Blog suivi par 185 abonnés

Quand les pylônes auront des feuilles...

http://www.decitre.fr/livres/quand-les-pylones-auront-des-feuilles-9791093554150.html
  • Les couleurs de l’hiver

    Par | 59 commentaires | 30 recommandés
     © GdS © GdS
    La femme était assise sur une banquette située en diagonale devant la mienne, me tournant le dos. La fermeture éclair de sa robe orange n’était pas remontée jusqu’en haut et laissait apparaître un petit triangle de peau. Roulée en boule sur ses genoux, une doudoune de ce violet qu’on nomme cardinal et son sac, un énorme cabas  de skaï fuchsia. Aux pieds, des bottes de caoutchouc jaunes bordées d’un liséré bleu et blanc. Elle semblait fredonner à mi-voix et passait à intervalles réguliers la main dans ses cheveux pour retaper son chignon déglingué.
  • Depuis que Charles-Edouard est parmi nous…

    Par | 63 commentaires | 20 recommandés
     © GdS © GdS
    Cela devait se passer fin octobre-début novembre,  le ciel était incertain mais un petit vent glacé nous avait fait remonter le col de nos vestes et tenir les mains à l’abri au fond des poches. Nous déambulions dans les rues d’un pas de samedi après-midi, sans but particulier, avec plein de « peut-être » et de « au cas où » dans la démarche, c’est-à-dire aussi bien prêts à tout qu’au moindre petit rien. 
  • Pour toi...

    Par | 23 commentaires | 30 recommandés
    John Williams - Prelude n.1 (H. Villa-Lobos) © identificazione
  • Marx en terrasse et Hemingway en bermuda

    Par | 57 commentaires | 21 recommandés
     © GdS © GdS
    Tout change. Même si c’est parfois imperceptiblement. Mes tout premiers billets, je les ai écrits d’ici-même, il y a tout juste quatre ans. Des cartes postales de vacances postées un peu timidement à de nouveaux amis que je ne connaissais pas encore vraiment.
  • La compagnie des nuages

    Par | 41 commentaires | 16 recommandés
     © Yseult/flick.fr © Yseult/flick.fr
    La compagnie des nuages n’est pas dérangeante. Elle permet de faire le point, de tourner la page ou même d’oublier. Elle fait se sentir encore là,  présente, vivante. D’autant qu’il n’existe sûrement pas de spectacle plus varié à contempler. Du blanc nacré au rose ou au gris ardoise, du bleuté au presque noir en passant par le mauve ou l’orangé, du laiteux au transparent plus ou moins opalescent ou au quasi opaque, effilochés ou moutonnés, dispersés ou en vagues serrées, les nuages dessinent une géographie changeante que seule l’humeur de celui qui les contemple peut décrypter. 
  • Quartier d'orage

    Par | 124 commentaires | 34 recommandés
     © GdS © GdS
    Au début, je ne t’aimais pas.  Je te trouvais un peu morne, ennuyeux, disparate, et à vrai dire sans aucun charme particulier. Surtout, tu étais souvent laid, mal soigné et ne faisais rien pour t’arranger. En fait, je ne te l’ai jamais caché, si j’étais venue vers toi, c’était avant tout par commodité. Tu me rapprochais. Je n’avais plus ces interminables corvées de transport aux heures où la plupart des autres étaient encore ou déjà couchés.  J’allais enfin à pied, mais je te traversais sans te voir, sans même te regarder.
  • Les coulisses jusqu’hallali

    Par | 128 commentaires | 23 recommandés
     © Christophe RUSSEIL/FTV pour RTL © Christophe RUSSEIL/FTV pour RTL
    Ça tient à la fois de la course-poursuite,  du stock-car, de la chasse à courre ou du rodéo.  Ça se passe à pied, en voiture, à moto, on n’a pas encore vu le bateau mais ça ne saurait tarder… A la limite, peu importe, l’essentiel est  dans la prise, donc un seul impératif : faire au plus vite, au plus efficace, au plus spectaculaire. Avec en sous-titre, bien sûr,  « hein que c’est nous les meilleurs ! »
  • Les plages vides (ou un temps idéal pour les cerfs-volants)

    Par | 45 commentaires | 23 recommandés
     © GdS © GdS
    Fui. Sommes rarement venus ici hors saison mais avec l’état dans lequel nous nous trouvions ces dernières semaines, après les épreuves que nous avons eues à affronter depuis l’été, l’idée a fini par s’imposer. Même plus des « vacances Tricostéril » pour panser les plaies, un départ de survie, le SAMU des congés. Bref, une parenthèse ailleurs de toute nécessité.
  • Les chaussons rouges

    Par | 56 commentaires | 28 recommandés
     © Michael Powell © Michael Powell
    Elle les voulait rouges. Faciles à enfiler. Et qui laissent le pied à l’aise. Mais surtout rouges. Un vrai rouge, pas rose foncé ni une sorte de bordeaux fané. J’avais fait quatre ou cinq boutiques : du bleu, du rose, du mauve, du gris, du noir, mais de rouge point.
  • L'embellie

    Par | 77 commentaires | 32 recommandés
    C’est les trois notes acidulées prévenant de l’arrivée d’un SMS qui vous sortent de votre stupeur alors que vous êtes échouée sur une borne dans un parking d’hôpital. Puis une ribambelle d’autres. « On pense à vous ! » « Koman va-t-il ? » « Avec toi ! » Ils se sont souvenus de la date. Ils sont là.  Vous allumez une cigarette, remontez votre col, vous levez, un peu engourdie. Le jour commence à tomber.  Un dernier tour dans les couloirs livides où vos pas résonnent.