Tiptop

Chercheur en histoire contemporaine sur les mondes africains. Professeur des écoles.

Son blog
25 abonnés Le blog de Tiptop
Ses éditions
1 / 3
Voir tous
  • Est-ce que l’empathie et la bienveillance peuvent tout résoudre (ou presque)?

    Par
    16702208
    A cette question faussement simple et bien dans l’air du temps, la réponse de Thomas d'Ansembourg est catégorique (dans une interview à la une du Nouvelobs). Ce pape de la communication non violente (CNV) prétend que la résolution des conflits - y compris sociaux - passe par la connaissance de soi.
  • Vers un nouveau Printemps des peuples : quel projet émancipateur ?

    Par
    un-projet-pour-la-france
    L’immense mérite des Gilets jaunes est d’avoir remis au centre des débats la question sociale. L’impôt a toujours fait peuple ai-je rappelé dans un précédent billet. La question des inégalités patrimoniales, fiscales, territoriales doit aujourd’hui s’articuler autour de la refonte de nos institutions et la nécessaire transition écologique.
  • Gilets Jaunes : vers une révolution fiscale ? Oui, mais laquelle ?

    Par
    inegalites-fiscales-en-france
    L’impôt a toujours fait peuple. Cette évidence historique doit être rappelée au moment où les Gilets Jaunes investissent la place publique. Les gens se révoltent contre un impôt jugé injuste tout en estimant être délaissé par l’Etat.
  • Ce que Trump nous dit de l'époque: questions à Christian Salmon

    Par
    Questions à Christian Salmon suite à son article "Ce que Trump nous dit de l'époque". Comme souvent, vous livrez une des meilleures analyses du phénomène Trump, tout médias confondus. J'avais prévu d'écrire un long article sur le phénomène Trump. J'y ai renoncé en vous lisant car je n'aurais pas fait mieux ! Cependant il y a quelques angles morts dans votre analyse...
  • La torture au Cameroun : l’occasion manquée de Macron

    Par
    Le chef de l’État a affirmé qu’en 1957, Maurice Audin « a été torturé puis exécuté ou torturé à mort par des militaires qui l’avaient arrêté à son domicile ». Emmanuel Macron reconnaît ainsi que « sa mort a été rendue possible par un système légalement institué ».
Voir tous