²12².Economie. La scandaleuse arnaque à la croissance Macron/Elysée depuis 2012

Les augmentations d'impôts de 2013 ont permis d'accorder 50 milliards de subventions aux entreprises sur les années 2014-2015-2016! Les impôts continuent d'être engrangés par Bercy au même rythme et la "marge de manoeuvre Macron" a été "payée": Il y a donc cette même "marge de manoeuvre" dans les caisses de Bercy pour l'année 2017! A PRESENT LES RETRAITES SONT LES SUPPLETIFS DES EMPLOYEURS!

               *PRÉSIDENTIELLE 2022*

Lettre ouverte adressée à tous les Français, en particulier aux 47 millions d'électeurs de France, auxquels JE DEMANDE DE VOTER EN MASSE À L'ÉLECTION PRÉDIDENTIELLE 2022, pour celui ou celle qui semblera le meilleur ou la meilleure des canditats, et, pourquoi pas, TOUT SAUF Emmanuel Macron, s'il prenait la malencontreuse idée de ne pas changer de politique économique, sociale et sociétale.

TENEZ LES À LEURS CRIMES, M'AVEZ VOUS ÉCRIT, Monsieur Emmanuel Macron, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE!

La guerre à mener pour gagner l'élection présidentielle 2022 sera une guerre idéologique sans merci pour vaincre et bouter hors de l'Elysée, de Matignon et de Bercy "La gestion par les Arnaques aux cotisations sociales et fiscales des entreprises" pour financer les Retraites, la Sécurité sociale, la Chômage, la Vieillesse, la Dépendance et la création éventuelle d'un Revenu universel.

   

La PENSÉE DU JOUR et de ceux à venir: "Il y a deux manières de conquérir et asservir une nation. L'une est par l'épée. L'autre est par la dette". (John Adams, 1735-1826, deuxième président des Etats Unis).

   

1- Prenez garde à  "La Vérité économique des affaires fiscales et sociales sortant du puits": Cliquez sur le lien N° 1 ci-après:

** "La Vérité sortant du puits armée de son martinet pour châtier l’humanité" de     

                gerome-verite-sortant-1164289357b.1288274461.jpg.

Tous les hommes et toutes les femmes politiques ont une sainte trouille de cette Vérité qui les dérange.

   

Copie intégrale d'un message épistolaire avec Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, et moi.

Vous m'avez écrit, le 06 août 2017, Monsieur le Président, ce qui suit: Copie intégrale du message:

Emmanuel Macron 

Bonjour Alain. As tu écrit à François Hollande sur le sujet? La première fois que j'ai vu tes écrits, c'est quand tu m'as montré. Pour moi, personne n'est au dessus de la loi et tout le monde devrait être puni pour l'avoir violé, même les grandes entreprises qui violent les gens en "jouant le jeu" tel que nous le connaissons. C'est toujours du vol. Je ne le défendrai pas et quand je les trouverai et je le ferai. Ils ont fini avec. Je commence à la maison avec des politiciens corrompus, en les nettoyant, car sans une politique appropriée, ils continueront à s'en tirer avec leurs crimes parceque les corrompus les couvriront. Cela a-t-il du sens? C'est complexe, il faut  être intelligent à ce sujet. Vous devez vous débarrasser de la protection avant de pouvoir la voir, puis vous l'éliminez et vous vous en débarrassez aussi. Tenez-les à leurs crimes.

  

Et vous aviez parfaitement raison, les entreprises ne payent aucune cotisation sociale, comme je vous l'avais démontré. Cliquez sur le lien ci-après, à titre de rappel N° 1:

Et, ensuite, Cliquez sur le lien ci-après, à titre de rappel N° 2:

Vous saurez ainsi parfaitement à quoi vous en tenir.

   

VOUS FORMEZ TOUJOURS UN BEAU TRIO, AVEC ARNAUD MONTEBOURG ET MANUEL VALLS, MONSIEUR LE PRÉSIDENT, POUR PRÉPARER VOTRE CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE 2022!

                                    ----------

   

Cette lettre est une copie intégrale de la lettre originale à laquelle je n'ai pas changé les dates, la date d'origine de mes écrits étant celle du 09 juin 2013. (Vous pouvez le vérifier).

Le but de la reproduction de cette lettre est de faire ressortir à quelle sauce vous, vos enfants et petits enfants serez mangés avec le Trio Emmanuel Macron-Arnaud Montebourg- Manuel Valls.

Ils sont encore, pour l'instant, alliés pour le meilleur et pour le pire, contrairementbaux apparences, cf  un extrait de mes échanges épistolaires 2017-2018-2019 avec moi qui explique comment les hommes politiques "bizarres" s'allient entre eux en se tenant par la barbichette. Pour savoir de quoi il s'agit, Cliquez sur le lien N° 1 suivant: 

Vous aurez alors compris comment vous vous faites arnaquer en beauté, à l'insu de votre plein gré.

Voici donc la copie intégrale de l'article en question.

                              ----------

                          RÉÉDITION

Economie:LA SCANDALEUSE ARNAQUE A LA CROISSANCE hollande-Macron-Elysee depuis 2012.

Les augmentations d'impôts de 2013 ont permis d'accorder 50 milliards de subventions aux entreprises sur les années 2014-2015-2016! Les impôts continuent d'être engrangés par Bercy au même rythme et la "marge de manoeuvre Macron" a été "payée": Il y a donc cette même "marge de manoeuvre" dans les caisses de Bercy pour l'année 2017! A PRESENT LES RETRAITES SONT LES SUPPLETIFS DES EMPLOYEURS!

defenseur-droits

                    *Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'U€*

                                    *MISE A JOUR AU: 10.03.2019

                   GRAND DÉBAT NATIONAL 2019.


*LES CAISSES SONT VIDES! Les unes sont pleines de trous, les autres sont sans fond!

*LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE CHARGE SOCIALE!


 

Bonjour Françaises, Français,

La situation économique de Notre Pays, La France, est bien pire que ce que peuvent en dire les hommes et les femmes politiques toutes classes confondues.

AVEC LE GRAND DÉBAT NATIONAL DÉMOCRATIQUE DICTATORIAL de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République,  VOUS L'AUREZ DANS L'BABA!

 

Les caisses sont vides! Les unes sont pleines de trous, les autres n'ont plus de fond.

*APRÈS LECTURE, VOUS AUREZ A VOUS POSER LA QUESTION: VAUT IL MIEUX AUGMENTER LES IMPÔTS DU PEUPLE DE FRANCE POUR ACCORDER DE NOUVELLES SUBVENTIONS AUX ENTREPRISES OU CHANGER LE SYSTÈME DE FINANCEMENT DES DÉPENSES SOCIALES POUR RELANCER L'ÉCONOMIE EN RESPECTANT LE CODE DU COMMERCE ET FAIRE BAISSER LE CHÔMAGE? 

*IL FAUT ORGANISER, DANS LE CALME ET LA DIGNITÉ, DE GRANDS DÉBATS PUBLICS POUR RELANCER L'ÉCONOMIE PAR LA BAISSE DRASTIQUE DES COÛTS DE PRODUCTION POUR RELANCER LES EXPORTATIONS ET EN MÊME TEMPS NATIONALISER LES RECETTES SOCIALES Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc... AFIN DE LES PÉRENNISER POUR NOS ENFANTS.

C'est ce que je vais vous expliquer ci après tout en rappelant que la paix sociale doit dominer sur toutes les colères légitimes telles que reconnues par le Président de La République, Monsieur Emmanuel Macron.


 

Les lecteurs pressés de me critiquer peuvent se porter directement au Point N°3-5 de mon article et de le lire avant ce faire pour poser les bonnes questions auxquelles je répondrai sans détour dès que je m'apercevrai de leur présence. 

Les RAISONS DE LA COLÈRE de La France et des Français, les voici:

LES RECLAMATIONS DES GILETS JAUNES sont les GOUTES D'EAU qui font déborder le "Lac aux Crodiles" de l'hémicycle francilien des cols blancs financiers de  L'ARNAQUE AUX CHARGES-COTISATIONS SOCIALES DES ENTREPRISES couvertes par tous les dirigeants des partis politiques "Crocodiliens" qui attendent leur tour dans le cadre de l'Alternance en s'entredéchirant à coeur joie!

Cette Arnaque aux charges sociales des entreprises est la suivante: "AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGES-COTISATIONS SOCIALES"!

*Ce sont les consommateurs qui les payent aux entreprises à l'achat des marchandises! Leurs "Charges-cotisations sociales sont incorporées dans les Calculs des Prix de Revient et de Vente: De la sorte, les consommateurs, y compris les enfants qui achètent des bonbons, les leur payent au préalable, et les entreprises les reversent ensuite aux organismes de l'Etat chargés des recouvrements. J'y reviendrai par la suite.

Le Président Emmanuel Macron MENT et TROMPE le Peuple de France qu'il appellera à voter au mois de mai 2019 pour les élections €uropéennes et à celles de 2022 pour l'élection présidentielle: IL FAIT CROIRE QUE LES ENTREPRISES PAYENT DES CHARGES-COTISATIONS SOCIALES ALORS qu'elles n'en payent AUCUNE! Dans quel but "pré-électoral" et "post- électoral"?

*La QUESTION est posée: Quelle réponse y apporter? A chacun d'y penser!

Cela étant, le 21.11.2018, le Président Emmanuel Macron, au cours des Questions/Réponses aux Maires de France réunis à l'Elysee: -"Je ne lâcherai RIEN"! "LA SOUPE EST TROP BONNE"!

Cela n'est pas étonnant, compte tenu de ce qui est décrit dans ce qui suit..., que je vous invite à découvrir au Point N°3-1 de mon article: "L'Arnaque aux charge-cotisations sociales du XXI ème siècle"!  

                                                  *INEDIT*

13-11.2018: Bonjour Nicolas Doze, Editorialiste économique BFMTV: Voici pourquoi -ce que vous ne dites pas-: Le Président Emmanuel Macron n'a pas bidouillé les impôts 2018, contrevérité:

"L'opération a été prévue stratégiquement parlant en 2012-2013 avec Le Président François Hollande, président de la République à l'époque. Il en a résulté le "pacte de "responsabilité"-sic- qui a été appelé "Marge de manoeuvre Macron", que j'ai dénoncée en son temps sous la formule de: "Le pacte de responsabilité, "Marge de manoeuvre Macron, "PIEGE A CONS"! 

                                             Les voix d'outre tombe.

-"J'ai besoin de vous", a clamé le Président de la République Emmanuel Macron aux habitants de Bully-Les-Mines, 62 160 (Pas-de-Calais), le 09.11.2018, au cours de son itinérance mémorielle pour reprendre la main et REDORER SON BLASON sur sa politique économique et sociale défectueuse, en se servant des cérémonies de l'armistice du 11 novembre 1918 destinées à honorer et rappeler le sacrifice des "Poilus" MORTS POUR LA FRANCE ainsi que de leurs chefs qui ont memé les survivants à la Victoire!  

-"Nous avons besoin de vous, Monsieur le Président, pour remettre de l'ordre dans le système de financement des Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc... lui murmurent LES MULTIPLES VOIX D'OUTRE TOMBE, "pour les héritiers de notre sacrifice", nos enfants, petits enfants, arrière petits enfants et arrière-arrière petits enfants, etc..., spoliés de notre héritage mémoriel par les financiers qui vivent aux paradis fiscaux auxquels vous êtes asservi et assujetti!

