Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1674 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 mars 2021

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

²tbd-Être Homme d'Etat, c'est aussi être un Grand Homme, Monsieur le Président.

Bonjour Monsieur Emmanuel Macron. Vous êtes Président de La République française. Mais êtes vous un homme d'Etat, ou un Charlatan de foire d'empoigne têtu, borné, dyscalculique, versatile et cynique envers la population et le peuple de France que vous devriez respecter dans sa diversité, sans chercher à le diviser pour régner selon "écclclésiaste 10-16"? Voilà la question!

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

          * *PRÉSIDENTIELLE 2022* *

                           MISE DANS L'AMBIANCE

Gouverner, c'est être vertueux, sagace, perspicace et loyal avec le Peuple.

                  LE FIL DU BLOG

          ET LE CHOC DES VÉRITÉS

        PAR LA CULTURE DE L'ESPRIT.

                    Bonjour La France, Françaises, Français.

                              Mise à jour au 05.11.2021

             *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

La PENSEE DU JOUR et de ceux à venir: "Il y a deux manières de conquérir et asservir une nation. L'une est par l'épée. L'autre est par la dette". (John Adams, 1735-1826, deuxième président des Etats Unis).

La dette de la France était de 2 250 910 000 000 € au 10.11.2017, chiffres en cours de progression constante de 2 665 € par seconde. La BCE, planche à billets des banques, enrichit les Riches!

Le 06 août 2017, le Pdt Emmanuel Macron m'a écrit: "Mais je sais déjà qui est corrompu. Peut-être pas tous les gens corrompus dans le système, mais j'en ai déjà un bon nombre. Je les surveille depuis de nombreuses années et je me suis plaint à plusieurs reprises mais on m'a dit que je ne peux pas le dire,/// je ne devrais pas y penser /// Personne ne me dit ce que je peux et ne pas dire...

Prenez garde à  "La Vérité économique des affaires fiscales et sociales sortant du puits": Cliquez sur le lien suivant:

** "La Vérité sortant du puits armée de son martinet pour châtier l’humanité" de     

                

.

Tous les hommes et toutes les femmes politiques ont une sainte trouille de cette Vérité qui les dérange.

                                    ----------

            LETTRE OUVERTE À TOUS LES FRANÇAIS

et en particulier à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française.

                    Bonjour La France, Françaises, Français.

                             Mise à jour au: 31.03.2021

             *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

Bonjour Monsieur le Président.

Compte tenu du caractère éminemment fructueux de nos échanges épistolaires 2017-2018-2019 que je vous rappellerai plus après, et du mauvais chemin que vous avez pris par la suite pour diviser la population, ce que vous avez cru bon de faire pour mieux régner, vous avez créé un fossé tel que ce n'est pas le chemin de l'appauvrissement du peuple qui vous réconciliera avec lui pour préparer l'élection présidentielle de 2022.

Vous êtes sur le chemin du gouffre financier, à la bifurcation de l'autoroute de la récession.

Pour ne pas m'éterniser sur le sujet, le rappel de ma lettre ouverte du 26 mars 2021, reproduite ci-après, me suffira aujourd'hui pour prendre la liberté de vous rappeler à l'ordre républicain issu de la Révolution française de 1789 , ainsi qu'au respect des valeurs de La République.

Si, par malheur, vous décidiez de poursuivre sur le même chemin sans changer de cap, c'est à l'échec électoral que vous iriez, suivi de notre propre suicide politique.

Cela étant dit et bien dit,

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma très haute considération qui est due à la fonction.

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Ptronyme, 2 Avenue Casteroun, 40 230 St Vincent de Tyrosse.

                              -------------------- 

   PIÈCE JOINTE:  LETTRE OUVERTE DU 26 MARS 2021

Bonjour Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française. Je vous interdis, personnllement, de continuer à pratiquer la gestion de la fiscalité des entreprises et des recettes sociales destinées à financer les retraites, la Sécurité sociale, le Chômage, la Vieillesse et la Dépendance selon la "gestion par les Arnaques aux cotisations sociales des entreprises. Explications ci après.

