• Servier, le bourreau de «Mon Cœur»!

    Par Arthur Porto | 7 commentaires
    L'histoire de Claire, le poison du Médiator, le combat d'Irène Frachon, les profits du laboratoire, le cynisme de Servier, les compromissions des officiels de l’État, et le théâtre de Pauline Bureau (dans Mon Coeur * affaire Mediator) pour nous raconter tout cela, nous alerter, dénoncer dans ces temps de mensonge-institutionnel, le scandale qui a fait des centaines de victimes. Combien de morts?
  • Empêcher la «peste brune» d'arriver en tête au premier tour! (I)

    Par Arthur Porto | 10 commentaires
    Une des questions qui est posée aujourd'hui aux citoyens, aux électeurs, est celle du combat contre l'extrême-droite et comment faire obstacle pour qu'elle n'arrive pas en première place dès le premier tour de la Présidentielle en avril 2017.
  • Appel du monde de demain!

    Par Arthur Porto | 2 commentaires | 4 recommandés
    Ah, la colère qui vient! C'est ce qu'on entend un peu partout, tant la désespérance sociale et l'écart entre les décideurs politiques et la majorité de la population se creuse. Nous sommes dans un moment «historique» d'épuisement du cadre-référence politique, social, économique. Comme si les appartenances se disloquaient et nous devenions des individualistes sans fraternité, ni solidarité.
  • Le Labo de Lisboa: espoir d'Hamon!

    Par Arthur Porto | 5 commentaires | 4 recommandés
    A quelques jours d'intervalle, Macron a visité l'Algérie, la candidate du FN, le Liban et le «petit Ben » le Portugal. Chacun à la recherche de notoriété internationale, d'idées, de soutiens. La visite d'Hamon à Lisbonne m'a fait penser au «rush de tourisme politique» vers la terre lusitanienne, lors de la révolution des œillets, en 1974. Socialistes, communistes, maoïstes, trotskistes, curieux...
  • CHILI, là où se termine la terre...

    Par Arthur Porto | 5 commentaires
    «Chili, là où se termine la terre», lui disait son père à Pedro Atias, réfugié chilien en France. Et c'est à travers son histoire, le récit de l'histoire de sa famille, que Désirée et Alain Frappier nous racontent celle du Chili de 1948 à 70. Une juste harmonie -texte et dessin-, nous permet de poser son histoire dans l'autre, celle que nous connaissons d'Allende et du coup fasciste de Pinochet.
  • Prescription pénale: petite dérogation!

    Par Arthur Porto | 17 commentaires | 10 recommandés
    Rien ne les arrête! Même pas le «trou éthique de l'entreprise Fillon» ne leur inspire de la décence, du respect de la démocratie. Députés et sénateurs ont trouvé un presque consensus pour modifier la loi sur la «prescription pénale» en doublant le délai de prescription des crimes et délits. Mais, au coin du labyrinthe politique une dérogation est venue mettre à l'abri les élus moins regardants.
  • le 14 février 2017

    [jusqu'au 18 février] L'Avaleur ou la finance décomplexée!

    Par Arthur Porto
    Comment une entreprise en bonne marche, familiale, à taille humaine, attire grâce à ses bons résultats les appétits des prédateurs à l’affût des affaires rentables pour les désosser et enrichir l'investisseur décomplexé? C'est à quoi il nous invite Robin Renucci avec L'avaleur, aux Métallos, jusqu'au 18 février. À voir d'urgence!
  • L'Avaleur ou la finance décomplexée!

    Par Arthur Porto | 2 commentaires
    Comment une entreprise en bonne marche, familiale, à taille humaine, attire grâce à ses bons résultats les appétits des prédateurs à l’affût des affaires rentables pour les désosser et enrichir l'investisseur décomplexé? C'est à quoi il nous invite Robin Renucci avec L'avaleur, aux Métallos, jusqu'au 18 février. À voir d'urgence!
  • Un SDF à Lyon, Wauquiez dort dans sa bagnole !

    Par Arthur Porto | 4 commentaires | 5 recommandés
    Il faut du "culot" et il en a le Wauquiez ! Le pourfendeur des supposés 'assistés, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, va faire voter, ce soir, par son conseil, une décision lui permettant de se faire rembourser ses frais de logement à Lyon, puisqu'il habite le Puy-en-Velay. Cette indemnité «c’est pour qu’il ne dorme pas dans sa bagnole», selon son cabinet.
  • Mea-culpa de Fillon : «Pardon pour cette étourderie»

    Par Arthur Porto | 3 commentaires | 2 recommandés
    Un petit mea-culpa, un acte de contrition et c'est reparti, circulez n'a rien à voir. «Je suis le seul légitime et le plan B c'est Bérézina». D'ailleurs l’enquête ouverte n'est pas à la bonne adresse: le Parquet National Financier «sans doute pas compétent»! disent les avocats de M Fillon.