                                           I-------------------------I 

L'histoire de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République depuis le 14 mai 2017 commence avec son arrivée au Palais de l'Elysée en 2012 comme Secrétaire général adjoint chargé de l'Economie de François Hollande, Président de la République successeur de Nicolas Sarkozy. 

*LES MASQUES TOMBENT!

Le 22.10.2018, le député Gilles Le Gendre, président du Goupe La REM à l'Assemblée nationale, a reconnu que LE PARTI MACRONIEN "La REM " ETAIT une Entreprise, une PME!

*Il a en effet répondu à la question qui lui a été posée par Laurent Neumann, sur BFMTV, à l'émission Bourdin Direct RMCinfo:

          -"Par qui sera remplacé comme Délégué général à la REM à la place de Christophe Castaner, nommé Ministre de l'Intérieur?

          -"Ce sera... un homme... ou une femme... "CAPABLE DE DIRIGER L'ENTREPRISE" ou LA PME "La République en marche"!

Cela ne s'invente pas, expliqué aussi clairement!

 

*Ce n'est pas d'un yuppie hâbleur, flagorneur et menteur que la France a besoin, mais d'un Président de la République, éclairé, simple et intelligent qui ait le courage politique de dire:

-"Je me suis trompé sur l'économie: AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGES SOCIALES! Les entreprises les incorporent dans les Calculs des Prix de Revient et de Vente et se les font payer par les consommateurs à l'achat des marchandises!

Les entreprises les reversent ensuite à l'Etat"! Les entreprises ne "sortent RIEN de leurs propres poches" sur les recettes sociales qui leur sont imposées puisque ce sont les consommateurs qui les leur payent au préalable!

-"Il me faut donc revoir mes théories et appliquer pour 2019 les propositions de Monsieur Alain Saiche sur sa METHODE DE GESTION PAR LE REVISIONNISME ECONOMIQUE". Il y va du bien économique de la France".

 

C'est pour dénoncer la politique économique de Emmanuel Macron, Président de la République, et vous présenter son pendant, que j'ai le plaisir de vous présenter mon article qui porte sur 4 parties:

Partie N° 1: Bonjour Monsieur le Président,

Partie N°2: Qu'est ce que L'Arnaque à la croissance Emmanuel Macron?

Partie N°3: Qu'est ce que la METHODE DE GESTION PAR LE REVISIONNISME ECONOMIQUE?

           3-1: L'Arnaque économique du siècle,

           3-2: Le rapport Migaud est un attrape Gogos!

           3-3: Les causes de la contestation,

           3-4: Lecture d'archives partielles,

           3-5:  Proposirion d'un programme économique de financement des recettes sociales et de la relance par la baisse des prix à l'exportation.

Partie N°4: Mes archives depuis le 09.06.2013.

NB: Les lecteurs pressés de me critiquer sont priés de se rendre directement à la 3ème partie de mon article, en particulier au Point N° 3-5, "proposition de mon programme économique" destiné à Tous les dirigeants des partis politiques, tant pour les élections européennes que pour l'élection présidentielle 2022.

*Alain Saiche, 2, Avenue Casteroun, 40 230, St Vincent de Tyrosse.

                                            I------------------------I

                                                   Partie N°1:

Bonjour Monsieur le Président (Emmanuel Macron):

Vous avez déclaré, à Colombey les deux Eglises, le 04.10.2018, à l'issue de la commémoration du 60ème anniversaire de la Constitution, après vous être recueilli sur la tombe du Général de Gaulle: "Ce ne sont pas les péripéties du quotidien qui doivent décider pour notre nation. Si on regarde toutes les péripéties du quotidien, sondages, etc... on ne fait plus rien".

*Vous avez raison, mais VOS FAUTES DE GESTION NE SONT PAS DES PERIPETIES DU QUOTIDIEN!

Souvenez vous du pacte de "responsabilité" Marge de manoeuvre Macron" de 2014 et de la perte de 50 milliards €! Et puis... 

"Un véritable DIALOGUE SOCIAL passe par LA RECONNAISSANCE DE VOTRE MENSONGE D'ETAT entretenu par tous les politiques, dont Vous, Emmanuel Macron, Président de la République:

"AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGES SOCIALES":

*Incorporées aux Prix (coûts) de Revient et de Vente, ce sont les consommateurs qui les payent aux entreprises à l'achat des marchandises: Les entreprises les reversent en suite à l'Etat"!

Il est donc inutile de faire accroire au Peuple de France que ce sont les entreprises qui les payent, de clamer qu'elles sont trop élevées et d'AUGMENTER LES IMPÔTS des contribuables POUR LEUR ACCORDER  ce que vous appelez des "SUBVENTIONS"!

Alors, oui, le Peuple de France regarde et compte ce qu'on lui prend!

*HONTE A VOUS!

Cela étant, pour faire suite à mes critiques destructrices de votre politique économique, vous trouverez, au Point N°5 de mon article, la solution idéale adaptée à la situation du moment pour redresser l'économie de Notre pays et retrouver la paix sociale que vous vous évertuez à déterriorer sans vous en rendre compte, "à l'insu de votre plein gr

A LA UNE: Le véritable Plan Pauvreté, présenté par le Président Emmanuel Macron le 13 septembre 2018, a vraisemblablement été conçu pour faire suite à la mise en place du pacte de "responsabilité" appelé en 2014, souvenez vous: "Marge de manoeuvre Macron". Il se trouve à tout le moins, dans son droit fil, après avoir augmenté la CSG des retraités pour, de manière détournée, augmenter le salaire net des salariés en lieu et place des employeurs: 

En effet, offrir un petit déjeûner gratuit et le repas du midi à 1€ aux enfants des pauvres est la reconnaissance officielle de la situation de Pauvres de France et se trouver dans l'incapacité de les tirer vers le haut quand la corde du Premier de cordée a été volontairement coupée de sa suite par la suppression de l'ISF et de la taxe sur les transactions financières.

 

*BFMTV a présenté, le 04.08/2018: "Le casse du sièce, Emmanuel Macron à l'Elysee"

*Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme, officier de carrière à la retraite, vous présente: La casse économique et financière du XXIè siècle, avec  Emmanuel Macron à l'Elysee de 2012 à 2014 comme secrétaire général Adjoint à l'Elysee chargé de l'économie, avec François Hollande, Président de la République, puis Ministre de l'Industrie de 2014 à 2016.

Candidat à la Présidence de la République suite à la défection de Monsieur François Hollande,  il est devenu Président de la République en mai 2017. Au premier tour de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron a obtenu 24,01%  des suffrages exprimés (8 657 326 voix, 43,63% des électeurs inscrits). 

Au deuxième tour, avec un taux d'abstention record de 25,4% et 8,55% de bulletins blancs ou nuls, il a été élu avec 43,6% des électeurs inscrits, alors que le total des abstentions et des votes blancs et nuls atteint 34%, par rejet de la candidate placée deuxième au premier tour, ce qui est justifié par le taux d'abstention record sus cité.

                                            I------------------------I

                                                 2- Partie N°2:

            Qu'est ce que L'Arnaque à la croissance Emmanuel Macron?

Voici donc , décrite pour vous, la scandaleuse arnaque à la croissance de Emmanuel Macron à l'Elysee de 2012 à 2016 puis comme Président de la République à l'Elysée de mai 2017 à nos jours.

*Les entreprises ne payent aucune charge sociale: Ce sont les consommateurs qui les payent aux entreprises à l'achat des marchandises, produits et services:

Ces charges sont en effet incorporées dans les Calculs des Prix de Revient (coûts de production) et de Vente. Même les enfants qui achètent leurs bonbons avec leur argent de poche, les chômeurs qui achètent leur pain quotidien et les malades grabataires, à l'achat de leurs médicaments le font, sans le savoir, comme tous les consommateurs, "à l'insu de leur plein gré" puisqu'ils sont censés le savoir!

*Les entreprises ne payent donc aucune charge sociale pour les Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., contrairement à ce que les politiques déclarent urbi et orbi pour augmenter les impôts et les taxes pour accorder des subventions aux entreprises.

 

09 juillet 2018: Au cours de son discours lénifiant au Congrès de Versailles, le Président Emmanuel Macron a déclaré: "Je veux construire un Etat Providence! Un Etat  providence du XXIè siècle"! OUI, c'est vrai! 

Seulement voilà: Avant  de construire, il lui faudra faire table rase de son passé récent: En voici les raisons: 

Le Plan Pauvreté (et non un plan anti-pauvreté, ce qui est significatif) qui est l'objet même de son quinquennat, est en activité depuis 2012 avec le "pacte de "responsabilité" mis en place en 2014, lequel a été appelé, souvenez vous: Marge de manoeuvre Macron", avec une augmentation des impôts en 2013 pour distribuer 50 milliards € en "subventions" aux entreprises en pure perte pour les contribuables entre 2014 et 2016! Les impôts, depuis... n'ont pas baissé! J'y reviendrai plus loin.

 

La véritable "CASSE DU SIECLE", en réponse à la Une de l'émission mise en ligne le 12.02.2018 par BFMTV a commencé en mai 2012 avec le couple François Hollande, Président de la République, et Emmanuel Macron, alors Secrétaire général Adjoint à l'Elysee, chargé des affaires économiques, lequel Emmanuel Macron a succédé à la tête de L'Etat France le 7 mai 2017.

*Voici son histoire! 

Vous avez pu vous laisser séduire par le couple Hollande-Macron à l'Elysee depuis 2012? 

JE VOUS AVAIS POURTANT BIEN MIS EN GARDE!

Le pacte de "responsabilité", appelé "MARGE DE MANOEUVRE MACRON" est un "PIEGE A CONS", avais je écrit en 2014! Son montant, avec une hausse des impôtsconséquente en 2014, était fixé à 50 milliards € sur les années 2014-2015-2016.

L'Arnaque du siècle consistait à faire croire que les entreprises avaient des "charges" (cotisations sociales) trop importantes, qu'il fallait les leur baisser à l'aide de subventions, ALORS qu'elles se les font rembourser par les 67 millions de consommateurs de France, y compris les enfants qui achètent des bonbons avec leur argent de poche, les chômeurs qui achètent leur pain quotidien, les malades grabataires et en fin de vie transformés en SUPPLETIFS DES EMPLOYEURS pour augmenter "le Net" de la feuille de paye des salariés en lieu et place des employeurs depuis le 1er janvier 2018 avec la hausse de la CSG!

Le pacte de "responsabilité", apuré au 31 décembre 2016, voyait arriver 2017 sans baisse d'impôts, ce qui s'est traduit par une nouvelle "MARGE DE MANOEUVRE" de 50 milliards au titre des années 2017-2018-2019 mise à disposition pour le bluff de "La croissance est là, les impôts vont baisser, la courbe du chômage s'est inversée, etc, etc...!

*Ceux qui n'auraient pas encore compris ce qu'était la "MARGE DE MANOEUVRE Macron n'ont plus qu'à me relire! 

 

*Vous le savez à présent: Sous le prétexte fallacieux d'aide intergénérationnelle, avec l'augmentation de la CSG, ce sont les retraités qui sont transformés, AD VIAM AETERNAM, supplétifs des employeurs pour augmenter "Le Net" de la feuille de paye des salariés A LA PLACE DES EMPLOYEURS!