     LETTRE OUVERTE À TOUS LES FRANÇAIS,

à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République,

avec copie à Monsieur Bruno Le Maire, Ministre des finances, aux Ministres qui y sont rattachés, et à toute la haute administration du Ministère des finances à Bercy,

Mise à jour au: 27.03.2021

Objet: Interdiction personnelle de pratiquer la gestion des recettes fiscales des entreprises par le biais des Arnaques aux cotisations sociales des entreprises.

Bonjour Monsieur le Président.

Vous me connaissez bien puisque nous avons eu des échanges épistolaires sur l'économie entre 2017-2018 et 2019.

Vous en trouverez quelques extraits ci-après.

Vous aviez reconnu que les entreprises ne payaient aucune cotisation sociale pour financer les Retraites, la Sécurité sociale, le Chômage, la Vieillesse, la Dépendance, etc, etc...et m'avez écrit avoir décidé d'y remédier.

Or, depuis votre "promesse" de remettre de l'ordre dans la gestion et du financement des affaires sociales Retraites, Sécurité sociale, Chômage, Vieillesse et Dépendance, non seulement vous n'avez Rien fait, mais, en outre, vous avez fait totalement le contraire: les choses se sont envenimées et vous avez provoqué la colère de la population mécontente qui a manifesté dans les rues de France.

Le pire est que vous parlez de votre "plan de relance" comme la panacée pour sortir de la crise économique, alors que ce serait plutôt un plan de récession économique par la dette irréversible aux investissements.

C'est la raison de mon courroux que je tiens à vous faire connaître.

En conséquence, en tant que citoyen responsable, je vous interdis de continuer la gestion fiscale des entreprises par la pratique des Arnaques aux cotisations sociales des entreprises.

Cela étant bien exprimé ci-dessus et dans mes explications ci-après, contenues dans ma lettre ouverte à votre attention, en date du 26 mars 2021.

Je reste à votre entière dispositions pour vous exprimer mon mécontentement de vive voix si vous preniez la décision de me recevoir, comme écrit dans nos échanges épistolaires 2018-2019.

En cette attente, je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma très haute considération.

PJ: Différentes lettres ouvertes auxquelles vous n'avez donné aucune suite.

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

                                  --------------------

                                   PIÈCE JOINTE:

  LETTRE OUVERTE ADRESSÉE À TOUS LES FRANÇAIS

 dont Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République.

                     Bonjour La France, Françaises, Français.

                                Mise à jour au 26.03.2021

               *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

Bonjour Monsieur le Président.

Désolé d'avoir à vous rappeler à l'ordre républicain., mais mon devoir me l'impose. 

Plus qu'un long laïus, "Discours, souvent long, creux ou emphatique", selon le Larousse, un bon Rappel de ce que sont les valeurs de la République que vous fafouez doit se faire, selon moi, à partir de nos échanges épistolaires 2017-2018-2019, sur mon Blog que vous connaissez bien, lequel est le suivant et sur lequel je vous demande diplomatiquement de Cliquer sur: 

  Vous pouvez, si vous le voulez, commencer par  Cliquer sur mon article,  

pour continuer sur celui-ci, Cliquez sur:

pour en conclure  par Cliquez sur:

pour vous remettre sur le bon chemin des réformes que les Français attendent de vous. 

* Souvenez vous,  Monsieur le Président...de...

Je vous souhaite bonne lecture.

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme, 2 Avenue Casteroun, 40 230 St Vincent de Tyrosse..

                            --------------------

Et, pour vous permettre de passer d'agréables moments de lecture instructive sur l'économie,  Cliquez et cliquez, à la méthode Coué, sur mes articles de Blog suivants. 

VOICI LE FIL DU BLOG, A LIRE A TOUT PRIX

POUR COMPRENDRE POURQUOI IL FAUT ABSOLUMENT CHANGER DE POLITIQUE ÉCONOMIQUE.

Les hommes et les femmes politiques, en leur folie de l'Ego, mènent la France à la faillite économique. En clair, cela signifie que tous les diatribes courtelinesques sur l'économie libérale et ultra libérale menée par Monsieur Emmanuel Macron, Président des Riches et super riches, vous fait prendre les Vessies de l'Elysée, de Matignon, de Bercy, et du Ministère du Travail sont lesLanternes de la France.                        

