Blog suivi par 124 abonnés

Le blog de salvatore palidda

Professeur de sociologie à l'université de Gênes (Italie)
  • Sur la controverse entre intégristes universalistes, antiracistes et racialisés

    Par | 3 recommandés
    Un grand merci à Mediapart et notamment à Joseh Confravreux, de nous avoir offert les très riches six articles qui passent en revue les différentes positions inhérentes à la soi-disant "controverse sur la question de la race" et donc la littérature dans ce domaine. Il apparait clair que cette controverse est surtout franco-française mais mérite beaucoup d’attention car touche tous les pays.
  • L'acharnement de la surexploitation ou la fureur de la thanatopolitique libériste

    Par | 3 recommandés
    Les cas de surexploitation récemment découverts en Italie montrent qu’il y a un développement du phénomène qui se configure comme l’émergence d’économies souterraines transnationales mêlées au trafic de migrants au bénéfice non pas seulement de petit patrons et leurs caporaux mais aussi des grandes entreprises. Plus que la «fureur de vivre» semble prévaloir la «fureur de laisser mourir»
  • Il y a 50 ans, le premier massacre d'Etat en Italie

    Par | 1 commentaire | 6 recommandés
    Le 12 décembre 1969, des fascistes commettaient un attentat à la bombe dans une banque à côté de la cathédrale de Milano: 17 morts et 88 blessés. Ce fut le premier massacre d'État, un attentat à la bombe de fascistes protégés et nourris par les services secrets italiens et la CIA. C’était la réaction criminelle face à la montée des luttes populaires pour la démocratie et moins d’inégalités.
  • Italie: migrations et déclin démographique: aucun paradoxe; c’est le libérisme

    Par | 1 recommandé
    Meme en Italie on découvre le déclin démographique; en meme temps on a une forte monté de l’hostilité envers l’immigration, mais on ne parle pas beaucoup des très fortes migrations internes et vers l’étrangers. Tout comme nombre de pays, l’Italie est à la fois pays de migrations, de transit et allers-retours d’Italiens et d’étrangers. Voici les données de la mobilité à l’aune du libérisme du XXIe
  • Le continu salissement de l’antimafia: entretien avec Santino (Centre Impastato)

    Par | 1 recommandé
    Au cours de ces dernières années on a assisté à plusieurs cas de personnages considérés comme «champions» de l’antimafia qu’ont été inculpés de comportements illégaux voir meme de liens avec la mafia. Umberto Santino, président du célèbre Centre Impastato nous analyse ce phénomène qui prouve que malgré son affaiblissement à la suite des gros coups judiciaires subis la mafia n’est pas de tout morte
  • Italie: immigrés obligés à la “drogue d’Hitler” pour bosser comme néo-esclaves

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Après d’autres cas une nouvelle enquête judiciaire découvre que des Bengalais usent la soi-disant “drogue d’Hitler” pour tenir dur les rythmes de travail chez les chantiers navals près de Venise tout comme les Sikhs dans les campagnes : voilà le travail des néo-esclaves dans le contexte libériste globalisé du néo colonialisme parmi les illégalismes de l’hybridation du pseudo-légal
  • Taranto: la terrible histoire d’opposition entre droit à la vie et droit au travail

    Par
    Depuis 50 ans l’aciérie de Taranto est à la fois le plus important site industriel italien et la source de cancer chez les enfants et travailleurs. Mais la “raison économique d’Etat” a toujours privilégié cette raison. Depuis des années les gouvernements élude ce dilemme et maintenant on est à la lutte patrons et syndicats contre les habitants ? Pourquoi ne pas nationaliser et convertir?
  • Les trois dérives possibles en Italie

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    Le renversement des alliances du M5S, le nouveau gouvernement jaune-rose (M5S-PD-LU) qui a mis hors-jeu Salvini n’a pas du tout minimisé la possibilité que les droites arrivent à être majoritaires. L’Italie est face à trois options: centre-gauche, centre-droite et droites pseudo-souverainistes-populistes. Voici les caractéristiques et les dynamiques de ces trois possibles dérives.
  • Renzi quitte le PD à droite. Bonne nouvelle pour le retour de la gauche?

    Par | 2 recommandés
    Renzi persiste et signe: il passe à un autre coup de main qui vise à la création d’un nouveau parti de centre-droite soi-disant modéré avec des gens proches de Berlusconi et joue au chantage sur le gouvernement qui pour l’instant n’a pas de problème. Il est probable que ce jeu l’amènera à disparaitre. Reste à savoir si s’ouvre ainsi une nouvelle chance pour le retour du Parti Démocratique à gauche
  • Italie: nouveau gouvernement jaune-rose. Va-t-il durer?

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    L’inimaginable s’est réalisé. Le M5S, le PD et LU ont formé le nouveau gouvernement avec nombre de ministres nouveaux et plus crédibles et un programme ambitieux. Entre la continuité souhaitée par le M5S et la discontinuité (assez partielle) invoquée par le PD et LU la nouvelle majorité aura des problèmes. Di Maio perd du poids. Salvini est totalement hors-jeu. Conte monte et Mattarella à l’UE gagnent.