Et apès, ça, que fera à nouveau le Président Macron? A part augmenter les impôts et les taxes sur les produits de première nécessité industrielle (carburant, gaz, électricité par ex), tout en faisant accroire aux Français que le pouvoir d'achat  augmente, que "la croissance est là", que le chômage baisse, que les impôts vont diminuer, que le trou de la dette va se boucher, ALORS que les dépenses augmentent?

"AVE "PLUTUS" Macron", MORITURI TE SALUTANT"!

*En clair, cela signifie: "Salut Emmanuel, les retraités en fin de vie "ad vitam aeternam" vous saluent et vous souhaitent de passer de longues journées, longues comme des jours sans pain et d'avoir une pensée pour eux avant de prendre votre retraite pour devenir, comme nous, à votre tour, "ad vitam aeternam", un retraité supplétif des employeurs".

Voyons plus en détails, à présent, ce qu'il en est exactement.

*Voici, avec les explications destinées à démontrer la véracité de mes écrits, ce dont ne vous a pas parlé Emmanuel Macron, Président de la République française, le 15 avril 2018 sur BFMTV pour répondre aux questions de Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel sur sa gestion calamiteuse des affaires de la France.

La situation de Notre Pays est catastrophique et PIRE qu'il ne vous est dit, car IRREVERSIBLE si la politique économique de Emmanuel Macron et du Gouvernement Edouard Philippe ne change pas.

Pour y remédier, voici le THEME NATIONAL DE REFLEXIONS sur l'économie proposé au Président Emmanuel Macron, à son Gouvernement, aux Députés, aux Sénateurs et à tous les Français; il n'est pas fait pour plaire à tout le monde et commence par une question:

*QUESTION: N'y aurait il pas Conflit d'intérêts, Prise illégale d'intérêts et crimes économiqes avec l'Arnaque aux "charges"-cotisatons sociales- des entreprises qui vous est décrite dans mon artcle?

AXIOME IRREFUTABLE et IRREFRAGABLE: Les entreprises -les financiers- se font en effet payer toutes leurs "charges" cotisations sociales par les consommateurs qui achètent leurs marchandises, produits et services! Elles sont TOUTES incorporées dans les CALCULS DES PRIX DE REVIENT ET DE VENTE des marchandises, produits et services! 

Il n'y avait donc pas lieu de leur accorder en pure perte 50 milliards € en guise de subventions, comme par exemple avec le pacte de "responsabilté", appelé également, en son temps, "Marge de manoeuvre Macron".

AUGMENTER la CSG des retraités vieillissants, grabataires, malades ALS ou ALZEIMER et autres, pour "faire augmenter "le "NET" de la feuille de paye des salariés en lieu et place des employeurs, SUPPRIMER L'ISF et la TAXE sur les TRANSACTIONS FINANCIERES sans compensation est encore une fois une faute économique, et pourquoi pas PLUS QU'UNE FAUTE?...

Les entreprises -les financiers- qui se font rembourser intégralement toutes leurs "charges"-cotsations sociales par les consommateurs "à l'insu de leur plein gré", puiqu'ils devraient le savoir, ne participent donc EN RIEN aux financements des dépenses sociales Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Habillement, Chèques déjeûner, Chèques vacances, Indemnités kilométriques, Veillesse, Dépendance, etc, etc...

                                      I-------------------------I

                                           3- Partie N°3:

Qu'estce que  la METHODE DE GESTION PAR LE REVISIONNISME ECONOMIQUE?

Moi, Alain Saiche, seul guérisseur économique national et international, je peux soigner, en économie, par "La Révolution intellectuelle" de l'esprit, tous les dirigeants politiques en situation d'échec économique, comme par exemple le Président Emmanuel Macron, en lui inculquant, à la méthode Coué, MA METHODE DE GESTION PAR LE REVISIONNISME ECONOMIQUE" décrite ci après au Point N°3-5

Le 29.11.2017, j'ai, pour ce faire, demandé officiellement à Emmanuel Macron Président de La République, de donner aux Ministres et Parlementaires des cours sur ma "METHODE DE GESTION PAR LE REVISIONNISME ECONOMIQUE", avec la précision: "Libre de suite".  

Il faut donc retenir que cet article a pour but d'appeler les sympathisants politiques de Tous les partis et le peuple de France, toujours appelés aux urnes, d'imposer à leurs dirigeants de changer le financement des recettes sociales du système actuel -toujours déficitaire- grâce à une REVOLUTION INTELLECTUELLE DES ESPRITS: "France et bien du peuple de France" d'abord avant de penser ego, sexe et fric!

*Mon article ne reflète QUE la vérité économique toute crue élaborée et mise en oeuvre par des financiers et des politiques sans scrupule aucun qui ne pensent qu'à biaiser leurs prochains, pour se faire réélire par tous les moyens à leur disposition!

Il comporte 5 Points:

Point N°3-1: L'Arnaque économique du siècle:

Point N°3-2: Le rapport Migaud est un attrappe Gogos!

Point N°3-3: Les causes de la contestation,

Point N°3-4: Lecture d'archives partielles,

Point N°3-5: Proposition de programme économique et de relance par la baisse des prix à l'exportation.

                                        I-----------------------I

                                              Point N°3-1:

                              L'Arnaque économique du siècle:

L'ARNAQUE DU SIECLE a commencé en 2012 avec l'arrivée de Emmanuel macron à l'Elysee en tant que Secrétaire général Adjoint, pour accompagner François Hollande, tout juste nommé Président de la République.

C'est alors qu'a été mis au pont le pacte de "responsabilité" (sic), la plus grande arnaque du XXIè siècle destinée à mettre en place "NotreAdversaireLaFinance" à Elysée par une magouille financière qui tient compe de l'arnaque aux fruits de la croissance": Augmenter les impôts, en 2013, pour accorder 50 milliars de subventions aus entreprises -les financiers- sur 3 ans à partir de 2014, de manière suffisamment conséquente pour avoir à disposition, à la fin de la cinquème année, en 2017, des "liquidités non budgétées et faire croire que "la croissance est bien là", le pacte de "responsabilité" a fonctionné; le taux de chômage a baissé, nous pouvons redistribuer en 2018. 

Appât du gain aidant, il fallait profiter de l'aura médiatique et aller plus loin: Quoi de mieux que d'avoir en plus une "CORNE D'ABONDANCE" branchée ad vitam aeternam sur les portefeuilles des retraités afin d'alimenter le "Net" des feuilles de paye" des salatiés en lieu et place des employeurs?

C'est le dernier exemple en date, celui de Emmanuel Macron qui sur la base de l'augmentation de la CSG, a expliqué à la population, avec sa poudre aux yeux habituelle que ce serait justice et qu'il assumait!

Ce faisant, Jupiter Macron, Président des riches, est devenu "PLUTUS" Macron, Dieu des Riches financiers" avec sa CORNE D'ABONDANCE alimentée par les retraités "ad vitam aeternam" par le vote de l'augmentation de la CSG grâce aux députés du parti "LaREM" et ses alliés du MoDem!

Les lecteurs qui n'ont pas encore compris n'ont plus qu'à me relire, ou me quitter, ou à continuer la lecture de mon article jusqu'à la fin ou, pour mieux me critiquer, se porter au point N°4 du programme que je décris dans le sommaire de mon article. 

                               *HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE*.

 *La situation économique de Notre Pays s'aggrave de jour en jour. Rien ne change dans les décisions prises par les hommes et les femmes politiques hors augmenter les impôts et taxes, la CSG, baisser les remboursements par ci, par là, comme en dernier exemple la baisse des APL des étudiants, accorder des subventions aux entreprises, baisser les charges sociales des entreprises, etc, etc...

Il y avait pourtant une décision simple à prendre, celle de REMETTRE A PLAT le mode de financment des recettes sociales en appliquant ma METHODE DE GESTION DES CHARGES SOCIALES DES ENTREPRISES PAR LE REVISIONNISME ECONOMIQUE .

Avoir purement et simplement supprimé l'I.S.F. le 25.10.2017 sans compensation est une absurdité de plus de la part du Président Emmanuel Macron et de son Premier Ministre Edouard Philippe.

Pour ce faire, IL AURAIT FALLU:

1- SUPPRIMER L'I.S.F. (Impôt Sur la Fortune), comme je le proposais, lequel, décrié par les uns qui prévoient le départ des "riches" non patriotes pour l'étranger, est efficace pour les autres, qui y voient une source de revenus pour l'Etat!

En fait, la suppression de L'I.S.F. le 25.20 2017 aurait été JUSTIFIEE si ..."en même temps"... il avait été décidé que les entreprises payeraient un IMPÔT SOCIAL  distinct de l'impôt sur les bénéfices, pour  les Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., tout comme les salariés ont des retenues sur salaires,

                                              CAR

*Les entreprises se font rembourser intégralement Toutes leurs "charges" sociales  par les consommateurs qui achètent leurs marchandises. Cela n'a pas été le cas: Les dividendes des entreprises ont été augmentés!

Les entreprises, en effet, arythmétiquement, comptablement et juridiment, incorporent toutes leurs charges sociales dans  ces CALCULS DES PRIX DE REVIENT ET DE VENTE! En conséquence, puisque les consommateurs, à l'achat des marchandises, produits et services remboursent les entrepises, il en découle que "Les entreprises ne payent aucune charge sociale pour les financement sociaux sus cités"! 

  2- C'est pourquoi, et "en même temps"... que la suppression de l'I.S.F., IL AURAIT FALLU impératvement NATIONALISER LES FINANCMENTS SOCIAUX Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc... PAR LA METHODE DE GESTION DU REVISIONNSME ECONOMIQUE qui va vous être décrite!

Cette méthode de gestion est très facile à mettre en oeuvre dans la clarté, la transparence et l'équité par la justice sociale: "Pour nos enfants", diraient les hommes et les femmes politiques qui n'arrêtent pas de MENTIR ET TROMPER les 67 millions de Français recencés INSEE à ce sujet.

C'est la raison pour laquelle je la propose à Emmanuel Macron, Président de la République et à Edouard Philippe, Premier Ministre, ainsi qu'à son Gouvernement,  de metre en oeuvre LA METHODE DE GESTION PAR LE REVISIONNISME ECONOMIQUE dans les lignes qui suivent, après avoir critiqué leurs fautes de gestion, celles ressortant du pacte de "responsabilité" en particulier.

*NB: Les lecteurs pressés peuvent de rendre directement à la partie N°5 pour prendre connaissance de ma "PROPOSITION D'UN PROGRAMME DE FINANCEMENT DES RECETTES SOCIALES"  toujours déficitaires que je propose au Président de la République et à tous les Français.

                                       I-------------------------I 

                                             Point N°3-2:

                       *Le rapport Migaud est un attrape Gogos!                                         

Comme je vous l'ai déjà expliqué depuis plus de 3 ans, vous allez entendre le Président de la République Emmanuel Macron, le Premier Ministre, Bruno Le Maire, Gérald Darmanin et Benjamin Griveaux, de Bercy, clamer que "La croissance est là! Les impôts peuvent baisser! Le trou de la dette se comble, etc, etc..." 

En fait TOUT EST FAUX! Voici pourquoi je conteste le raport Migaud et les élucubrations économique du Président Macron, du Premier Ministre Edouard Philippe, de Bruno Le Maire, Gerald Darmanin etBenjamin Griveax, du Ministère des finances, Bercy.

Aussi entends je vous le démontrer à partir du Rapport Migaud:

                               Le raport Migaud est un attrape Gogos: 

Définition de Gogo: "Homme crédule et niais, qui se laisse tromper facilement, notamment en affaires et en finances". 