                                                     1

                                                     2

                                                      3

                                                       4

                                                         5

                                                         6

                                                           7

                                                            8

                                                            9

                                                          10

                                                            11

                                                            12

                                                             13

                                                           14

                                                            15

                                                              16

                                                    17

                                                    18

                                                   19

                                                    20

                                                      21

                             La suite au prochain numéro.

MOTS-CLÉS

LE FIL DU BLOG

DANS LE CLUB

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
À Nice, « on a l’impression que le procès de l’attentat a été confisqué »
Deux salles de retransmission ont été installées au palais Acropolis, à Nice, pour permettre à chacun de suivre en vidéo le procès qui se tient à Paris. Une « compensation » qui agit comme une catharsis pour la plupart des victimes et de leurs familles, mais que bon nombre de parties civiles jugent très insuffisante.
par Ellen Salvi
Journal — Santé
Crack à Paris : Darmanin fanfaronne bien mais ne résout rien
Dernier épisode de la gestion calamiteuse de l’usage de drogues à Paris : le square Forceval, immense « scène ouverte » de crack créée en 2021 par l’État, lieu indigne et violent, a été évacué. Des centaines d’usagers de drogue errent de nouveau dans les rues parisiennes.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Justice
Un refus de visa humanitaire pour Hussam Hammoud serait « une petite victoire qu’on offre à Daech »
Devant le tribunal administratif de Nantes, la défense du journaliste syrien et collaborateur de Mediapart a relevé les erreurs et approximations dans la position du ministère de l’intérieur justifiant le rejet du visa humanitaire. Et réclamé un nouvel examen de sa demande.
par François Bougon
Journal — Euro
La Réserve fédérale des États-Unis envoie l’euro par le fond
Face à l’explosion de l’inflation et à la chute de l’euro, la Banque centrale européenne a décidé d’adopter la même politique restrictive que l’institution monétaire américaine. Est-ce la bonne réponse, alors que la crise s’abat sur l’Europe et que la récession menace ?
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
« Mon pauvre lapin » : le très habile premier roman de César Morgiewicz
En constant déphasage avec ses contemporains, un jeune homme part rejoindre une aieule à Key West, bien décidé à écrire et à tourner ainsi le dos aux échecs successifs qui ont jusqu’ici jalonné sa vie. Amusant, faussement frivole, ce premier roman n’en oublie pas de dresser un inventaire joyeusement cynique des mœurs d’une époque prônant étourdiment la réussite à n’importe quel prix.
par Denys Laboutière
Billet d’édition
Klaus Barbie - la route du rat
En parallèle d'une exposition aux Archives départementales du Rhône, les éditions Urban publient un album exceptionnel retraçant l'itinéraire de Klaus Barbie de sa jeunesse hitlérienne à son procès à Lyon. Porté par les dessins du dessinateur de presse qui a couvert le procès historique en 1987, le document est une remarquable plongée dans la froide réalité d'une vie de meurtres et d'impunité.
par Sofiene Boumaza
Billet de blog
Suites critiques aux « Suites décoloniales ». Décoloniser le nom
Olivier Marboeuf est un conteur, un archiviste, et son livre est important pour au moins deux raisons : il invente une cartographie des sujets postcoloniaux français des années 80 à aujourd’hui, et il offre plusieurs outils pratiques afin de repenser la politique de la race en contexte français. Analyse de l'essai « Suites décoloniales. S'enfuir de la plantation ».
par Chris Cyrille-Isaac
Billet de blog
Un chien à ma table. Roman de Claudie Hunzinger (Grasset)
Une Ode à la Vie où, en une suprême synesthésie, les notes de musique sont des couleurs, où la musique a un goût d’églantine, plus le goût du conditionnel passé de féerie à fond, où le vent a une tonalité lyrique. Et très vite le rythme des ramures va faire place au balancement des phrases, leurs ramifications à la syntaxe... « On peut très bien écrire avec des larmes dans les yeux ».
par Colette Lallement-Duchoze