Blog suivi par 249 abonnés

En vrac

Auteur de romans,nouvelles,pièces radiophoniques, animateur d'ateliers d'écriture...
  • Virus de la vieillesse

    Par | 2 recommandés
    « J'ai déjà une autre mort qui m'occupe la tête. Avant celle du Covid qui vient d'arriver. Mon virus de la vieillesse. ». Les propos d'une femme de quatre-vingt-treize ans. Sa réponse à tous ceux inquiets pour une vieille dame en temps de pandémie. Elle le dit sans jamais élever le ton. Comme une certitude inscrite sous sa peau. Mais prête à se faire vacciner.
  • Parole de boue

    Par | 1 commentaire | 7 recommandés
    Écrire un texte léger. Sans noirceur. Une gageure en notre ère entre obscurité et confusion. Mais chaque époque, même la plus sombre, recèle sa part lumineuse. Une sorte de poésie résiliente. D'abord me déconnecter avant d'essayer de l'écrire. C’est en voulant fermer tweeter que je suis tombé sur : « Youpine », « prépare-toi, bientôt les camps à nouveau ». La poésie sous un torrent de boue.
  • Réouverture de mon ciné

    Par | 1 recommandé
    Mon ciné est rouvert. Je fais la queue pour voir un film. Dans une salle. Et avec du public. Ma passion pour le cinéma est née dans mon village d'enfance. Grâce à des projections en plein air. C'est ma première sortie ciné sous Covid. Et avec ma carte d'étudiante en cinéma.
  • Boulevard des obscurantismes

    Par | 2 recommandés
    À chacun sa route. La chanson de Tonton David mort hier tourne en boucle. Une replongée dans les années 90. Quand beaucoup ont cru à une possible redistribution des rayons du soleil. Chaque cour en serait pleine.Certains grappillèrent des miettes de soleil. Et d’autres héritèrent d'une frustration à l’ombre de grandes barres. Déchus de leurs espoirs d'égalité sociale.
  • Lecture de dos

    Par | 2 recommandés
    Des sans visage. De la fenêtre de son salon au cinquième étage, il ne peut voir que le dos de ces passants.Tous marchant dans le même sens. Leurs corps vus de dos ont changé. Une tension lisible de sa fenêtre. Tous ces dos lui semblent avoir vieilli en moins d’un an. Une vieillesse en accéléré ?
  • Réparatrice de mots

    Par | 2 recommandés
    Son Smartphone vibre sur la table de chevet. « On compte ses pas pour sa bonne santé. Le nombre de ses kilos. Mais qui compte son nombre de je par jour ? Ce qui rend obèses nos relations. De mon côté, je fais une sorte de cure de je. Et ça me fait du bien. Essaye le régime sans je ou avec modération.» Le message de sa fille l'a foutu en rogne. Une réponse cinglante en préparation.
  • Visage de neige

    Par | 2 recommandés
    Un homme est assis sur un banc. Peut-être s'agit-il d'une femme. Ou un autre genre. Impossibilité d"une identification précise. Qu’elle soit de couleur ou de sexe. Beau ? Moche ? On ne le sait pas non plus. Un être sans le moindre étiquetage physique. Une couverture est posée sur son corps. Comme un sac sans visage. Et sous la neige.
  • Mètre carré d'humanité

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    L’horreur a toujours une fin. Mais jamais sous sa peau. C’étaient ses dernières phrases. Comme deux intruses dans ce gros cahier. Sans lien avec tout ce qu'il avait écrit auparavant. Son écriture, de plus en plus illisible, comme une sismographe de la maladie le rongeant. La fin proche. Et plus qu'une seule idée en tête.
  • Corps de ballet

    Par | 1 recommandé
    La question se rapprochait. Je ne cessais de gigoter sur mon siège. Comment allaient-ils réagir à l'annonce de sa profession. À mon tour de répondre. Une grappe de regards sur moi. J’ai grimacé un sourire et me suis redressé. « Moi… Mon père travaille au Corps de ballet de la ville de Paris. » Bouffé par la honte du métier paternel.
  • Quand on n'est pas invité à table

    Par | 3 recommandés
    Où se trouvait cet établissement? J’ai tourné dans le quartier. « Impossible de trouver le resto «Dîner du Siècle ». Petit rire de Maître Do au téléphone. « C'est pas un restaurant. Une soirée privée au Cercle de l'union Interallié.». Demi-tour sur le trottoir. Maître Do se trouvait à l’entrée. J'ai enfilé mon costume de pingouin. Prêt à entrer en scène. Que du beau linge à servir.