*Ce qualificatif convient parfaitement à la manière dont sont considérés les 67 millions de Français y compris les 47 millions d'électeurs, par Tous les élus, du Président de la République Elysee aux Conseillers municipaux de Trifoully-les-Oies qui cachent la Vérité issue des deux AXIOME qui suivent:

*AXIOME N°1: Les entreprises -les financiers- se font rembourser toutes leurs cotisations sociales qu'elles appellent improprement "charges" pour mieux tromper les consommateurs sur leur "non parcicipation" au financment des Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., lesquels consommateurs achètent leurs marchandises, produits et services sans penser et savoir qu'ils sont trompés sur le sujet"!

Pour ce faire, les entreprises incorporent toutes leurs cotisations sociales, improprement appelées "charges" par les politiques, les économistes et les médias, dans les CALCULS DES PRIX DE REVIENT et de vente.

Cette façon de procéder est comptablement et juridiquement légale. Je ne la critique pas, je la signale simplement pour démontrer L'ARNAQUE AUX CHARGES SOCIALES DES ENTREPRISES entretenue par tous les bommes et toutes les femmes politiques pour mieux BIAISER les 67 millions de consmmateurs que sont les Français recencés INSEE.

*AXIOME N°2: Ce sont les carnets de commandes bien remplis qui créent des emplois et les maintiennent, et ce sont les commandes supérieures aux capacité de production des entreprises qui créent des emplois suppléméntaires et font baisser le chômage. 

Les détails vous sont donnés plus loin dans mon article.

*COROLLAIRE à l'augmentation inconsidérée des impôts 2013 suite à la clôture des "subventions" accordées au titre du pacte de responsabilité qui a expiré le 31 décembre 2016:

La même somme, non encore budgétée, soit en moyenne16,666 Mds/an devait, à l'origine, servir de "Trésor de guerre" à François Hollande en tant que "marge de manoeuvre" pour justifier l'inversion de sa courbe du chômage dès 2017 et redistribution des "fruits de la croissance" dès 2018!

*Il y a donc lieu de se méfier des décisions déjà annoncées et qui seront encore annoncées par Emmanuel Macron, Président de la République, Elysée, Edouard Philippe, Premier Ministre, Bruno Le Maire, Gérald Darmanin et Benjamin Griveaux, du Ministère des Finances à Bercy avec les prévisions de budget 2017 et 2018, sans tenir compte de l'augmentation inconsidérée des impôts en l'année 2013, laquelle continue de courir au même rythme pour les années 2017, 2018, 2019... QUI NE SONT PAS ENCORE BUDGETES! Explications ci après!

Vous entendrez donc parler de l'augmentation de "la feuille de paye", de l'augmentation du "pouvoir d'achat" du "retrait des cotisations sociales" pour les salariés et les entreprises" et de bien d'autres sornettes destinées à emberlificoter et satisfaire les "Gogos" qui, n'y connaissant RIEN en économie, devenus députés "en marche" au sein du "parti-groupe" "La République En Marche", seront appelés à voter le budget 2018 d'une seule voix! 

*Cela étant, je précise et J'AFFIRME qu'aucun système de gestion autre que celui que je vais vous présenter au point N°3 de mon article ci après, en pendant de mes critiques, ne résoudra les problèmes financiers de Notre pays, La France!

Le tester sera l'adopter!

Pour celles et ceux qui n'auraient pas encore compris L'ARNAQUE AUX "FRUITS DE LA CROISSANCE" que je décris, je leur demande de se rendre la case départ, comme au Monopoly, en recommençant à lire: "La scandaleuse arnaque à la croissance Emmanuel Macron, Bruneau Le Maire, Gérald Darmanin et Benjamin Griveaux".

Grand merci à Tous pour l'attention que vous avez portée à me lire. Voyons la suite à présent.

                                              I------------------------I 

                                                      Point N°3-3:

                                       *Les causes de la contestation:                

De l'incompétence notoire du Président Emmanuel Macron à diriger financièrement les affaires de La France, avec le Gouvernement Edouard Philippe, aidé des transfuges Bruno Le Maire, Gérald Darmanin et Benjamin Griveaux:

*Le 01 juillet 2017, J'AI DEFIE le Président de la République, Emmanuel Macron, d'avoir le courage économique et politique de me démontrer le contraire de mes écrits et pour être encore plus clair, d'en donner des explications qui seraient compréhensibles par toute la population et en particulier par les 47 millions d'électeurs qui seront appelés aux urnes en mai 2022 pour une nouvelle élection présidentielle. 

Depuis le 13.07.2017, je conteste la mise en cause publique du Chef d'Etat Major des Armées (CEMA) par Emmanuel  Macron, Président de La République, sur le fait que celui ci, en toute bonne foi du Chef militaire qu'il est, a donné un avis négatif à une baisse du budget des Armées de 850 millions, EN HUIS CLOS, à la Commission de la Défense nationale, au prétexte fallacieux qu'il fallait faire des économies et que chaque ministère devait "faire des économies", ALORS que c'était un sacrifice qui était demandé!

HONTE à vous, Emmanuel Macron, de penser "FRIC" au lieu de Défense et "bien commun"! La Sécurité et la Défense n'ont pas de prix comme les sucettes, Emmanuel Macron! 

 *Pour autant, je conteste le rapport de Monsieur Didier Migaud, Président de la Cour des Comptes qui a annoncé, le 29.06.2017, un "Trou de 8 milliards dans le budget 2017. Je le conteste pour les raisons que j'explique depuis le 9 juin 2013 qui se trouvent dans l'article joint en "archives". 

Je le conteste pour les raisons suivantes: L'augmentation inconsidérée des impôts en 2013 a permis de libérer 50 milliards € pour compenser, au titre du pacte de "responsabilité", le manque de recettes occasionné par les "subventions" accordées aux entreprises pour les années 2014-2015-2016.

*Le pacte de responsabilité, a été bouclé au 31 décembre 2016 par versement des 50 milliards du pacte de "responsabilité": Les impôts n'ayant pas baissé de manière conséquente depuis, LA MÊME SOMME, soit 50 milliards €, entrera dans les caisses de Bercy pour les années 2017-2018-2019, soit 16,66 milliards à affecter, l'année se terminant au 31 décembre 2017.

*Il ne peut donc y avoir un "trou" de 8 milliards dans le budget de l'Etat France, au titre de l'année 2017, comme le déclare Didier Migaud, Président de la Cour des comptes!

Les explications mathématiques que j'ai données à l'époque et jusqu'au 01 juillet 2017 n'ont JAMAIS fait l'objet de critiques, tant de la part de mes lecteurs que des hommes et femmes politiques, des médias, des économistes, Y COMPRIS DE la Cour des Comptes, du Conseil constitutionnel et du Conseil d'Etat auxquels je l'avais transmis "Pour approbation".

Il en est toujours de même à ce jour.

Mes explications, en pure logique mathématique, sont toujours valables en l'absence de critiques qui tendraient à démontrer le contraire.

*Il est donc INDISPENSABLE, pour que je reconnaisse crédible le rapport de la Cour des comptes, que Didier Migaud, président de la Cour des comptes, me donne, ainsi qu'aux 47 millions d'électeurs et aux 67 millions de Français, des explications détaillées sur les manipulations de chiffres qui l'amènent à ses conclusions.

A titre explicatif et pour éclairer Tous les dirigeants politiques, les 47 millions d'électeurs et les 67 millions de Français, vous trouverez ci après ce que j'ai écrit depuis le 9 juin 2013, dans les grandes lignes de la dernière diffusion de mon article qui a été faite le 27.10.2016, comme le précise la date ci dessous, étant entendu que le nom de François Hollande mentionné dans l'article était Président de la République de mai 2012 au 13 juin 2017.

Il a été suivi d'autres articles adressés à Monsieur Emmanuel Macron, acuel Président de la République, lesquels articles reprenaient les mêmes explications.

*Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, ne m'a lui même jamais critiqué et s'est seulement contenté de ME BLOQUER en réception sur Twitter, très certainement le 17 juin 2017, date à laquelle je m'en suis aperçu, soit 3 jours après son investiture du 14 juin 2017.

Cette façon de procéder s'il le fallait, démontrerait sa faiblesse et son immaturité en matière du "Moi" et de communication: Avec lui, c'est: "Ecoutez moi et FERMEZ LA"!

*Cela étant et pour la bonne forme, je précise à nouveau que Emmanuel Macron a été élu par une minorité d'électeurs, de l'ordre de 45,56%, compte tenu de la participation des électeurs fixée à  74,56% et qu'il a obtenu 66,10% des voix, soit (74,56 x 66,10 : 100) = 45,56% des inscrits!

Sa majorité législative présidentielle LREM + MoDem, quant à elle, est tout aussi relative avec seulement 55,40% departicipants et 32% des voix, soit avec une moyenne de (55,40 x 32,00 : 100) = 17,88% des voix.

Il y a bien lieu de se se poser la question de savoir pourquoi le Peuple de France, appelé aux urnes, a rejeté massivemnt Emmanuel Macron, laquelle réponse est la suivante: "Par dégoût du système mis en place par des politiciens véreux pour s'accaparer le Pouvoir et en éliminer les candidats potentiellement honnêtes et désintéressés qui pensent "Intérêt général et France d'abord "plus que EGO ET FRIC d'abord!  

En cela, les résultats obtenus par Emmanuel Macron et le parti "La République en marche" ne lui permettent vraiment pas avoir de quoi pavoiser et tomber en pâmoison.

                                                  I-------------------------I

                                                         Point N°3-4:

                                           *Lecture d'archives partielles:

                                              AUJOURD'HUI:  27.10.2016.

Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'€urope.

*Cet article, écrit il y a de nombreux mois, ne prend pas en compte la baisse annoncée du chômage le 25.10.2016 pour permettre à François Hollande, Président de la République, de se représenter à l'élection présidentielle de 2017. Bien au contraire, sa valeur pédagogique s'es trouve renforcée. Cela étant, 

                      Bonjour Monsieur le Président,

Tout le monde le reconnait à présent: Les entreprises se font rembourser leurs cotisations sociales-charges par  vous, moi, et TOUS les consommateurs qui achètent leurs marchandises! Ces charges-cotisations sociales ont été, comme vous l'avez bien compris, incorporées préalablement aux PRIX DE REVIENT et de vente, ce qui est compablement légal et que je ne critique pas: C'est UN FAIT! 

Cela étant avéré et indéniable, toute critique justifiée comme la mienne, pour être crédible, doit être complétée et suivie de propositions constructives. Vous trouverez donc celles ci, comme il se doit, vers mi article.

EXPLICATIONS:

*Le pacte de "responsabilité" était et est toujours un PIEGE A CONS. Demonstration: 

La France va mieux: Ainsi s'exprime François Hollande, Président de La République, depuis le 08.05.2016, pour vanter ses mérites en vue de se représenter à l'élection présidentielle de 2017!

"La France va mieux, se plaisent à répéter à l'unisson les flatteurs et flagorneurs de son entourage! La France va mieux répète l'écho en langage politique décripté en langage polulaire par "La France continue de s'enliser économiquement, financièrement et socialement par votre faute"!     

