mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart lun. 26 sept. 2016 26/9/2016 Dernière édition
Blog suivi par 66 abonnés

Virées nocturnes

Hugo Vitrani

Journaliste rémunéré à la tâche de peinture
Paris - France
  • Azyle vs. RATP : le juste prix

    6 oct. 2015 | Par Hugo Vitrani | 150 commentaires | 21 recommandés
     © azyle © azyle
    Azyle est une légende vivante du graffiti français. La RATP évalue le préjudice de son oeuvre à 190.000 euros. Rendez-vous mercredi 2 mars 2016 au Palais de Justice, date d'un procès historique du graffiti.
  • Hommages d'artistes pour Charlie

    12 janv. 2015 | Par Hugo Vitrani | 6 commentaires | 14 recommandés
  • Les déflagrations de Vhils

    10 nov. 2014 | Par Hugo Vitrani | 9 commentaires | 12 recommandés
     © Alexandre Farto (Vhils) © Alexandre Farto (Vhils)
    Le jeune artiste portugais Alexandre Farto, a.k.a Vhils, sculpte des visages anonymes et acides au burin ou aux explosifs, défonce les paysages urbains à coups de marteau piqueur et dissèque l'histoire.
  • Paul contre le mccarthysme

    28 oct. 2014 | Par Hugo Vitrani | 93 commentaires | 16 recommandés
    Paul McCarthy a annulé ses entretiens et ne s'est pas pointé à la conférence de presse organisée avant le vernissage de son exposition Chocolate Factory à la Monnaie de Paris, polémique anale-intégriste oblige, mais il n'a pas tardé à venir incognito pour faire quelques changements minimes de dernière minute.
  • 56 graffeurs à la cour de Versailles: dernière audience d'un procès inédit

    24 mai 2012 | Par Hugo Vitrani | 123 commentaires | 4 recommandés
    Azyle
    Vendredi 25 mai la Cour d'Appel de Versailles, nouvelle audience dans l'affaire qui oppose la RATP et la SNCF à 56 graffeurs adeptes des peintures illégales sur les tôles des trains.
  • La Bastille en 2min10s

    8 mai 2012 | Par Hugo Vitrani | 12 commentaires | 12 recommandés
    © Mediapart
    Vapeur de merguez bien cuites et de frites décongelées, entassés à 6 au m2, yeux rivés vers Yael Naim, Yannick Noah et le futur gouvernement, la foule est en liesse, les drapeaux (rouges, français, tunisiens, algériens, bretons, du PS, du Front de gauche) battent le vent, et les fumigènes s'enflamment. Bref: un 6 mai 2012 à la Bastille. En 2min10s. Cliquez sur la vidéo pour lancer le diaporama.
  • Palestine tamponnera?

    1 nov. 2011 | Par Hugo Vitrani | 8 commentaires | 14 recommandés
     © Khaled Jarrar © Khaled Jarrar
    Le 15 octobre dernier l'artiste palestinien Khaled Jarrar a politisé le vernissage de la Fiac en estampillant d'un tampon «State of Palestine» les authentiques passeports des passants (consentants) sur le parvis de Pompidou. 
  • Fin de manif' électrique!

    29 oct. 2010 | Par Hugo Vitrani | 21 commentaires | 15 recommandés
    «De l'argent il y en a: à BNP PARIBAS!» C'est en passant devant la célèbre banque que le speakeur de Sud Rail a trouvé ce slogan hurlé en chœur par la foule.
  • Kertész, ou la «photographie pensive»

    28 sept. 2010 | Par Hugo Vitrani | 9 commentaires | 13 recommandés
    Distorsion n°41 1933 
[avec autoportrait d’André Kertész] 
André Kertész Épreuve gélatino-argentique 
Tirage tardif 18,5 x 24,7 cm Distorsion n°41 1933 [avec autoportrait d’André Kertész] André Kertész Épreuve gélatino-argentique Tirage tardif 18,5 x 24,7 cm
    «A chaque fois que Kertész déclenche, je sens son cœur battre» (Henri Cartier-Bresson).Si le cœur de André Kertész s'est arrêté il y a exactement vingt-cinq ans, son œuvre traverse le temps et prend toute sa place. La longue rétrospective que lui consacre le Jeu de Paume vient nous le rappeler, mettant en lumière (tamisée, pour protéger les documents) soixante-dix ans de carrière de ce grand photographe, à propos duquel Roland Barthes évoquait la possibilité d'une «photographie pensive». 
  • En direct des "portes ouvertes" de Mediapart

    21 mars 2009 | Par Hugo Vitrani | 48 commentaires | 19 recommandés
    C'est parti. Cinq débats, des rencontres non-stop avec la rédaction, la présence de l'association des lecteurs de Mediapart, une FAQ (foire aux questions) permanente…