Blog suivi par 162 abonnés

Libres pensées......

Economiste, professeur de sciences économiques et sociales, et ancien Attaché de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).
France
  • La double impasse de la politique économique "hollandaise"

    Par | 41 commentaires | 13 recommandés
    On a l’habitude, en France, qu’un pouvoir de droite soit systématiquement inféodé aux intérêts des grands argentiers de la finance qu’il est censé servir, tout en se faisant porter "démocratiquement" par les victimes de ces mêmes argentiers, à savoir l‘immensité majorité du peuple, et ce, au moyen d‘une manipulation subtile et sordide orchestrée par des médias contrôlés, de près comme de loin, par ce même pouvoir.
  • Le fait inégalitaire, des origines à l’aube du XXIe siècle

    Par | 37 commentaires | 11 recommandés
    Le fait inégalitaire est une signature sociologique des sociétés humaines qui apparaît comme relativement "jeune" à l’échelle de l’histoire, si l’on en juge par les travaux anthropologiques des plus récents. En effet, les inégalités économiques et sociales commencent à se développer significativement à partir des débuts de l’ère du Néolithique (- 5000 ans av. J-C), dès l’instant que les sociétés se structurent autour d’une activité agricole sédentaire, et de son corollaire, l’appropriation privée des terres (1).
  • L’art de manier les taux directeurs pour feindre d’oublier l’essentiel…

    Par | 9 commentaires | 6 recommandés
    La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé, hier jeudi, sa décision de baisser son principal taux d’intérêt directeur de 0,25 point, qui passe ainsi de 1 % à 0,75 %, niveau le plus bas jamais atteint depuis la naissance de l‘euro en 1999. En réduisant le coût de refinancement des banques sur le marché monétaire, la BCE table alors sur une baisse des taux d’intérêt débiteurs, favorable à une reprise de la demande de crédits, en particulier immobiliers, et de l’activité économique.
  • Une démocratie affaiblie par près de trente ans de violence du néolibéralisme

    Par | 40 commentaires | 14 recommandés
    Après une élection du nouveau président de la République, François Hollande, avec une participation électorale satisfaisante ou plutôt "normale", l’abstention a atteint dimanche dernier, au premier tour des élections législatives, son plus haut niveau historique, avec un taux vertigineux de 42,8 %.
  • Un jackpot à 1000 milliards d’euros aux portes de l’économie réelle….

    Par | 37 commentaires | 12 recommandés
    Prêter des liquidités en abondance à des banques commerciales sur le marché monétaire, à de faibles taux d‘intérêt, voilà qui relève du plus grand classicisme de la part d’une banque centrale qui souhaite, en refinancant les banques à moindre coût, dynamiser leur offre de crédit à destination de l’économie réelle.
  • Le vote Le Pen, une histoire déjà bien trop longue !

    Par | 17 commentaires | 9 recommandés
    Le score du vote frontiste au premier tour des élections présidentielles de 2012 a doublement surpris les politiques et commentateurs, d’une part, au regard de sa progression importante par rapport à 2007, d’autre part, eu égard à son niveau auquel il était attendu par la plupart des instituts de sondages.
  • Les premiers pas "hollandais" sur le chemin d’une République exemplaire et progressiste

    Par | 15 commentaires | 5 recommandés
    Après le quinquennat de Nicolas Sarkozy du déni des principes fondateurs de la République, et de la promotion des privilèges et de l’injustice sociale, la force des symboles affichés à travers les premiers pas de la nouvelle présidence "hollandaise" résonne avec une vibration républicaine et progressiste, heureuse et prometteuse.
  • La victoire de François Hollande : le double vote de la sanction et de l’espérance

    Par | 4 commentaires | 3 recommandés
    Tous les républicains de France et de Navarre, mais très probablement aussi au-delà de nos frontières, surtout en Europe, ont pu enfin, dimanche 6 mai au soir, pousser le grand soupir de libération qu’ils attendaient depuis au moins cinq ans, voire dix ans, s’ils ont aussi triste et douloureuse mémoire de l’action de Nicolas Sarkozy au ministère de l’Intérieur (2002-2004) et au ministère des Finances (2004-2007).
  • Front républicain contre Front national des droites !

    Par | 21 commentaires | 11 recommandés
    Le 5 mai 2002, tout républicain qui se connaissait et se respectait, avec ou sans enthousiasme, n’a pas hésité face au péril de l’extrême droite en votant pour le candidat de la droite républicaine, Jacques Chirac, du RPR. Un péril chiffré à 17,79 %, score finalement obtenu au second tour des élections présidentielles par Jean-Marie Le Pen, le 5 mai 2002 !
  • Le creusement des inégalités de revenus en France sous la présidence de Nicolas Sarkozy

    Par | 28 commentaires | 15 recommandés
    La médiocrité du bilan économique et social du président-candidat Nicolas Sarkozy ne saurait malheureusement se limiter aux résultats désastreux en termes de hausse du chômage, de stagnation du pouvoir d’achat, d’augmentation de la dette publique, d’accélération de la désindustrialisation et de la détérioration du déficit de la balance commerciale observées sur la période 2007-2011[1].