*L'heure du bilan présidentiel annoncé à grands renforts médiatiques, en leitmotiv, est un bilan d'Arnaque intellectuelle jamais égalée jusqu'ici: Pour la bonne cause, voici les explications qui s'imposent:

L'augmentation inconsidérée des impôts votée en 2013 a permis de dégager 50 milliards au titre du pacte de "responsabilité" pour la "Marge de manoeuvre Macron" accordée en cadeau aux entreprises sur trois ans. Cette marge de manoeuvre sera dépensée à son terme, fin 2016.

Il en découle que cette même "marge de manoeuvre" (soit 50 milliards) sur 3 années nouvelles peut être budgétée pour 2017-2018-2019 grâce aux mêmes recettes alimentées par cette même hausse d'impôts votée en 2013, sans nouvelle augmentation des impôts!

C'est ce qui sera transformé en "Croissance qui s'améliore" et en "Le Pays va mieux" (sans augmenter les impôts, puisque ce ne sera pas nécessaire)! Les fruits de la croissance, alimentés UNIQUEMENT avec l'augmentation inconsidérée des impôts de 2013, non budgétés officiellement à ce jour 09.05.2016 est déjà commencée, "en veux tu, en voilà" sous des formes diverses, depuis quelque temps... Chacun a pu en apprécier la teneur et non l'origine, puisque non budgétés.

 Bref, la campagne présidentielle 2017 est bien entamée avec la course aux distributions "des Ceci et des Cela", à la plus grande surprise des Elites crétines politiques de l'opposition, toutes tendances réunies, qui se posent la question: D'où vient cet argent? La réponse sera: "Des fruits de le croissance promise en début de mandat"!

Si vous n'avez RIEN compris à cet effet de haute voltige en Arnaque intellectuelle et financière, recommencez à me lire. Après, vous pourrez continuer à vous instruire avec mes EXPLICATIONS ci après:

*AXIOME premier: Ce sont les carnets de commandes supérieures aux capacités de production qui feront baisser le chômage, NON les élucubrations des  Elites crétines politiques et d'Economistes crétins qui ne savent même pas ce qu'est un PRIX DE REVIENT, à quoi il sert et pourrait leur servir pour parler de gestion des finances de Notre Pays, La France, au Bon Peuple De France qui en reste sidéré! 

Cela étant, la question qu'est en droit de se poser Le Bon Peuple De France, est la suivante: TOUS les hommes et femmes politiques, TOUS les élus, TOUS les économistes, TOUS les journalistes, TOUS les éditorialistes, TOUS les chroniqueurs et TOUS les commentateurs médiatiques sont ils véritablement des Ignorants ou des Ignares qui ont été formés à l'école buissonnière chère aux plaisanteries de Nos Anciens?

Ma réponse est "NON": Alors, "pourquoi cette CHAPPE DE PLOMB coulée et entretenue PAR TOUS sur le calcul des PRIX DE REVIENT" et de ce qui est mis dedans avant de calculer le Prix de Vente (PV)?

La question, telle que posée, est laissée à l'appréciation de chacun.

*En revanche, quel homme ou femme politique aura assez de courage pour traiter ce problème élémentaire et des plus simples à l'occasion de l'élection présidentielle de 2017? REPONSE?

*POUR UN PACTE ECONOMIQUE REPUBLICAIN DE SOLIDARITE RETRAITES et FINANCEMENTS CHÔMAGE!

Préambule: Le 26.04.2016: Déplacement spécial de François hollande, PR, au siège parisien de DCNS pour annoncer la vente de 12 sous-marins à l'Australie, pour une valeur de 50 milliards €, dont une partie serait conçue et élaborée en France pour une valeur de 37 milliards.

Tout cela est fort heureux tant pour DCNS et Notre Pays, ce qui confirme ainsi sa supériorité technologique et la valeur de son industrie et de ses constructions navales.

Cependant, je prendai la liberté de faire ressortir à Monsieur François Hollande, Président de La République, que cette commande maintiendra les emplois à DCNS avec le bonheur de ne pas craindre l'Avenir immédiat, sans pour cela créer nombre d'emplois nouveaux. Pour ce faire, en effet, il faudrait que DCNS augmente ses capacités de production: Or, actuellement, ses infrasructures ne le permettent pas.

Pour ma part, en bon "Rabat-Joie" gouvernemental, j'y mettrai un bémol supplémentaire en comparant les chiffres, 37 milliards (chiffre d'affaire donné) pour La France, aux 50 milliards déjà dépensés en pure perte avec le "pacte de responsabilité" payés avec l'augmentation des impôts 2013 qui court toujours pour les années à venir et rapportera autant pour les trois années qui suivent "à titre de plus values pour le Gouvernement, "Fruits de la croissance" dira-t-on au bon Peuple!

Cherchez l'Arnaque intellectuelle et financière de ces opérations de communication destinées à préparer les esprits à une nouvelle candidature de François Hollande, PR, à l'élection présidentielle de 2017, avec l'argent des impôts destiné à augmenter les marges des entreprises, avec les 50 milliards du pacte de "responsabilité". SANS, POUR AUTANT, FAIRE BAISSER LES PRIX!

*Pour être plus bref, "Le contrat du siècle" avec l'Australie, ainsi appelé par les Elites crétines socialistes, et les économistes qui ne savent même pas ce qu'est un PRIX DE REVIENT, prennent le Peuple de France pour des cons: Ce "Contrat du siècle" devrait selon leurs dires, rapporter 37 milliards €uros en... x années encore à définir, à La France, ALORS que le pacte de "responsabilité", ce qui est Irréfutable, a rapporté 50 milliards € aux entreprises en appauvrissant d'autant les contribuables de France depuis 2013! Cherchez l'erreur! Si vous n'avez pas compris à ce stade, relisez moi pour mieux avoir à me critiquer.

*Enfin, je retiens également, ce même jour 26.04.2016, que l'annonce de la baisse sans précédente du chômage annoncée à grands renforts médiatiques, en catégorie A, selon le principe des vases communiquants, a fait augmenter les chifres en catégories B et C, signes d'une précarité allant en grandissant au sein des salariés à durée déterminée.

Aussi, pour conclure cette journée du 26.04.2016, je me contenterai de répéter à Monsieur François Hollande, Président de La République, ainsi qu'à Manuel Valls, à son Gouvernement en général et à Myriam El Khomri en particulier: "Arrêtez de prendre le Peuple De France pour des cons et "Retournez à l'école de La République" apprendre ce qu'est un PRIX DE REVIENT et à quoi il pourrait vous servir pour REDRESSER LA SITUATION économique, financière et sociale de Notre Pays, La France, "si vous en avez le courage", hors de vos BlaBla's habituels et permanents! 

*Cela étant écrit et bien dit, revenons en arrière pour des EXPLICATIONS SUR LE CHÔMAGE:

*Les entreprises ne participent en RIEN au financement de l'assurance chômage! Elles se font rembourser leurs cotisations-charges en les incorporant aux PRIX DE REVIENT et de vente des produits et se les font rembourser par les consommateurs à l'achat de leurs produits et services!

*Le 19.04.2016, Pierre Gattaz, président du Medef, menace de se retirer des négociations sur cette assurance si la Moi Myriam El Khomri n'est pas révisée à l'avantage du Medef! Je lui réponds: CHICHE! Partez!

*Pour participer à la gestion de l'assurance chômage avec ceux qui la paye, à savoir les salariés et les consommateurs, IL FAUT QUE LES ENTREPRISES PARTICIPEENT ACTIVEMENT AU FINANCEMENT DE CETTE ASSURANCE CHÔMAGE!

*Pour l'instant, ce n'est pas le cas! Alors, RETIREZ VOUS, Pierre Gattaz! Ces financements seront MIEUX gérés! 

*Et qu'avez vous à répondre, Pierre Gattaz? Geoffroy Roux de Bézieux? Thibault Lanxade? Parlez, sans mentir, au Peuple De France!

AVERTISSEMENT: Cet article peut paraître un peu long, mais je recommande à TOUS les candidats d'y consacrer le temps nécessaire pour avoir la meilleure vision des choses qui s'impose en matière de chômage. Et, comme toute critique, pour êrtre crédible, se doit d'être constructive, vous en trouverez une au 5ème paragraphe. Avant d'arriver à celui ci, apprenez tout de même qu'il y a eu 36 000 chômeurs de plus au mois de février 2016! 

*Cet article de blogs Médiapart a été communiqué le 22.02.2016 au CONSEIL CONSTITUTIONNEL: @Conseil_constit, au CONSEILD'ETAT: @Conseil_Etat et à la COUR DES COMPTES: @Courdescomptes, afin d'y affirmer sa haute valeur ajoutée économique et politique auprès des candidats à la Présidentielle 2017 et de faire ressortir que Toute autre politique que celle que je préconise sera vouée à l'échec programmé.

*PREAMBULE: Les entreprises, qui se font rembourser leurs cotisations chômage avec bénéfices en les incorporant dans le calcul des PRIX DE REVIENT et des prix de vente, ne participent en RIEN au financement des fonds d'indemnités chômage! Et pourtant elles participent paritairement à la gestion de ces fonds: Il en découle qu'elles devraient participer à leurs financements par un impôt sur les bénéfices, "Plus values du capital", tout comme les salariés participent par retenues sur les "Plus values de leur travail" par l'impôt!

Aussi serait il bon de remettre TOUS les modes de financement de l'assurance chômage sur des modalités nouvelles, sans tabous, à savoir par une TOTALE remise à plat de ces financements, où les entreprises ne participent actuellement en RIEN, puisque TOUTES leurs cotisations patronales (charges) sont incluses dans le calcul des PRIX DE REVIENT -et de vente- et leur sont remboursées par les consommateurs à l'achat de leurs produits!

                                        I-------------------------I

                                               Point N°3-5:                                            

*Proposition d'un programme économique de financement des recettes sociales et de la relance par la baisse des prix à l'exportation:     

*VOICI DONC LA PROPOSITION faite au Président de La République française, pour réussir le redressement des finances sociales, fruits des échecs répétés, depuis 1973, de TOUS les Charlatans politiques et économistes égarés dans leurs élucubrations et disputes politiciennes, lesquels Charlatans politiques n'ont jamais voulu tenir compte de ce qu'était un CALCUL DES PRIX DE REVIENT, tout en faisant ressortir que les propositions que je fais entraineraient ipso facto la SUPPRESSION DE L'I.S.F.

La mise en oeuvre pourrait commencer pour l'année 2019 après débats 2018.

*Organiser de Grands débats explicatifs télévisés auxquels participeraient, PAR EXEMPLE:

   1- Des membres du Gouvernement,

   2- Les Partenaires sociaux que sont le patronat et les délégués syndicaux,

   3- Des représentants des grandes administration fiscale (en rapport avec ces financements),

   4- Des représentants d'associations de consommateurs,

   5- Des représentants des partis politiques et, pourquoi pas, des candidats à la Présidentielle 2022,

   6- Des économistes au fait de ce qu'est un PRIX DE REVIENT, s'il en existe,

   7- Des philosophes, sociologues, politologues,

    8- Divers à définir... 

Le but sera de définir avec exactitude QUI paye actuellement QUOI, COMMENT ET COMBIEN, et "QUI va payer Quoi, Comment et Combien à partir de 2019.

 

*Puisque les charges sociales des entreprises sont trop élevées, il faut les supprimer et les transférer intégralement sur une TVA SOCIALE qui serait payée par les consommateurs, étant entendu que les consommateurs les payent déjà par remboursement aux entreprises,sans s'en doter ou sans le savoir, puisqu'elles sont incorporées dans le CALCUL DES PRIX DE REVIENT ET DE VENTE!

