Blog suivi par 257 abonnés

Arbre à gammes

Auteur de romans, nouvelles, pièces radiophoniques, animateur d'ateliers d'écriture...
À propos du blog
La chair est joyeuse et il reste beaucoup de livres à lire...
  • Se taire mieux

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    Le pouvoir ne l’intéresse pas. Plus. Pourtant il y a eu accès. Diplômé des pieds à la tête. Les cimes sociales lui tendaient les bras. Il a grimpé très haut. Jouant parfaitement le rôle qu'on lui demandait. Le temps de se rendre compte qu’il voulait plus que le pouvoir et l’argent. Quoi ? La puissance. Et le silence.
  • Massacre sous couverture

    Par | 2 recommandés
    C’était un missionnaire qui le lui avait révélé. Le même homme lui ayant appris à lire et à écrire.«Nous voulions tous vous exterminer. Les paroles finissent par se noyer dans le temps et les gestes du quotidien. Que l’écrit qui reste. Si tu veux qu’on sache ce que nous avons commis comme crimes, faut que tu l’écrives.» Un aveu glissé dans des oreilles de seize printemps.
  • Les pierres voyageuses

    Par | 1 recommandé
    Son nom et sa date de naissance gravés sur la pierre tombale. Accolés au patronyme de son époux mort cinq ans plus tôt. «Les pierres ne fanent jamais. Elles résistent à toutes les intempéries naturelles et humaines. Ce sont des fleurs de toutes les saisons.». De nombreux cailloux tapissent la tombe. La plupart provenant de leur jardin. Les autres déposés par des mains anonymes.
  • Terminus supermarché

    Par | 1 recommandé
    Elle sort de chez elle comme d'autres montent sur scène.Toujours très élégante.Jamais sans son rouge à rêves, comme disait sa petite-fille. La gamine est partie vivre à l’étranger avec sa mère. C’était son rayon de soleil à domicile chaque mercredi. De grands moments de complicité. Avec toujours la hantise que sa petite-fille découvre son secret. Malgré ses précautions.
  • Après la haine

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    La haine de l'autre grouille sous de nombreux pores de la peau du monde. Notamment sur la toile. Récemment, un homme public se déclare son empathie envers toutes les victimes de guerre. Applaudi ? Par un grand nombre. Mais aussi submergé par un raz-de-marée d’insultes.L’humanisme n’est plus une valeur qui a le vent en poupe. Je hais, donc je suis ?
  • Cahier de gestes

    Par | 1 recommandé
    Chaque nouvelle année est un début de mois. Rien de nouveau pour elle. La même course, jour après jour. Bouger pour ne pas tomber. La trouille d'une battante solitaire d'entraîner sa fille dans une chute sociale. Demander de l’aide? Sa seule famille était sa mère ;morte.Des amis?Elle en a deux ou trois.Mais l’orgueil ne l'autorise pas à confier son histoire. Sa course en solitaire du quotidien.
  • L'année des possibles

    Par | 2 recommandés
  • Passant de fin d'année

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    À droite ou à gauche ? Première fois que j’avais à me poser la question sur un déplacement. Le temps et mes gestes du quotidien ont été réglés par d’autres durant une décennie. Mon sac en bandoulière, j’ai traversé la rue. Revenu un 29 décembre sur la rive des citoyens libres. Un passant presque ordinaire.
  • Ombres de Noël

    Par
    Silence d’un bar le soir du 24 décembre. Au coin d'une rue de sa ville ou à l'autre bout du pays. Dans un village ou une ville. Rien à voir avec le silence récurrent des autres jours. Ce soir, une halte dans une ville de France. Avec le silence des ombres qui passeront la nuit à rebours de toute une ville, du pays, d’une grande partie de la planète. Cap Nuit solitude.
  • Sauvé des flammes

    Par | 1 recommandé
    Sauver une œuvre d'art des flammes.Je n’ai réussi à emporter qu’un tableau.Mais pas n’importe lequel. Le tableau préféré du couple ayant créée la Fondation. Ma mère l’aimait aussi beaucoup. «Tu as vu cette couleur. Et la matière.Comment dire? Presque à sentir les odeurs de l'instant et le souffle du vent.».Un geste qui a changé le cours de mon histoire. Devenu le " Sauveur du Voyage".