d'exploitants et non pas d'exploités.
  • Nouvel examen de code : quel est le goût du plat que vous voyez sur la photo ?

    Par | 1 recommandé
    La réforme de l'examen est un flop. Annoncée comme une révolution, elle l'est en sens inverse de ce qui était attendue : c'est la révolte des candidats et des enseignants. Cette révolte remet aussi en question la posture béni oui-oui des syndicats d'auto-écoles, lesquels sont pourtant dans leur rôle : des syndicats d'exploitants et non pas d'exploités.
  • Eric et Quentin (Canal plus), auteurs des questions du nouveau code ?

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Le nouvel examen de code est une véritable déroute du bon sens. On ne comprenait pas d'où venait l'absurdité. tout s'explique.
  • La ferme aux mille questions vaches !

    Par
    MACRON ne l’a sans doute pas voulu ainsi mais le nouvel examen de code de la route agit comme un instrument d’humiliation des candidats au permis de conduire. C’est une humiliation à trente euros l’unité.
  • La ferme aux mille questions vaches !

    Par | 5 commentaires | 3 recommandés
    Macron ne l’a sans doute pas voulu ainsi mais le nouvel examen de code de la route agit comme un instrument d’humiliation des candidats au permis de conduire. C’est une humiliation à trente euros l’unité.
  • Nouvelle épreuve de code : le déni de l’éducation routière

    Par | 2 commentaires
    Il apparaît que même des professionnels ne sont pas capables de répondre à certaines questions du nouvel examen de code. Qu'est-ce qui peut expliquer que cet examen de masse soit aussi maltraité par la Sécurité Routière ? Et en se rattachant seulement au business potentiel permis par l'absurdité des questions, les syndicats d'auto-école ne participent-ils pas au déni de l'éducation routière ?
  • la soi-disant réforme de l'examen du code de la route

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    On présente la nouvelle banque de questions d’examen du code de la route comme une « réforme ». Cette réforme est de surface, elle perpétue une tradition de questions dont l'ambiguité se dispute à l'inutile et au superficiel. Tout ceci, comme il est d'usage, au détriment du candidat et de l'enseignant pour qui le métier a un sens.