Chloroquine: aucune efficacité et de nombreux dangers

Chloroquine: aucune preuve de l'efficacité et de graves dangers, selon une étude sérieuse de grande ampleur publiée par la revue de référence The Lancet. Il faut en tirer les conséquences médicales.

etude-lancet-gif

Chloroquine: aucune preuve de l'efficacité et de graves dangers, selon une étude sérieuse de grande ampleur publiée dans The Lancet et que nous résumons ci-dessous.

C’est une publication d’importance que vient de diffuser, la revue médicale de référence The Lancet ( ci-dessous le lien vers le texte intégral)
Ce travail établit, en substance, qu’aucune preuve ne peut être apportée quant aux bénéfices de l’usage de la chloroquine ou de l’hydroxychloroquine chez les patients souffrant de COVID-19.
De plus les effets secondaires négatifs sont importants puisque l’utilisation aujourd’hui à large échelle de chloroquine ou d’hydroxychloroquine est selon les auteurs associée « à une augmentation des taux de mortalité et des arythmies cardiaques chez les patients hospitalisés atteints de COVID-19 ».
Les auteurs de cette vaste étude observationnelle ont analysé les données de 96032 patients hospitalisés entre le 20 décembre 2019 et le 14 avril 2020 avec une infection au SRAS-CoV-2 confirmée en laboratoire – et ce dans 671 hôpitaux.
Tous les patients inclus dans l’étude étaient sortis ou étaient décédés au 21 avril 2020. Les patients atteints de COVID-19 recevaient une combinaison de l’un des quatre schémas thérapeutiques actuellement utilisés à travers le monde.« À la fin de la période d’étude, environ un patient sur onze dans le groupe témoin était décédé à l’hôpital (9,3%, 7 530/81 144), résume The Lancet.
Les quatre traitements étaient associés à un risque plus élevé de mourir à l’hôpital. Parmi ceux traités par la chloroquine ou l’hydroxychloroquine seule, environ un patient sur six est décédé (16,4%, 307/1 868 chloroquine et 18,0%, 543/3 016 (hydroxychloroquine). Lorsque les médicaments étaient utilisés en association avec un macrolide ( azothrymicine recommandée par Raoult) , le taux de mortalité atteignait plus d’un sur cinq pour la chloroquine (22,2%, 839/3783) et près d’un sur quatre pour l’hydroxychloroquine (23,8%, 1479/6221). »

Les commentaires des deux auteurs sont clairs:
Dr Mandeep R. Mehra :

«Il s’agit de la première étude à grande échelle à trouver des preuves statistiquement solides que le traitement à la chloroquine ou l’hydroxychloroquine ne bénéficie pas aux patients atteints de COVID-19. Au lieu de cela, nos résultats suggèrent qu’il peut être associé à un risque accru de problèmes cardiaques graves et à un risque accru de décès. Les essais cliniques randomisés sont essentiels pour confirmer tout préjudice ou bénéfice associé à ces agents. En attendant, nous suggérons que ces médicaments ne devraient pas être utilisés comme traitements pour COVID-19 en dehors des essais cliniques. »

Dr Frank Ruschitzka :
«Plusieurs pays ont préconisé l’utilisation de la chloroquine et de l’hydroxychloroquine, seules ou en combinaison, comme traitements potentiels pour le COVID-19. La justification de la réutilisation de ces médicaments de cette manière repose sur un petit nombre d’expériences anecdotiques qui suggèrent qu’elles peuvent avoir des effets bénéfiques pour les personnes infectées par le virus du SRAS-CoV-2. Cependant, des études antérieures à petite échelle n’ont pas réussi à identifier des preuves solides d’un avantage et de plus grands essais contrôlés randomisés ne sont pas encore terminés. Cependant, nous savons maintenant grâce à notre étude que la probabilité que ces médicaments améliorent les résultats de COVID-19 est assez faible. »

On trouve aussi, dans The Lancet, une conclusion en forme de commentaire du Pr Christian Funck-Brentano et du Dr Joe-Elie Salem (service de pharmacologie médicale, Pitié-Salpêtrière, Inserm) :

«Cette étude observationnelle bien menée s’ajoute aux rapports préliminaires suggérant que la chloroquine, l’hydroxychloroquine, seul ou avec de l’azithromycine n’est pas utile et peut être nocif chez les patients COVID-19 hospitalisés. »

La publication est donc sérieuse et ne laisse pas de doute. Les conséquences doivent en être tirées par tous et conduire à l'arrêt immédiat de ce traitement inefficace et dangereux.

Mais ne pensons pas que Raoult et ses fans seront convaincus.
Ils sont déjà en train de travailler à la nouvelle théorie du complot qui leur permettra d'attaquer cette étude.

https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(20)31180-6/fulltext

savon-de-marseille

Albert Herszkowicz

Voir nos articles sur le/la Covid dot les deux premiers sur le chloroquine

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/210320/coronavirus-un-sauveur-ignore-malaise-dans-la-medecine

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/010420/chloroquine-la-verite-viendra-t-elle-dangers

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/050520/imposer-la-gratuite-des-masques

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/280420/masques-gratuits-et-disponibles-pour-tous

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/260420/reprise-scolaire-une-mesure-inutile-et-dangereuse-laquelle-il-faut-sopposer

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/270420/covid19-une-piste-despoir-de-traitement

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/200420/ils-brassent-du-vide-protegeons-nous-sans-attendre-des-consignes-retardataires

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/170420/corvid-gare-la-precipitation-sous-pression

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/160420/organisation-mondiale-de-la-sante-institution-en-perdition-et-polemique-perverse

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/140420/discours-de-macron-danger-lecole-et-nattendez-pas-pour-sortir-masques

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/120420/regression-sociale-ou-programme-social-d-investissement-laffrontement-qui-vient

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/100420/les-afro-americains-sous-le-poids-du-coronavirus-et-des-discriminations

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/060420/le-scandale-de-lhopital-de-nancy-mobilisation-generale

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/010420/chloroquine-la-verite-viendra-t-elle-dangers

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/300320/viva-portugal-face-au-coronavirus-letat-protege-les-migrants

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/260320/imposer-tout-de-suite-un-plan-durgence-pour-les-hopitaux-un-enjeu-vital

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/240320/dechainement-de-chauvinisme-et-de-complotisme-lombre-de-la-pandemie

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/220320/pioupiou-griffton-griveton

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/220320/coronavirus-en-sous-sol-une-conductrice-de-metro-temoigne

 

 https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/180320/etre-confine-et-aller-au-travail-exercer-son-droit-de-retrait

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/170320/coronavirus-femmes-en-danger-au-travail

ttps://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/160320/trop-de-paroles-pas-assez-dactes-et-un-terme-absent-confinement

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/160320/report-des-municipales-qui-decide-pas-le-conseil-scientifique

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/150320/sante-publique-encore-du-retard-en-maintenant-elections-et-transports

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/130320/sante-publique-nouvelle-aggravation-il-faut-agir-rapidement-et-fortement

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/120320/coronavirus-lepidemie-accelere-il-faut-intensifier-les-mesures-de-protection

https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/270220/coronavirus-la-pandemie-est-la-place-la-sante-publique

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.