Les avantages incontestables seraient les suivants:

1: Les nouveaux CLACULS DES PRIX DE REVIENT baisseraient d'autant que le montant des "charges" transférées Intégralement sur la TVA SOCIALE,

2- Nos entreprises deviendraient les plus compétitives des pays développés,

3- Les ventes à l'exportation augmenteraient,

4- La confiance reviendrait,

5- Les investissements reprendraient,

6- Des emplois CDI seraient créés pour satisfaire les commandes clients en temps et en heure,

7- Le taux de chômage baisserait, sans atteindre le plein emploi compte tenu de la démographie,

8- La balance commerciale retrouverait son équilibre et deviendrait excédentaire par la suite,

9- Un IMPÔT SOCIAL serait créé pour les entreprises: Tout le monde doit participer aux financements sociaux:

          9-1: Les salariés par retenues sur les salaires, "FRUIT" de leur travail, ce qui se fait déjà, avec, en plus, l'impôt sur le revenu,

          9-2: Les entreprises par un IMPÔT SOCIAL spécifique distinct de l'impôt sur les bénéfices, "FRUIT" du travail du capital, tout en faisant ressortir que les entreprises, qui se font rembourser leurs "charges"-cotisations sociales- par les consommateurs -"à l'insu de leur plein gré", puisqu'ils sont censés le savoir- et ne participent donc en RIEN au financement des dépenses sociales.

Ce transfert serait négocié entre le Gouvernement et les partenaires sociaux et grands débats au Parlement.

           9-3: Les consommateurs par la TVA SOCIALE, ce qui se ferait sans douleur financière, puisqu'ils le font déjà d'une autre manière par remboursement des "charges"-cotisations sociales aux entreprises et payent, en plus, l'impôt sur le revenu.

*Les entreprises, qui se font rembourser leurs "charges" sociales par les consommateurs, doivent comprendre qu'il est logique qu'elles participent aux financements sociaux comme les salariés qui, outre leurs retenues sur salaires, sont imposés sur ces mêmes salaires!  

Il s'agirait alors, APRES VERIFICATION DES COMPTES SOCIAUX 2017, tant en dépenses qu'en recettes, de définir le "QUI PAYERA QUOI, COMBIEN ET COMMENT:

   - Redéfinir les pourcentages cotisations sociales salariales par retenues sur salaires, les mêmes à priori,

   - Pourcentages "charges" cotisations sociales patronales à supprimer en leur INTEGRALITE par transfert dans une TVA SOCIALE à créer de toutes pièces, lignes budgétaires par lignes budgétaires,

   - Pourcentages TVA "SOCIALE" à créer par transfert des cotisations sociales des entreprises, lignes budgétaires par lignes budgétaires correspondantes, en leur intégralité.

Cette TVA SOCIALE serait collectée par les commerçants, à la vente des marchandises: Petite différence: La TVA sociale sera ou pourrait être mentionnée sur les factures et tickets de caisse, en dessous de la TVA, comme suit, par exemple:

          1: Prix de vente Hors Taxes:    Tant:               €

          2: TVA Tant %:                                Tant:               €

          3: TVA SOCIALE Tant %:            Tant:                €

                                                TOTAL: Tant:         €€€€  

NB1: Cet IMPÔT SOCIAL des entreprises serait à négocier entre le Gouvernement et les partenaires sociaux "en même temps" et après débats au Parlement.

NB2: Il est bien entendu que la suppression intégrale des charges sociales des entreprises entrainera OBLIGATOIREMENT une baisse IMMEDIATE DES PRIX DE REVIENT Hors TVA et Hors TVA sociale!

Les prix de vente locaux, régionaux et nationaux, avec la même marge bénéficiaire, resteraient sensiblement les mêmes, voire pourraient baisser éventuellement, pour tenir compte de la concurrence commerciale.

*Nos entreprises seront ainsi les plus compétitives d'€urope et des pays industrialisés, avec tous les bénéfices à en tirer à l'exportation et sur les marchés nationaux!

Tout serait ainsi transparant et compris de toute la population: Tout le monde participerait!

*AINSI SERAIENT PERENNISEES DEFINITIVEMENT LES FINANCEMENT SOCIAUX des Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, etc, etc...

Les révisions seraient ainsi revues à la marge annuellement, en fonction de l'évolution de la situation du Pays, comme par exemple: Inflation, situation des recettes, diminution ou augmentation du chômage, etc, etc.. 

Qui pourrait m'apporter la réplique? Pierre Gattaz, Président du Medef, ou Geoffroy Roux de Bézieux, vice Président? Ou tout économiste, Jean Tirole,Prix Nobel d'économie 2014, ou tout autre économiste ou mathématicien Prix Field 2010, Cédric Villani, actuellement Député du parti présidentiel En Marche, non? Ou tout homme ou femme politique qui a mené ou mène encore son pays, La Ffrance, à la ruine financière par les déficits cumulés en tous domaines?

Affaire à suivre avec la plus grande attention.

                                   I-------------------------I

                                         *Point N°4: 

                         Mes archives depuis le 09.06.2013.                    .

                 *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

                   Le travail c'est la santé et le moyen de subsister!

*Si le chômage ne baisse pas, je ne me présenterai pas à l'élection présidentielle de 2017, a déclaré à maintes reprises François Hollande, Président de La République française, de 2012 à ce jour pour jusqu'au mois de mai 2017! Force est de constater qu'il n'a pas encore réussi. 

Pour y parvenir et pouvoir se re-présenter (sans doute pour le Respect de la parole...), François Hollande, au cours de ses voeux aux Français pour l'année 2016, le 31 décembre 2015, annonce qu'il va subventionner des PME pour l'embauche de 500 000 apprentis, à hauteur de 2 000 €/an pendant 2 ans, lesquels ne devraient pas rester sans emploi! Cela, bien entendu, après les 50 milliards de cadeau aux entreprises, sans aucune contrepartie, avec l'augmentation des impôts! (Marge de manoeuvre Macron, célèbre économiste, ancien Conseil de l'Elysee, qui ne sait même pas ce qu'est un PRIX DE REVIENT et ce que les entreprises y "mettent dedans" pour le calculer!).

Aussi François Hollande serait il en meilleure position de "lutter contre ce chômage" s'il tenait compte de mes écrits. Je les lui retransmets donc, à titre de rappel: Les voici:  

Le 14.12.2015, le Gouvernement de Manuel Valls, Premier Ministre érit sur le réseau Twitter: "Urgence pour lutter contre le chômage"! Oui, c'est bien ce qu'il écrit. C'est terrible d'inconscience! Aussi,.. Je dédie cet article à Monsieur François Hollande, Président de La République, qui a été Professeur d'Economie à Sciences PO de 1988 à 1991(Ref: Le JDD, Twitter 11.09.2015, @aprimegroup, retwitté par PPDA). 

Le chômage n'a pas cessé d'augmenter ce dernier trimestre 2015, même si les chiffres ne sont pas communiqués, mais, bon...

Plus 0,6% d'augmentation du chômage pour le mois d'août 2015 alors que nombre de prières ont été dites sur la croissance qui frémissait et sur la courbe qui se courbait ne peut surprendre que les politiques et les économistes qui ne veulent RIEN comprendre.

C'est la raison d'être de mon article qui se veut éducatif et pédagogique à leur égard et pour TOUS les cancres politiques trop nombreux pour être cités hors ManuelValls, Premier Ministre, Emmanuel Macron, Ministre de l'économie. et François Rebsamen, Ministre du travail. Madame Myriam El Khoumri actuelle Ministre du travail, n'est pas encore en cause, quoi que, si elle suit le même chemin, à mêmes causes, mêmes effets. 

*UN PEU D'HISTOIRE:

Pour bien comprendre les dessous du chômage, QUI NE CHÔME PAS, il faut lire mon article JUSQU'A LA FIN car le début de mes écritures remonte à juin 2013, c'est à dire il y a plus de deux ans. Quelques redondances apparaitront donc aux puristes qui ne manqueront pas de critiquer, mais je préfère les laisser faire le travail "à la Coué".

Toutes les politiques et TOUS les hommes et femmes politiques ont échoué sur le sujet. Chaque candidat à la Présidentielle de 2017 peut donc passer une demi heure de son temps à me lire pour en tirer la substantifique moelle. POUR LA FRANCE!

*D'emblée, je commencerai à préciser, en ce qui concerne l'apprentissage, que les entreprises ne peuvent former et ne forment des apprentis QUE pour assurer les relèves en remplacement des départs ou pour qualification sur de nouveux produits. Sauf carnets de commandes supérieures à la capacité de production qui n'existent pas, hors celui du marché de l'armement et de l'aéronautique, ce qui est le cas actuellement, il n'y aura pas de création d'emplois en plus de l'existant!

Vous êtes d'accord? Oui? Bon!

*Il faut dire la vérité aux Français, Monsieur le Président, et vous Tous aussi, hommes et femmes qui allez prétendre à la succession en 2017!

*C'est par le calcul des PRIX DE REVIENT et des prix de vente que se déterminent, de manière irréfutable, le "qui paye quoi" en matière de cotisations sociales, y compris les "charges" de formation des Apprentis ou de personnel. Vous êtes d'accord(s)? Oui?

Les entreprises, en effet et c'est normal, incorporent à juste raison TOUTES leurs charges dans le CALCUL DES PRIX DE REVIENT. Ainsi, les cotisations CHÔMAGE des entreprises (comme TOUTES les autres cotisations sociales: Sécu", retraites, etc..) sont elles incluses dans les prix de revient des produits et services, lesquels prix de revient, affectés d'un coefficient multiplicateur, déterminent les prix de vente de ces mêmes produits et services.

Il en résulte que ces cotisations sociales sont "récupérées" par les entreprises après vente de leurs  produits et services, lesquelles cotisations ont déjà été versées ou seront ensuite reversées aux organismes URSSAF et autres chargés de la collecte.  Cette opération "cotisations sociales" est donc une "opération blanche" qui n'aura coûté, in fine, aucun centime d'€uro aux entreprises.

Il en découle donc, à ce stade du financement du CHÔMAGE, que les entreprises n'ont RIEN sorti de leurs coffres pour y participer, et TOUT a été payé par les salariés par retenues sur salaires et par les consommateurs, acheteurs des produits et services vendus.

Je précise tout de même, pour la bonne forme, que je ne critique pas les bénéfices des entreprises, mais le système en soi, à savoir l'escroquerie intellectuelle et financière qui consiste pour les organisations patronales, les politiques, les économistes, les journalistes et les commentateurs, à crier haut et fort à la population: -"Les entreprises croûlent sous les charges sociales"! Il faut à tout prix les baisser!... Sans préciser que toute baisse des cotisations doit être compensée par d'autres recettes, généralement l'impôt sur les revenus, comme par exemple la dernière fois avec le pacte de "responsabilité": 50 milliards de "marge de manoeuvre" en cadeau aux entreprises sans aucune contrepartie!

Les commentaires, à ce sujet, ne manquent pas et vont bon train: En voici quelques uns, pris "au hasard":

*Le chômage a légèrement augmenté en juin 2015 et devrait baisser en juillet! Trompe l'oeil habituel annuel "des variations saisonnières" disent ou dironr les spécialistes médiatiques en prévisions passées. Cela ne fait pas sérieux face à la situation réelle! Voyons donc ce qu'il en est plus précisément pour Notre Pays:

*Plus 0,6% de croissance annoncée depuis début mai et 1,5% pour la fin de l'année 2015 permettent à tous les politiques et les économistes de se gargariser, tout en précisant que "la reprise" s'annonce et que le chômage ne recule pas!... Pourquoi cette embellie fuyante à l'extrême? Avec 26 000 chômeurs de plus fin avril 2015! 

Et ce n'est pas la "création" de 100 000 emplois aidés qui fera baisser le chômage: IL le fera, tout au plus, "ralentir", et encore.. Ce sont les carnets de commandes qui créent des emplois! Pas de commandes, pas d'emplois!

*Alors, Mr Thibault Lanxade, vice président du MEDEF, le 02 JUIN 2015, pour fuir ses responsabilités face à la vérité, se contente de déclarer sur BFMTV @JJBourdin_RMC #BourdinDirect: "J'ai peur d'embaucher"! Le pauvre! Alors qu'il ny a pas de carnets de commandes! Il est vrai que le ridicule ne tue pas et il le sait!... Les Français aussi... 

La réponse se trouve dans le postulat que ce sont et ce seront TOUJOURS les carnets de commandes supérieures aux capacités de productions actuelles ou la création de produits NOUVEAUX qui créeront des emplois, non les élucubrations intellectuelles des hommes et femmes politiques et des économistes qui parlent de croissance et de confiance, sous entendues financières, qui bénéficient des impôts "à fonds perdus" mais pas pour Toulemonde.

Et lorsque le Premier Ministre Manuel Valls et autres politiques sans cervelle fantasment et charlatanent sur la confiance pour la relance de l'économie, il suffit de regarder 40 ans en arrière pour comprendre enfin que les hommes politiques, à part leur ego, le cul et le fric (faut pas le répéter), ne savent pas cultiver grand chose. Et surtout pas la confiance qu'ils sollicitent à grands renforts de cris!

Voyons quelques exemples: 

*Ce jour 28.04.2015, BFMBusiness annonce la création de 115 000 à 122 000 emplois entre 2016 et 2022, sans préciser dans quels secteurs d'activités et si ce seront 115 000 à 122 000 emplois EN PLUS DE CEUX EXISTANTS! D'autant, il m'en souvient, que Pierre Gattaz, patron du MEDEF, avait déclaré, au cours d'une conférence de presse aux USA, en 2014, en réponse à François Hollande Président de La République au sujet ds contreparties en échange d'un cadeau de 50 milliards comme "marges de manoeuvre pour les entreprises: "PAS DE CONTREPARTIES"! Le Niet habituel du MEDEF, en somme, qui ne surprend que les "naïfs", terme le plus serein employé parmi d'autre plus nombreux. 

*Je retrouve bien là un de ces effets d'annonce mensonger, car ce ne seront que des emplois de remplacement d'une manière ou d'une autre destinés à remplacer soit des produits obsolètes par des produits nouveaux, soit des départs à la retraite ou autres!

*Le 06.03.2015, le gouvernement de Manuel Valls fait passer, sur Twitter, l'annonce suivante: "Le pacte: 35 000 contrats de jeunes en alternance d'ici 2017 dans l'automobile".

Cela étant, il ne précise pas que ces emplois "de jeunes, dans l'aumobile", déboucheront sur des emplois EN PLUS DE CEUX EXISTANTS à cette même date du 06.03.2015, et pour cause: Ils remplaceront les départs à la retraite ou autres, car aucun carnet de commandes supérieures aux capacités de production n'est encore connu "dans l'automobile" pour 2017! Par contre, l'augmentation des impôts n'aura servi à RIEN, si ce n'est à avoir augmenter les marges de manoeuvre des entreprises, comme le pérorent aussi bien Manuel Valls, Michel Sapin et Emmanuel Macron. 

*Le 25 février 2015, c'est à grands renforts de gestes qu'il a été annoncé par Manuel Valls, PM, que le nombre de demandeurs d'emplois avait baissé d'un peu plus de 19 100 et que le taux de chômage, par voie de conséquence, avait baissé d'autant! Cela n'est pas tout à fait vrai, pour ne pas dire que c'est complètement faux. Explications:

Les demandeurs d'emplois ne sont pas TOUS des chômeurs, fort heureusement! En outre, pour que le chômage baisse, il aurait fallu avoir les chiffres du nombre de chômeurs qui ont été embauchés EN PLUS DES REMPLACEMENTS pour départs en retraite ou autres.

Cela n'a pas été le cas, car, si cela avait été, cela se saurait, car là se serait trouvée la véritable baisse du chômage: Soit PLUS d'embauches que de départs, soit des embauches sans départs, grâce aux carnets de commandes "prévues" par les entreprises avec le pacte de "responsabilité", soit, encore, le mélange des deux!

Il aurait donc fallu, pour justifier cette annonce qui se voulait "fracassante", donner le nombre de chômeurs à la date de fin décembre 2014 et le comparer à celui de fin janvier 2015. Cela n'a pas été fait!

En conséquence, le nombre de chômeurs n'a pas baissé en janvier 2015, ni en février, sauf à en donner les chiffres correspondants sans tromperie aucune, car, des chiffres connus, le chômage n'a pas cessé d'augmenter!...

Restons donc prudemment en l'attente, même s'il est fait "appel à la confiance" par Manuel Valls, laquelle confiance se mérite en disant les choses telles qu'elles sont, c'est à dire SANS TRAVESTIR LA VERITE!

En l'occurence, je n'accorderai pas ma confiance sur cette contre vérité de charlatan politique et de bonimenteur.

Continuons de nous instruire:

*Le 12 février 2015, c'est @renault_fr et @Emmanuel Macron qui annoncent créer 1 000 emplois et l'embauche de 1 000 apprentis en 2015! Propos qui ont été "démentis" par la suite lorsque j'ai demandé à @renault_fr par le réseau Twitter de préciser que ces emplois seraient compris AU DESSUS DE L'EFFECTIF actuel de @renault_fr.

En effet, cet effectif annoncé en "embauches" est tout simplement destiné à compenser en partie les départs à la retraite ou autres! Et voilà comment, derrière des annonces en trompe l'oeil, Emmanuel Macron et le Gouvernement vont tenter de nous faire croire que le pacte de "responsabilité" porte ses fruits! Continuons donc de nous instruire par la lecture, car, dans les faits, les effectifs de @renault_fr devraient continuer de baisser quelque peu!  

Postulat: Ce n'est pas la lutte contre le chômage dont il faut parler car cela n'a mené à RIEN et continuerait de mener A RIEN! C'est LA GUERRE POUR LA CREATION D'EMPLOIS PRODUCTIFS NOUVEAUX QU'IL FAUT MENER, car toutes les grandes industries ont été délocalisées pour raisons financières...

Aussi est il bon de rappeler aux politiques, abusés par des économistes qui ne savent même pas calculer un prix de revient, par les financiers  et par le MEDEF qui crient "aux charges " comme d'autres crieraient "au loup" que le taux de chômage n'est pas près de baisser.

*Voici pourquoi, dans les grandes lignes qui ne demandent qu'à être critiquées et développées:

1)- Avant, un simple salaire pouvait suffire à faire vivre une famille, chichement, certes, mais vivre avec la mère au foyer qui s'occupait des enfants avec Tous les avantages que cela comportait, en particulier éducation dans le respect des règles, relayée, après le travail, par le mari.

2)- Aujourd'hui, le salaire minimum des salariés à temps plein et des temps partiels dominant au plus bas n'y suffisent plus. La femme travaille donc pour y subvenir, avec le mari, pour ce faire. Elle n'a donc plus le temps dont elle disposait avant, d'autant que les horaires de travail ne sont pas forcément compatibles avec les horaires scolaires.

3)- Les départs à la retraite, plus tardifs, ont fait reculer et font encore reculer d'autant les embauches de relèves pour départs à la retraite. 

4)- La population active augmente, (non compris la population immigrée légale ou illégale) et le nombre de postes à pourvoir stagne ou diminue. Le nombre de chômeurs augmente donc de façon exponentielle et la baisse du taux de chômage ne peut être qu'une vue de l'esprit politique. 

5)- Le nombre de divorces ou de séparations de couples qui deviennent "monoparentaux" créent des besoins en logements supérieurs aux prévisions qui ne veulent pas prendre ce critère en compte pour le calcul du nombre de logements nécéssaires. Résultats: Manque de logements, plus  de SDF et autres sans abris en nombres qui ne cessent d'augmenter... Avec les dépenses sociales qui s'ensuivent, bien entendu. 

*Il faudrait donc, à partir de ces données, qui ne sont présentées qu'à titre d'exemples pour être développées, arrêter de parler de faire baisser la courbe du chômage. AU NIVEAU NATIONAL, TOUS PARTIS POLITIQUES REUNIS, TOUTES LES ORGANISATIONS PATRONALES, SYNDICALES ET DE CONSOMMATEURS, d'une seule voix, devraient se pencher une bonne fois pour toutes sur la question afin de trouver remède au chômage de masse inéluctable qui se pointe à l'horizon si rien n'est fait de manière radicale pour le vaincre, à tout le moins le réduire, dans le temps. AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD!... BIEN TROP TARD!...

*TROP TARD, car il me souvient qu'en 1981 -Il y a 35 ans-, alors que j'étais en stage à l'Ecole Supérieure de Commerce de Paris (ESCP, Cycle de Formation aux Affaires), au sortir de 25 ans de services dans l'Armée, il était dit que Raymond Barre, Premier Ministre, estimait que le temps de travail serait divisé par deux dans l'avenir pour donner du travail à un maximum de monde, compte tenu du nombre de demandeurs d'emplois qui ne cessait d'augmenter et le fait qu'il n'était pas envisageable de produire plus compte tenu des marchés qui ne pouvaient se développer, étant déjà, pour beaucoup, saturés, 

Commencer par sauvegarder les emplois existants et le financement de l'assurance chômage en interdisant les délocalisations financières spéculatives "boursières" pourrait être la PREMIERE ETAPE: BREF, IL FAUT TOUT REMETTRE A PLAT et revoir le mode de financement des investissements pérennes productifs des entreprises, sans pour cela réduire les dividendes, mais par une meilleure gestion et la suppression des ABUS de charges patronales INUTILES, DISPENDIEUSES, voire FRAUDULEUSES qui plombent les prix de revient!

Et, comme Sanofi, le 23.02.2015, accorder une "PRIME A L'EMBAUCHE" de 4 millons d'€uros à Mr Olivier Brandicourt, relèvera des excès de dépenses qui plombent les coûts de revient des produits à vendre, puisque cette somme de 4 millions sera incluse dans le prix moyen des charges à répartir par produits!

*Elémentaire, Mon Cher Watson, dirait le Docteur BONSENS!

Pour réussir cette remise à plat, il faut que TOUS LES PARTIS POLITIQUES, j'écris bien TOUS LES PARTIS POLITIQUES, sans exception aucune, s'unissent derrière le Président de La République, actuellement François Hollande, QUE CELA PLAISE OU NON, jusqu'à la victoire qui sera inéluctable, car elle aura l'appui total de la population "pour les uns" et du peuple "pour les autres! Il y va du salut durable de notre système social!

En 2017, il sera toujours possible aux hommes et femmes politiques de continuer de s'étriper misérablement "à la télé", pour la plus grande satisfaction des téléspectateurs, en faisant le pitre, comme ils savent si bien le faire. Cancres politiques, continuez donc de me lire:

Nouvelle brève en date du 18.12.2014:

OUI! Le prix Nobel 2014, Jean Tirole, économiste, est UN IGNARE QUI NE CONNAIT PAS LE MODE DE FINANCEMENT DU CHÔMAGE, DE LA SECURITE SOCIALE ET DES RETRAITES!

Il a oublié, s'il l'a su un jour, que TOUTES les charges (Chômage, sécu, retraites, allocations familiales, chèques vacances, déjeuner et autres etc..., primes d'habillement, charges commerciales dispendieuses, DONS AUX PARTIS POLITIQUES, voyages d'études-vacances, PARTENARIATS divers, etc, etc...) étaient intégrées aux prix de vente des produits et services et rapportaient des bénéfices au patronat après ventes des produits et services!

Qu'il me démontre le contraire ainsi qu'à la face du monde si je me trompe! Et qu'il me donne une bonne volée de bois vert, si je me trompe, fesses à l'air! 

De plus, il veut vendre ses conseils au Président de La République, François Hollande, pour "LA RELANCE"!

Il prend vraiment les Français pour des cons, NON?

*Revenons à présent au sujet qui nous occupe: Le cadeau de 50 milliard aux entreprises selon ci après: LE PACTE DE RESPONSABILITE, QUI EST UN PIEGE A CONS.

QUI S'Y LAISSERA PRENDRE?

*J'en appelle donc à la révolution des esprits et de la conscience de La France et des Français:

Le patronat ne paye aucune charge pour le chômage. Ce sont des cotisations intégrées aux prix de vente et qui lui sont remboursées AVEC DES BENEFICES sur les prix de vente...

Il en est ainsi par ailleurs pour les retraites, "La sécu", les allocations familialles, la dépendance, les retraites complémentaires, chèques déjeuner, chèques vacances, habillement, etc, etc...

Et JE DEFIE Manuel Valls, Premier Ministre, Michel Sapin, Ministre des Finances, François Rebsamen, Ministre du Travail,  ainsi que Emmanuel Macron, ancien Conseiller de François Hollande, Président de La République, Ministre de l'Industrie, initiateur du pacte de "responsabilité" avec Pierre Gattaz, patron du MEDEF, de démontrer le contraire de mes écrits à La France et aux Français pour me faire donner une bonne "volée de bois vert".

*PREAMBULE: François Hollande, Président de La République, ne réussira son combat contre le monde de la finance (la mauvaise) QUE s'il tient compte de mes écrits.

C'est sur ses résultats qu'il sera jugé en 2017 et même avant.

*CECI ETANT, LISONS:

*La décision prise le 07.08 2014 par le Conseil Constitutionnel de censurer le pacte de "responsabilité" au motif que les cotisations des entreprises n'étaient pas des charges ne peut que mettre en valeut la teneur de mes articles relatifs à ce sujet: Les entreprises ne payent aucune charge pour le financement des dépenses sociales. Elles ne payent que des cotisations qu'elles incorporent dans les prix de vente des produits et services et sont remboursées intégralement avec bénéfices sur les marchancises vendues.

*Revoyons donc ce qu'il en est véritablement en ce qui concerne le financement du chômage et de la manière de le faire diminuer:

*Et bien OUI! Manuel Valls, au cours d'un point presse le 01.08 2014 au sortir d'un séminaire à l'€lysée a déclaré, droit dans ses bottes mais quelque peu mal à l'aise, qu'il jouait tout l'avenir de La France sur le pacte de responsabilité et sur les 50 milliards de "cadeau" au patronat pour faire baisser le chômage. Il avait oublié que TOUS ses prédécesseurs, qui ont suivi la même politique, ont TOUS échoué.

La seule conclusion qui s'impose est celle qui consiste à dire qu'il ira à l'échec programmé, avec son gouvernement "de "combat" et avec François Hollande, Président de La République. Il n'a en outre pas retenu les paroles prononcées aux médias par Pierre Gattaz, le 21 juillet 2014:  "LA FRANCE EST DANS UNE SITUATION CATASTROPHIQUE", ce en quoi il avait bien raison de le dire après avoir lu mes écrits que je lui ai lancés en défi pour me démontrer le contraire. Il se gardera bien encore de faire un certain temps, car il ne peut en effet, à ce sujet, que reconnaitre les arguments de mes articles irréfutables. Poursuivons...

*L'annonce  médiatique faite autour du pacte de "responsabilité" signé par Sanofy qui s'engagerait à créer 147 000 emplois d'ici à 2017 n'a aucune valeur de fiabilité et de crédibilité. Pourquoi? Tout simplment parcequ'il n'y est pas précisé et mentionné que ces emplois seraient en plus de ceux qui existaient actuellement. Il ne s'agirait alors que pur et simple renouvellement des départs, à quelques exceptions près, et pas ou peu de créations d'emplois! De l'enfumage habituel pour "toucher" encore et encore de plus en plus.

*Ceci étant, LES SEULS ACCORDS VALABLES SERONT CEUX QUI PREVOIRONT DES EMBAUCHES EN PLUS DES EFFECTIFS EXISTANTS AU JOUR DE LA SIGNATURE DE L'ACCORD.

*TOUT ACCORD DEVRA DONC, POUR ÊTRE VALABLE ET CREDIBLE, AU TITRE DU PACTE "DE"RESPONSABILITE" ET DES CONTREPARTIES, COMPORTER, AVANT TOUTE SIGNATURE, L'EFFECTIF GLOBAL DE L'ENTREPRISE ET LE DETAIL DES EFFECTIFS PAR CATEGORIE DES PERSONNELS AINSI QUE LES CONTREPARTIES D' EMBAUCHES EVALUEES AU PLUS PRES DE LA REALITE.

*Ainsi, il ne sera pas nécessaire de créer un observatoire "à la con" pour vérifier le bon déroulement administratif du "pacte de "responsabilité". Les Préfets de Régions et des Départements seront les mieux à même de le vérifier, tout comme les Partenaires sociaux, au fur et à mesure que de besoin.

*Les jets de poudre aux yeux politiques et médiatiques néfastes à la bonne information de la population et des électeurs en vue de l'élection présidentielle de 2017 seront ainsi supprimés. TOUT SERA VERIFIABLE! ET... FIABLE!

*Article garanti "Produit France et U€" par: Armand de Franceville, Nom de Plume.

*Ceci étant, la déclaration de François Hollande faite le 14 juillet 2014, au cours de l'interwiew télévisé auquel il s'est prêté, déclaration claire, précise et sans ambigüité sur le pacte de "responsabilité" par un RIEN catégorique à tout changement, précipitera Notre pays, La France, dans le marasme politique et financier encore plus cruel pour l'avenir.

*En effet, répondre qu'il ne changerait RIEN au pacte de stabilité tout en offrant 50 milliards d'€uros aux entreprises sur le compte des contribuables qui s'appauvrissent en échange d'un autre RIEN, "pas de contrepartie" de la part de Pierre Gattaz, patron du MEDEF, nous replacera dans la spirale de la léthargie financière tirant vers le bas, quoi qu'en disent les experts en tous genres qui  nous mènent à la dépression économique en rognant le nerf de la guerre qui asservira Notre Patrie, Notre Pays, La France, encore plus au monde de la mauvaise finance: L'ARGENT! Y compris POUR LA DEFENSE DE SES INTETÊTS STRATEGIQUES DANS LE DOMAINE MILITAIRE, puisque le budget de l'Armée n'est pas encore bouclé! 

*Et, si François Hollande compte sur la baisse du chômage pour se faire réélire, il aura gagné par la grossière manipulation des esprits sur la relance par le déblocage de crédits au niveau de l'Union €uropéenne. Il a oublié en effet de préciser que les banques empruntent actuellement à 0,05 % à la BCE, lesquelles banques reprêtent à La France à 0,7 % et la limite du déficit est fixé à 3 % du PIB et à 0,5 % pour les investissements sous peine de pénalités.

*COMME SI LES ETATS NE POUVAIENT PAS EMPRUNTER DIRECTEMENT A LA BCE LEUR PROPRE ARGENT! La France économiserait alors 65 millions € par milliard emprunté aux banques lobbies "de Bruxelles!

*Comme en outre ce sont nos impôts qui alimentent les banques, le monde de la mauvaise finance se présentera alors, sous la forme du Partenariat-Public-Privé (LES FUMEUX 3P), mettra au pot pour financer conjointement les grands travaux comme pour collecter l'impôt écotaxe qui était prévu il y a peu de temps.

Rappelons le encore une fois, pour bien s'en imprégner:

*Il est faux de dire et penser que les cotisations chômage sont des charges pour le patronat, car elles sont affectées aux coûts de revient des produits sorties usines.

*Ces mêmes produits sont revendus ensuite avec bénéfices sur prix de vente, lesquels bénéfices sont ensuite répartis entre les actionnaires. Au bout du compte, ce sont les consommateurs et "les travailleurs" au sens large du terme qui ont payé toutes les charges et ont remboursé au patronat et financiers les "avances" sur "charges sociales" qui avaient été faites, avec bien entendu des bénéfices sur les prix de vente des produits qui permettent d'accorder des retaites chapeau, salaires faramineux et évasions fiscales.

*Plus même, mais aucun économiste ni commentateur médiatique ou politique ne vous le dira, TOUTES les "charges" des employeurs peuvent être considérées comme placées "en banque", puisqu'elles rapportent, en pourcentage et à court terme, autant que les sommes investies par les actionnaires en pourcentages sur les bénéfices.

*Par ailleurs, quel homme ou femme politique, qui au MEDEF, quel expert économique médiatique me donnera la réplique?

*Avec quels arguments? Affaire à suivre...

                                C.Q.F.D.

                        DE LA NEGOCIATION SOCIALE:

TOUT DOIT ÊTRE MIS SUR LA TABLE DES NEGOCIATIONS.

Ausi, je souhaite bonne lecture et bonnes négociations à Tous les partenaires sociaux pour que le futur de Nos Enfants se négocie en mettant tout à plat sur la table des négociations POUR UNE "NOUVELLE DONNE", que ce soit pour les allocations familliales, la sécurité sociale, la retraite, les chèques restaurant, les chèques vacances, la mutuelle, etc...etc... sans oublier LA DEPENDANCE à venir et tout ce qui peut se négocier entre l'Etat et les partenaires sociaux enfin bien éclairés sur la véracité du "QUI PAYE QUOI", à savoir que ce sont les travailleurs au sens large du terme et les consommateurs qui payent tout et non "le patronat" et "les financiers". 

En outre et ce sera le mot de la fin, ce sont les entreprises qui ont des carnets de commandes supérieures durablement à leurs capacirés de production qui feront baisser le chômage! En aucun cas les salamalecs ridicules des économistes et des politiques qui "miragent" en croyant apercevoir, à l'horizon la croissance qui frétille.

                Armand de Fraceville, Nom de Plume,

                Alain Saiche, Nom Patronyme.

*PS: Je suis Gaulliste, plus encarté pour garder mon indépendance d'esprit.

                                   ---------

                 La suite au prochain numéro.

En l'attendant, vous pouvez cliquer sur les liens suivants:

L²tdfm- Le tour de France #Présidentielle2022 de M @EMacron2 commence. Suivez le

LE FIL DU BLOG

seg?add=7301483&t=2 seg?add=7301466&t=2 px?id=959596&seg=11452229&t=2

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.